Panthéon 2013 : votre classement - Voici à qui vous faites l'honneur du Panthéon - Herodote.net

Panthéon 2013 : votre classement

Voici à qui vous faites l'honneur du Panthéon

En septembre 2013, nous avons invité nos lecteurs et Amis d'Herodote.net à choisir, sur une liste de 31 noms, une à trois personnalités françaises dignes d'entrer au Panthéon.

C'était avant que le président François Hollande ne fasse son propre choix. Il a finalement conduit au Panthéon, le 27 mai 2015, quatre figures de la Résistance : Germaine Tillion, Geneviève Anthonioz-de Gaulle, Jean Zay et Pierre Brossolette...

Voir notre analyse, Panthéon 2013

Voici à qui vous voulez faire l'honneur du Panthéon !

Entre le 15 et le 29 septembre 2013, vous avez été 4228 à vous exprimer et faire votre choix. En voici le résultat…

1 - Olympe de Gouges (903 suffrages)

Olympe de Gouges (7 mai 1748 - 3 novembre 1793)Née Marie Gouzes (1748-1793), cette femme libre participe à la dénonciation de l'esclavage et surtout prône l'égalité des droits entre les hommes et les femmes : « La femme a le droit de monter à l'échafaud, elle doit avoir également le droit de monter à la tribune » (1791).

Ses idées en avance sur son temps lui vaudront la guillotine.

[En savoir plus]

2 - Denis Diderot (532 suffrages)

Denis Diderot, né il y a 300 ans, le 5 octobre 1713, publie des écrits philosophiques dans lesquels il affiche non sans courage son athéisme militant et, surtout, se lance dans la rédaction de l'Encyclopédie, « monument de l'esprit humain ».

Pour en assurer l'achèvement, il se garde d'entrer dans les querelles de son temps et diffère la publication de ses romans et textes les plus audacieux. C'est de ce fait le grand oublié du « Siècle des Lumières ». Il pourrait, à l'occasion du tricentenaire de sa naissance, accompagner au Panthéon une autre oubliée, Émilie du Châtelet.

[En savoir plus]

3 - Geneviève Anthonioz-de Gaulle (523 suffrages)

La nièce du général de Gaulle s'est très tôt engagée dans la Résistance. Rescapée du camp de Ravensbrück, elle s'est ensuite mise au service des pauvres dans l'association ATD-Quart Monde du père Joseph Wresinski.

Avec elle, c'est à la fois une femme, une résistante, une militante caritative et la famille de Gaulle qui se verraient représenter au Panthéon (le Général a pour sa part voulu reposer auprès de sa fille Anne, à Colombey-les-deux-Églises)…

[En savoir plus]

4 - Simone Weil (519 suffrages)

Simone Weil (Paris, 3 février 1909 - Ashford, Angleterre, 24 août 1943)Troublante figure que Simone Weil (1909-1943). Issue d'une famille juive agnostique, normalienne et philosophe, militante active de la cause ouvrière, convertie en secret à la foi chrétienne, elle entrevoit dès 1932 le péril nazi, travaille en usine en dépit d'une santé chancelante, s'engage à Londres dans la Résistance et meurt de la tuberculose et d'épuisement à seulement 34 ans.

Pourrait-on imaginer qu'elle entre au Panthéon avec Simone de Beauvoir, sa condisciple à l'École Normale Supérieure et son exact contraire ?

5 - Albert Camus (478 suffrages)

Enfant pauvre d'Alger, Albert Camus entre dans la littérature avec L'étranger en 1942. Révolté par le colonialisme comme par les violences terroristes de la guerre d'Algérie, il reçoit le Prix Nobel en 1957 mais se fait honnir par les intellectuels de Saint-Germain-des-Prés. Sa mort prématurée laisse son œuvre inachevée.

En 2010, sa famille s'est opposée au transfert de ses cendres au Panthéon. Il n'est pas exclu qu'elle change d'avis...

[En savoir plus]

6 - Lucie et Raymond Aubrac (450 suffrages)

L'ingénieur Raymond Aubrac (1914-2012) et son épouse Lucie Bernard (1912-2007), agrégée d'Histoire, participent pendant l'Occupation allemande à la création du mouvement de résistance « Libération-Sud ». À plusieurs reprises, avec une audace sans égale, Lucie Aubrac arrache son mari aux mains de l'ennemi (Ils partiront dans l'ivresse, Seuil, 1984).

Après la guerre, « compagnons de route » du Parti communiste, les époux Aubrac participent à la reconstruction du pays et apportent leur soutien à la lutte du Vietnam pour son indépendance... Leur engagement en faveur des opprimés ne se dément pas jusqu'à la fin de leur existence.

[En savoir plus]

7 - Louise Michel (430 suffrages)

Fille illégitime d'un notable et d'une servante, l'institutrice Louise Michel révèle son dévouement à la cause révolutionnaire durant la Commune de Paris. La « Vierge rouge » déploie alors une activité inlassable : propagandiste, animatrice d'un club politique, ambulancière... Arrêtée et déportée en Nouvelle-Calédonie, elle devient une figure incontournable du mouvement anarchiste français...

[En savoir plus]

8 - Pierre Mendès France (345 suffrages)

Pierre Mendès France est l'archétype de l'homme politique intègre, une espèce en voie de disparition. Député, il s'oppose en 1940 au maréchal Pétain et à la collaboration avec l'occupant nazi. Président du Conseil en 1954, il mène à leur terme les négociations de Genève qui mettent fin à la guerre d'Indochine et ouvre la voie à l'indépendance de la Tunisie...

[En savoir plus]

9 - Germaine Tillion (276 suffrages)

Germaine Tillion (30 mai 1907 - 19 avril 2008)Ethnologue, Germaine Tillion s'est signalée par une étude remarquable : Le harem et les cousins (1966), indispensable à tout historien pour comprendre le monde méditerranéen et l'islam. Pendant l'Occupation, elle participe activement au réseau de résistance du Musée de l'Homme. Elle est arrêtée et déportée à Ravensbrück.

À la Libération, elle participe aux enquêtes sur les crimes nazis puis reprend ses études ethnologiques dans les Aurès. Quand éclate la guerre d'Algérie, elle s'engage de toutes ses forces en faveur de la paix et déplore la « clochardisation » de la population musulmane. Le gouverneur général Jacques Soustelle l'appelle en 1955 à ses côtés pour mettre sur pied des centres sociaux...

[En savoir plus]

10 - Marc Bloch (262 suffrages)

Mobilisé en 1914, Marc Bloch reçoit la Légion d'Honneur et la Croix de guerre. Après la Grande Guerre, il enseigne l'Histoire à la faculté de Strasbourg. Son ouvrage majeur, La Société féodale, bouleverse l'approche traditionnelle de l'Histoire.

En 1943, à 58 ans, l'intellectuel juif met sa famille à l'abri et rejoint la Résistance. Il tire de cette expérience un petit ouvrage remarquable : L'étrange défaite. Il est fusillé par les nazis le 16 juin 1944. Il tombe en criant : « Vive la France ! »...

[En savoir plus]

11 - Émilie du Châtelet (259 suffrages)

Figure singulière du « Siècle des Lumières », Émilie de Breteuil, plus tard marquise du Châtelet est la première femme au monde à s'être vouée aux sciences.

Morte à 43 ans des suites d'un accouchement, elle a attendu deux siècles et demi d'être réhabilitée dans sa plénitude de femme libre et d'éminente scientifique, grâce à la biographie que lui a consacrée Élisabeth Badinter.

On pourrait combiner la parité hommes-femmes et la reconnaissance des Lumières en conduisant simultanément Émilie du Châtelet et Denis Diderot au Panthéon...

Notons que la première femme entrée au Panthéon est une autre scientifique, Marie Curie.

12 - Coluche (Michel Colucci) (247 suffrages)

L'humoriste Coluche (1944-1986) s'est fait connaître par un humour sarcastique et plein d'empathie pour les humbles. À l'automne 1980, comme chacun s'attend à la réélection de Valéry Giscard d'Estaing, il annonce sa propre candidature pour donner du tonus à la campagne présidentielle. Il s'en retire avec amertume... et c'est finalement François Mitterrand qui sera élu.

En 1985, le provocateur accède à une nouvelle dimension en se rapprochant de l'abbé Pierre (Henri Grouès, 1912-2007), ancien résistant, fondateur des Compagnons d'Emmaüs etc. Il fonde avec lui une association d'entraide promise à un grand avenir : Les Restos du Coeur. Après sa mort accidentelle, quelques mois plus tard, sa popularité posthume ne va plus cesser de grandir.

L'entrée conjointe au Panthéon de l'humoriste Coluche et de l'abbé Pierre ne manquerait pas de sel.

13 - Pierre Brossolette (247 suffrages)

Pierre Brossolette (Paris, 25 juin 1903 - 22 mars 1944)Journaliste et fonctionnaire engagé à gauche, Pierre Brossolette (1903-1944) rejoint dès 1940 la Résistance. Rapidement s'affichent ses divergences avec Jean Moulin sur l'organisation du mouvement. Arrêté par la Gestapo et torturé, il se suicide pour éviter de parler en se jetant par la fenêtre du 84, avenue Foch, à Paris, le 22 mars 1944.

De même que Rousseau et Voltaire, adversaires dans la vie, se sont retrouvés face à face au Panthéon, on peut imaginer aussi les retrouvailles de Jean Moulin et Pierre Brossolette.

14 - Robert Schuman (224 suffrages)

Ministre français des Affaires étrangères en 1950, Robert Schuman (1886-1963) participe avec Jean Monnet au lancement de la CECA, premier pas vers l'Union européenne.

Citoyen allemand dans sa jeunesse, Robert Schuman se rallie sans hésitation à sa nouvelle patrie, la France, quand celle-ci récupère l'Alsace-Lorraine, en 1918. Il est dès lors régulièrement élu député de la Moselle, dans la mouvance chrétienne-démocrate. Il approuve les accords de Munich. Sous-secrétaire d'État aux réfugiés dans le gouvernement Reynaud, en 1940, il se range parmi les partisans de la capitulation et vote les pleins pouvoirs au maréchal le 10 juillet suivant, au Casino de Vichy...

[En savoir plus]

15 - Alexis de Tocqueville (207 suffrages)

L'écrivain Alexis de Tocqueville compte parmi les principaux penseurs modernes, dans la continuité de Montesquieu. Mieux et plus tôt que quiconque, il a entrevu la naissance des démocraties modernes et les dangers qui les menacent. Son œuvre demeure vivante et mérite d'être lue et savourée par tous les amateurs de belle prose et de grandes idées...

[En savoir plus]

16 - François Arago (205 suffrages)

François Arago (26 février 1786, Estagel, P-O - 2 octobre 1853, Paris)Pur produit de la méritocratie... révolutionnaire, ce fils de paysan devient un éminent scientifique, attentif à la promotion des jeunes talents. C'est aussi un homme politique mais aussi un homme politique remarquable.

Il siège à l'extrême-gauche de la Chambre des députés et se fait le champion de l'innovation industrielle. Ministre sous la Seconde République, il fait voter avec Victor Schoelcher l'abolition de l'esclavage...

[En savoir plus]

17 - Christiane Desroches Noblecourt (192 suffrages)

Égyptologue médaillée de la Résistance, Christiane Desroches Noblecourt prend connaissance en 1954 du projet de construction d'un barrage géant sur le Nil, à Assouan.

Au nom de l'UNESCO, elle va remuer ciel et terre pour que soient sauvés 24 temples pharaoniques de Haute-Égypte menacés de submersion, en particulier le ravissant temple de Philae et les deux temples géants construits par Ramsès II à Abou Simbel...

[En savoir plus]

18 - Simone de Beauvoir (181 suffrages)

L'écrivain(e) devient après la Libération l'emblème des femmes en quête d'émancipation avec son chef-d'œuvre : Le deuxième sexe (1949)...

[En savoir plus]

19 - Claude Lévi-Strauss (163 suffrages)

L'écrivain et anthropologue Claude Lévi-Strauss, auteur de Tristes tropiques, compte parmi les plus grands intellectuels français du XXe siècle. Il est à l'origine du structuralisme, une école de pensée qui a révolutionné notre approche des sociétés humaines. Il a imprimé une marque profonde dans la pensée contemporaine et lancé une réflexion audacieuse sur le racisme et les races...

[En savoir plus]

20 - George Sand (157 suffrages)

George Sand (Paris, 1er juillet 1804 - Nohant-Vic, 8 juin 1876)Amantine Aurore Lucile Dupin, plus connue sous son pseudonyme d'écrivain, George Sand, est le prototype de la femme libre du XIXe siècle. Elle accède à la notoriété littéraire en plein âge romantique et se partage dès lors entre une vie parisienne extrêmement active, ses nombreux et prestigieux amants et son amour du Berry, qu'elle évoque dans de petits romans bucoliques : la Mare au diable, les Maîtres Sonneurs etc.

[En savoir plus]

21 - Stéphane Hessel (157 suffrages)

La mère de Stéphane Hessel (1917-2013) a inspiré l'héroïne du film de François Truffaut : Jules et Jim (1962), une femme écartelée entre deux hommes. D'origine allemande, elle s'établit avec son fils en France.

Brillant sujet, Stéphane Hessel réussit deux fois le concours d'entrée à l'École normale supérieure, en 1937 en tant qu'Allemand et en 1939 en tant que Français. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage à Londres dans la Résistance. Capturé lors d'une mission en France, il parle sous la torture avant d'être déporté à Buchenwald.

Entré au quai d'Orsay à la Libération, il est affecté à San Francisco dans les services de l'ONU, ce qui lui vaut d'assister de loin (et sans y prendre part) à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'Homme. En marge de sa carrière de diplomate, il prend fait et cause pour les « sans-papiers » et la Palestine.

La célébrité lui vient en 2010 avec la publication d'un livre au titre percutant : Indignez-vous ! Inintéressant au possible, cet opuscule d'une trentaine de pages consacré pour l'essentiel à son engagement pro-palestinien recueille néanmoins un succès inouï en France et dans le monde, en raison de son prix (trois euros) et surtout de son titre (une trouvaille de l'éditrice), qui fait écho aux angoisses nées de la crise de 2008.

22 - Colette (Sidonie-Gabrielle Colette) (145 suffrages)

Colette (Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), 28 janvier 1873 - Paris, 3 août 1954)Romancière et femme libre, Colette (1873-1954) symbolise l'émancipation féminine à l'orée du XXe siècle.

Mariée à un séducteur qui va publier ses premiers romans sous son pseudonyme « Willy », elle se libère enfin de son emprise en 1906 et dès lors défraie la chronique mondaine par ses passades amoureuses.

Elle épouse le journaliste Henry de Jouvenel et devient la maîtresse de son beau-fils, le futur politologue Bertrand de Jouvenel. Auteur à succès, présidente de l'académie Goncourt, elle se voit accorder des funérailles nationales.

23 - Théodore Monod (139 suffrages)

Patriote, protestante et croyante, la famille Monod a quitté l'Alsace en 1871, après son annexion à l'Allemagne. Elle a participé à la fondation, à Paris, de l'École alsacienne et engendré de nombreux talents parmi lesquels le naturaliste Théodore Monod (1902-2000). Spécialiste du Sahara, voyageur infatigable, humaniste chrétien, il devient sur le tard une figure de proue du mouvement écologiste.

24 - Jacques-Yves Cousteau (138 suffrages)

Officier de la Marine nationale et spécialiste de l'exploration sous-marine, le « Commandant Cousteau » (1910-1997) a développé le scaphandre autonome avec Émile Gagnan puis s'est attiré une immense popularité grâce au film qu'a réalisé pour lui un jeune cinéaste encore inconnu, Louis Malle : Le Monde du silence (Palme d'Or à Cannes en 1956).

Son attitude pendant l'Occupation, sa proximité avec son frère Pierre-Antoine, collaborateur antisémite condamné à mort et grâcié, enfin ses propos ultérieurs sur la surpopulation mondiale, altèrent son image de grand homme.

25 - Louis Delgrès (134 suffrages)

Louis Delgrès (Saint-Pierre, Martinique, 2 août 1766 - Basse-Terre, Guadeloupe, 28 mai 1802)Officier patriote et républicain, courageux et fidèle jusqu'à la mort à l'universalisme des « Lumières », Louis Delgrès (1766-1802) a aussi la particularité d'être le fils d'un planteur des Antilles et d'une mulâtresse. Il se fait sauter avec ses hommes pour échapper au général Richepance, qui s'est mis en tête de rétablir l'esclavage en Guadeloupe.

J'émets le vœu que les pouvoirs publics érigent Louis Delgrès au rang de héros français, au même titre que Louise Michel, Jeanne d'Arc et Honoré d'Estienne d'Orves. Autant de héros dans lesquels pourraient se reconnaître tous les petits Français sans considération de couleur ou d'origine...

[En savoir plus]

26 - Jules Michelet (80 suffrages)

Libéral et anticlérical, doué d'un immense talent littéraire qui lui vaut de compter parmi les grands écrivains de l'époque romantique, Jules Michelet est l'auteur d'une monumentale Histoire de France et d'une non moins monumentale Histoire de la Révolution.

Ces ouvrages au style flamboyant vont alimenter le culte naissant de la Nation, substitut de la religion et de la dévotion à la monarchie, et contribuer au goût des Français pour l'Histoire...

[En savoir plus]

27 - Maurice Genevoix (57 suffrages)

Maurice Genevois (1890-1980) a acquis la célébrité avec son roman Raboliot (Prix Goncourt 1925), qui raconte une histoire de braconnier solognot. Mais l'écrivain, qui s'est battu dans les tranchées, est aussi l'auteur d'un mémorable recueil de récit de la Grande Guerre : Ceux de 14.

28 - Solitude (45 suffrages)

Née du viol d'une esclave africaine par un marin sur le bateau qui l'amenait aux Antilles, la mulâtresse Solitude figure parmi les victimes de la répression conduite par le général Richepance, en 1802, lorsque celui-ci rétablit l'esclavage en Guadeloupe. Sa pendaison est différée le temps qu'elle mène à son terme l'enfant qu'elle porte. Cette tragédie en partie légendaire a été popularisée par le roman d'André Schwarz-Bart : La Mulâtresse Solitude (1972).

29 - Roland Dorgelès (33 suffrages)

Le journaliste Roland Dorgelès (1885-1973) a raconté dans Les Croix de bois (1919) son expérience de poilu. Son livre est un poignant témoignage de l'absurdité de la Grande Guerre.

30 - Romain Rolland (30 suffrages)

Normalien, professeur d'Histoire, écrivain brillant, Romain Rolland (1866-1944) est trop âgé pour être mobilisé quand éclate la Grande Guerre. De la Suisse, où il est établi, il perçoit de suite la « faillite de la civilisation ». Il ne va cesser dès lors de plaider pour la paix. Ses articles publiés sous le titre Au-dessus de la mêlée et son roman Jean-Christophe lui valent le Prix Nobel de littérature en 1915.

31 - Yannick Noah (8 suffrages)

Champion de tennis et chanteur à succès, Yannick Noah a longtemps été la « personnalité préférée des Français ». Il y aurait toutefois, selon des esprits chagrins, un obstacle rédhibitoire à son entrée au Panthéon;-) On se demande lequel (lire à ce propos notre analyse !...).

Publié ou mis à jour le : 2018-07-01 18:29:59

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès