Assassins politiques - Des loups solitaires aux profils variés - Herodote.net

Assassins politiques

Des loups solitaires aux profils variés

Depuis l’Antiquité, plus d’une centaine de souverains, chefs d’États et de gouvernement ou leaders politiques ont été assassinés. Nous pouvons distinguer parmi ces meurtres :

1. Ceux qui résultent d’un coup d’État ou d'une conjuration : assassinats de Jules César, de Julien de Médicis, de Concino Concini, de Gustave III de Suède, du tsar Paul Ier, du roi Alexandre 1er de Serbie, d’Anouar el-Sadate, de Mohamed Boudiaf
2. Ceux qui sont opérés par des groupes terroristes : meurtres du tsar Alexandre II, du roi Charles Ier du Portugal, de l’amiral Blanco, d’Aldo Moro, de lord Mountbatten
3. Ceux commis par des proches du défunt : assassinats de Philippe II de Macédoine, de l’empereur Commode, du roi Fayçal d’Arabie Saoudite…
4. Enfin, ceux perpétrés par des individus isolés, guidés par le fanatisme...
Certains de ces « loups solitaires » ont agi en pur électron libre, d’autres en lien direct ou indirect avec une organisation. Indiscutablement, ces fanatiques sont ceux qui ont marqué le plus les esprits et leur nom demeure associé pour la postérité à leur acte fatal. C'est d'eux que nous allons vous parler.

Nous avons tenté de définir le profil type de ces assassins politiques mais aussi ce qui les distingue les uns des autres. Ainsi avons-nous identifié quatre groupes : les fanatiques, tels Clément, Princip ou Villain, mûs par fanatisme religieux ou politique ; les anarchistes et « justiciers » guidés par un projet politique, de Charlotte Corday à Caserio ; les agents sous influence, plus ou moins manipulés par des officines proches du pouvoir, de Mercader à Sirhan Sirhan ; enfin les déséquilibrés et les mystiques, sans motivation claire. Mettons à part ceux, très nombreux, qui ont échoué.

Julien Colliat
Profil type

L’assassin politique est presque toujours un homme (exeptions : Charlotte Corday, Fanny Kaplan) et son âge est généralement inférieur à 30 ans (quelques-uns étaient même mineurs au moment d’accomplir leur méfait). Il appartient plutôt à un milieu favorisé et a fait des études. Solitaire et souffreteux, c’est souvent un graphomane ou un artiste raté.
C’est également un mystique prêt à se sacrifier entièrement pour sa cause, persuadé qu’il sera célébré en héros. Les plus fanatiques ont prémédité leur acte parfois plusieurs années à l’avance et ont inlassablement traqué leur victime. Le loup solitaire a deux armes fétiches : l’arme blanche (couteau, poignard) et l’arme à feu (pistolet, revolver), toutes deux faciles à dissimuler. Quant à son mode d’action, il est presque toujours le même : opérer dans un lieu public (rue, gare, restaurant, salle publique) en marge d’un grand rassemblement ou durant un défilé protocolaire.

Volkert van der Graaf (au premier plan), meurtrier de Pim Fortuyn, lors de son jugement, dessin de presse, 31 mars 2003.

Le retour des assassins solitaires en Europe ?

Après une parenthèse de cinquante ans où les assassinats politiques perpétrés en Europe étaient exclusivement le fait d’organisations terroristes ou mafieuses, on assiste depuis les années 2000 au retour des meurtriers solitaires...


Épisode suivant Voir la suite
• Nationalistes
Publié ou mis à jour le : 2018-03-01 15:46:15

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès