Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>
Introduction à l'Histoire universelle
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

De 500 av. J.-C. à 622

Antiquité classique


Prophètes et mysticisme

L'Antiquité classique coïncide avec la naissance de la plupart des grandes religions et systèmes philosophiques qui guident aujourd'hui encore nos destinées.

Cela commence au VIe siècle avant notre ère (entre 600 et 500 av. J.-C.) avec la naissance en Inde d'un prince du nom de Siddharta Gautama. Il resta dans les mémoires sous le nom de Bouddha (l'Illuminé). En Chine, à la même époque, vivent Lao Tseu, le fondateur du taoïsme, et Confucius, dont les préceptes moraux régissent encore la vie des Chinois.

En Perse, un prophète appelé Zarathoustra (ou Zoroastre) énonce la doctrine du mazdéisme, qui a inspiré les religions monothéistes. Des prophètes se lèvent aussi chez les Hébreux en exil à Babylone. De retour en Palestine, ils reconstruisent le Temple de Jérusalem détruit par Nabuchodonosor et font de la Bible la loi de leur communauté.

Au cours des siècles suivants, la philosophie et la raison s'épanouissent au pied de l'Acropole d'Athènes, avec Socrate, Platon ou encore Aristote. Cette effervescence spirituelle aboutit au rapprochement de l'Orient et de l'Occident à travers l'art gréco-bouddhiste du Gandhara, quand des artistes grecs amenés dans cette province indienne par Alexandre le Grand représentent Bouddha sous les traits d'Apollon...

Statuette du Bouddha grec de Gandhara (Peshawar), II-IVe s., musée national de Bangkok, Thaïlande.

Sous le règne de l’empereur romain Tibère, un juif de Galilée se présente comme le Fils de Dieu. Il est à l'origine du christianisme, dont près d’un tiers de l’humanité est aujourd’hui l’héritière. Le temps des prophètes se clôt avec la prédication de Mahomet dans le désert d'Arabie. Sa religion s’est imposée dans une grande partie du Vieux Monde, de l’Atlantique au Pacifique, et guide aujourd’hui plus d’un homme sur cinq.

Frise chronologique commentée (Herodote.net)

L'Antiquité classique a vu émerger en un peu plus d'un millénaire les premiers empires à vocation universelle (Perse, Rome, Chine) mais aussi la démocratie. Elle a  jeté les fondements de nos civilisations. Elle a inventé la philosophie et la pensée spéculative, enfin  inventé les grandes religions actuelles.

Tout cela avec seulement 150 à 250 millions d'âmes (quarante fois moins qu'aujourd'hui) ! La population mondiale se concentre alors dans quatre foyers principaux : la Chine, l'Inde, le bassin méditerranéen et le Moyen-Orient. L'Afrique subsaharienne et les Amériques sont encore des déserts humains.

Les origines de la Grèce

Au coeur du monde antique figure la Grèce. Sa civilisation s’épanouit 500 ans av. J.-C. dans les cités des bords de la mer Égée. Elle puise son inspiration en Crète, une île de la Méditerranée qui donna naissance à la civilisation minoenne, du nom de Minos, un roi légendaire (2000 av. J.-C.).

Les Minoens vénéraient des divinités féminines et accordaient aussi dans leur culture une place particulière au taureau (d'où la légende grecque du Minotaure). Comme les anciens Égyptiens et les Étrusques, un peuple de la péninsule italienne, ils pratiquaient peu l’esclavage et respectaient une relative égalité entre les hommes et les femmes.

La société minoenne a été bouleversée par l’invasion d'un peuple venu d'Asie mineure, les Achéens (1 500 av. J.-C.). Ceux-ci ont bâti une nouvelle et grande civilisation en Grèce continentale et en Crète. En témoignent des ruines cyclopéennes, notamment à Mycènes, dans le Péloponnèse. On sait aussi qu'une guerre a mis aux prises quelques cités achéennes et la cité de Troie. De cette guerre obscure, contemporaine du pharaon Ramsès II et de Moïse, il nous reste la plus grande épopée de tous les temps, écrite bien plus tard par Homère  : L’Iliade et l’Odyssée (d’après Ilion, autre nom de Troie, et Odysseus, autre nom du héros Ulysse).

Après les Achéens surgissent les Doriens, autrement plus brutaux. Avec eux, vers 1 200 av. J.-C., la Grèce et la Crète plongent dans un Âge sombre dont ils ne sortent que lentement, cinq ou six siècles plus tard. Après cela, la Grèce entre dans un lent renouveau d’où émergent la poésie d’Homère, les Jeux olympiques, la naissance d’un nouvel alphabet inspiré de celui des Phéniciens et l’invention de la monnaie ! Des savants comme Pythagore et plus tard Thalès et Euclide jettent les bases des mathématiques.

La Grèce et l’avènement de la raison

Dans les cités grecques, les rivalités entre les possédants et les autres hommes libres se concluent au VIIe siècle av. J.-C. par des arbitrages qui vont donner naissance à une première forme de démocratie.

À Athènes, Dracon instaure une loi commune assez dure pour convaincre chacun de renoncer à tirer lui-même vengeance des affronts faits à son clan… d’où l’adjectif draconien qui désigne une disposition très sévère. Son œuvre est complétée par Solon, qui répartit les citoyens d’Athènes en quatre classes selon leur richesse, avec des droits et des obligations propres à chacune. Un troisième réformateur, Clisthène, achève de jeter les bases de la démocratie athénienne. Celle-ci est ouverte à tous les hommes libres de plus de 18 ans.

Lire la suite
Épisode suivant Voir la suite
Le haut Moyen Âge

Publié ou mis à jour le : 2018-04-20 15:27:58

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Canessa (23-10-201719:21:28)

"L'Iliade, la plus grande épopée de tous les temps" : et le Mahābhārata, qu'est-ce que vous en faites ?... Avec ses quelque 250.000 vers, il fait quinze fois l'Iliade, et il est une véritable encyclopédie pour le monde indien !...

Tilde (12-10-201714:33:56)

Magnifique article. Merci pour ce parcours tellement réussi. Belle pédagogie, au "bon goût de revenez-y". Sans compter la frise chronologique, les cartes et illustrations. Bravo !


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est l'étymologie de Véronique ?

Réponse
Publicité