ça s'est passé un... - 24 octobre - Herodote.net

ça s'est passé un...

24 octobre

Événements

24 octobre 996 : Robert II le Pieux règne seul

Hugues 1er meurt le 24 octobre 996, à 56 ans, après 9 ans de règne. Il est enterré à Saint-Denis. Son fils Robert II le Pieux, fils d'Adelis (ou Adélaïde) d'Aquitaine, né à Orléans 26 ans plus tôt, lui succède sur le trône...



24 octobre 1599 : Henri IV et Margot se séparent

Le 24 octobre 1599, le roi Henri IV se sépare de sa première femme, Marguerite de Valois, la reine Margot, qui ne lui a pas donné d'héritier. Pour justifier le divorce, il invoque la parenté spirituelle qui le lie à sa femme, la mère de celle-ci, Catherine de Médicis, ayant été la marraine d'Henri de Navarre à son baptême en 1554 ! Henri IV va dans la foulée épouser Marie de Médicis, ou plus précisément sa dot...



24 octobre 1648 : Les traités de Westphalie

Le 24 octobre 1648 sont publiés les traités de paix signés en Wesphalie, à Osnabrück et Münster. Ils mettent fin à l'épouvantable guerre de Trente Ans qui a ravagé l'Allemagne et consacrent son émiettement politique.

Les traités ont été habilement négociés par le chancelier suédois Axel Oxenstierna, qui a poursuivi l'oeuvre engagée par le roi Gustave Adolphe, et le cardinal Mazarin, représentant les intérêts français...

Suite de l'article

24 octobre 1681 : Louis XIV fait son entrée à Strasbourg

Le 24 octobre 1681, Louis XIV fait son entrée à Strasbourg devant des habitants inquiets de la nouvelle domination française...

Suite de l'article

24 octobre 1795 : Effacement de la Pologne

Le 24 octobre 1795, la Pologne est effacée de la carte par un troisième et dernier partage auquel participent l'Autriche, la Prusse et la Russie.



24 octobre 1860 : Convention de Pékin

Le 24 octobre 1860, Français et Anglais imposent à l'empereur manchou un traité qui met fin à la « Seconde guerre de l'opium ». Par cette convention de Pékin, le gouvernement impérial accorde des indemnités aux Occidentaux, ouvre à leurs commerçants le bassin du Yangzi Jiang (autrefois appelé Fleuve bleu ou Yang-Tsé-Kiang) et à leurs missionnaires l'ensemble de l'empire. Il concède enfin un agrandissement de la colonie de Hong-Kong.

De la sorte, en usant et en abusant de la « diplomatie de la canonnière » et des « traités inégaux » de cette sorte, les Occidentaux transforment peu à peu l'Empire du Milieu en une semi-colonie, non sans susciter de violents ressentiments au sein du peuple chinois...

Suite de l'article

24 octobre 1870 : Crémieux francise les juifs d'Algérie

Le 24 octobre 1870, le décret Crémieux donne la citoyenneté française aux juifs d'Algérie...

Suite de l'article

24 octobre 1902 : Bertillon inventeur de la police scientifique

Le 24 octobre 1902, Alphonse Bertillon démontre pour la première fois l'utilité des empreintes digitales en criminologie...

Suite de l'article

24 octobre 1918 : Victoire italienne à Vittorio-Veneto

Les Italiens, après avoir éprouvé dans la Grande Guerre une succession humiliante de défaites, lancent une dernière offensive sur la Piave, à l'est de Trévise. Les troupes austro-hongroises, démoralisées et privées de leurs combattants tchèques et yougoslaves, se débandent sans attendre.

Ce triomphe équivoque est mis au crédit du général Armando Diaz, qui a succédé un an plus tôt au général Luigi Cadorna, rendu responsable du désastre de Caporetto, à la tête de l'état-major italien.



24 octobre 1929 : « Jeudi noir » à Wall Street

Le 24 octobre 1929 est un « Jeudi noir » à la bourse de Wall Street, à New York. La crise boursière, due à une spéculation sur les titres, débouche sur une crise du crédit et entraîne le monde entier dans une crise économique sans précédent. On compte treize millions de chômeurs aux États-Unis en 1933...

Suite de l'article

24 octobre 1940 : Rencontre de Montoire

Le 24 octobre 1940, le maréchal Pétain rencontre Hitler dans la petite gare de Montoire-sur-le-Loir, par l'entremise de Pierre Laval. C'est le début de la politique officielle de « collaboration » entre le « régime de Vichy » et le IIIe Reich.

Le chef de l'État s'en explique à la radio quelques jours plus tard, le 30 octobre 1940 : « C'est dans l'honneur et pour maintenir l'unité française, une unité de dix siècles, dans le cadre d'une activité constructive du nouvel ordre européen,que j'entre aujourd'hui dans la voie de la collaboration (...). Cette collaboration doit être sincère... »

Suite de l'article

C'est sa fête  : Florentin

Le saint du jour fut le premier abbé du monastère des Saints-Apôtres, à Arles. Il est mort en 553.

Naissances

Domitien

24 octobre 51 à Rome (Italie) - 18 septembre 96 à Rome (Italie)

Domitien, fils de Vespasien, succéda à son frère Titus à la tête de l'empire romain. Il gouverna de façon autoritaire. Il accéléra la romanisation des provinces et fit entrer des provinciaux au Sénat. Mais il organisa aussi une deuxième vague de répression contre les chrétiens (après celle de Néron en 64). Il dut également faire face à des soulèvements de l'aristocratie sénatoriale. Un affranchi l'assassina dans son palais.

Alexandra David-Néel

24 octobre 1868 à Saint-Mandé (Seine) - 8 septembre 1969 à Digne (Basses-Alpes)

Biographie Alexandra David-Néel

Chanteuse lyrique, orientaliste, exploratrice, aventurière, anarchiste, féministe, écrivain, jétsunema (« dame-lama »)...

Aucun substantif n'est suffisant pour définir Alexandra David-Néel, première Occidentale à pénétrer à Lhassa, au cœur du Tibet interdit. C'était le 28 janvier 1924, dans sa cinquante-sixième année...

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux