Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net
 
>> 24 octobre 1870

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

24 octobre 1870

Crémieux francise les juifs d'Algérie


Le 24 octobre 1870, un décret donne la citoyenneté française aux 37 000 juifs d'Algérie.

Dans la foulée, les colons originaires d'Europe (Italie, Espagne, Malte...) sont aussi francisés en bloc. Quant aux musulmans d'Algérie, ils sont maintenus dans le statut d'indigène. C'est le début d'une fracture douloureuse et irréductible entre les deux communautés.

Famille de juifs algériens (XIXe siècle)

Du royaume arabe à la colonie

Dans les années 1860, prenant acte de la fin de la conquête de l'Algérie, Napoléon III préconise l'instauration d'un royaume arabe sous protectorat français, un peu comme il en ira plus tard avec le royaume du Maroc. Lui-même aurait eu le titre de « roi des Arabes ».

Par le senatus-consulte (décret impérial) du 14 juillet 1865, d'une grande générosité, les musulmans d'Algérie se voient reconnaître la nationalité française sans qu'il leur soit nécessaire de renoncer à la loi coranique.

Le projet se heurte à l'opposition violente des colons européens. Ces derniers, qui se situent du côté de la gauche républicaine, seront parmi les plus ardents à combattre Napoléon III et à se réjouir de sa chute.

La IIIe République, qui succède au Second Empire, prend le contrepied de la politique napoléonienne en intégrant plus étroitement l'Algérie à la France. Mais avec le décret Crémieux, qui abroge le senatus-consulte de 1865, elle établit une discrimination inédite entre les juifs, élevés au rang de citoyens français, et les musulmans.

Exacerbation des tensions communautaires

Le décret Crémieux offre la citoyenneté pleine et entière aux juifs d'Algérie sous réserve du renoncement à la loi mosaique et à ses prescriptions contraires au droit civil en matière matrimoniale (ce renoncement avait déjà été entériné sous le Premier Empire par les consistoires métropolitains). 

Il consacre en Algérie la rupture entre les colonisés (exclusivement musulmans) et les colonisateurs, qui viennent d'Europe et auxquels s'assimilent désormais les juifs...

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-10-06 13:04:37

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 8 commentaires sur cet article

Margane (05-12-201519:01:51)

L'ignorance est la mère de tous les vices! La colonisation du Maghreb a été provoquée par l'exaspération des pays qui ne supportaient plus l'insécurité (déjà) en Méditerranée des moyens maritimes et cela remontait même au temps de l'empire romain donc avant les invasions arabes!
GM

Margane (05-12-201519:01:50)

L'ignorance est la mère de tous les vices! La colonisation du Maghreb a été provoquée par l'exaspération des pays qui ne supportaient plus l'insécurité (déjà) en Méditerranée des moyens maritimes et cela remontait même au temps de l'empire romain donc avant les invasions arabes!
GM

riboga (26-10-201514:52:16)

L'origine du problème,c'est la colonisation.De quel droit colonise-t-on?Est-ce pour servir ou se servir?On ne s'introduit pas chez autrui par la force. La vraie colonisation devrait être basée sur le respect de l'autre et son bien-être.

Boutté (25-10-201515:08:46)

Ayant renoncé à la Loi Hébraïque les Juifs sont en France bien intégrés . Les Musulmans qui veulent devenir Français peuvent suivre la même voie. A mes yeux, ils le doivent .

Joseph (30-10-201315:26:50)

Je répond avec beaucoup de retard à Hérodote.net. Pour ma part il y'a une situation actuellement en France, comparable. J'en veux pour preuve le rejet de la Laïcité par la communauté religieuse musulmane de France. Je pense par ailleurs qu' imposer la loi de 1905 sur la Laïcité en Algérie était une erreur et un abus dans un pays culturellement islamique.

Béatrice (13-10-201008:43:28)

Dès la conquête de 1830, on constate que des juifs s’engagent du côté français; à titre d’exemple, rappelons que la ville de Bône est défendue par les français et des autochtones juifs.

Différents rapports sont alors commis concernant cette population. Ils émanent soit des juifs français, notamment marseillais, soit des autorités françaises. Si certains rapports tel celui de Bugeaud leur sont hostiles, d’autres sont beaucoup plus optimistes ainsi celui du conseiller Baude.
Lire la suite


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quel roi est à l'origine des Plaisirs de l'Île enchantée ?

Réponse
Publicité