Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Rtrospective 2014
Rtrospectives
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Rtrospective 2014

Ce que vous avez retenu de l'anne 2014


Nous vous avons soumis le 6 janvier 2015 la liste des 41 vnements de 2014 qui ont agit les mdias, dans le monde ; certains tragiques, d'autres plus anecdotiques...

Ecrivons l'Histoire de 2014 avec Herodote.net Vous avez été plus de deux mille à sélectionner ceux dont vous pensez que nos livres d'Histoire et nous-mêmes garderons le souvenir dans vingt ou trente ans.

Nous vous sommes reconnaissants pour votre participation ainsi que pour l'intérêt porté à notre travail et la sympathie exprimée à l'égard de notre équipe. Sur la page suivante, vous découvrirez quelques-uns de vos commentaires ainsi que nos analyses sur l'année 2014.

André Larané

Les dix d'entre vous qui avez répondu au plus près du classement définitif ci-dessous allez recevoir un cadeau de notre Boutique (liste des gagnants).

Les événements de 2014 : votre classement
 

1 - 1640 suffrages :
L'État islamique (Daech) entre en action (5 juin 2014)

La guerre civile en Syrie et l'effondrement de l'État irakien suite à l'invasion américaine ont conduit à la coagulation de différentes factions islamistes sous l'étiquette État islamique en Irak et au Levant (Daesh en arabe).

La nouvelle entité bénéficie au moins à ses débuts du soutien du Quatar et de l'Arabie séoudite. Elle entre en action de façon spectaculaire. En quelques semaines, elle s'empare des zones semi-désertiques de la région et surtout, les 10 et 11 juin 2014, des villes de Mossoul et Tikrit.
[En savoir plus]

 

2 - 1506 suffrages :
Obama tend la main à Castro (17 décembre 2014)

Le président américain, Barack Obama, et son homologue cubain, Raul Castro, ont annoncé dans deux discours simultanés, le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, rompues depuis plus d'un demi-siècle !

Cette double annonce prélude à la fin de l'embargo dont souffre l'économie cubaine. Elle clôt pour de bon la « guerre froide » dans l'hémisphère américain en dépit des protestations de la diaspora cubaine émigrée en Floride.
[En savoir plus]

 

3 - 1460 suffrages :
Ebola (25 mars 2014)

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) signale que 86 personnes ont été atteintes par le virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone depuis la fin 2013 et que 59 d'entre elles sont mortes.

C'est le début d'un vent de panique en Afrique et dans le reste du monde, même si les affections resteront durant toute l'année très limitées en-dehors de ces trois pays où l'épidémie fera un total de 6000 morts.

 

4 - 1336 suffrages :
Philae sonde les origines du système solaire (12 novembre 2014)

Dix ans après avoir quitté la Terre, la sonde interplanétaire Rosetta a déposé en douceur le robot Philae sur la comète Tchouri, à 450 millions de kilomètres de notre planète. Les mesures tirées de l'expérience permettront aux scientifiques européens de mieux connaître la nébuleuse primitive qui a donné naissance au système solaire.

L'Agence Spatiale européenne (ESA), à l'origine de cet exploit, est l'un des plus beaux fruits de la coopération intergouvernementale européenne des années 1960-1970. Elle a été fondée le 31 mai 1975, en un temps où les financiers et les ploutocrates ne s'étaient pas encore appropriés le projet européen.

 

5 - 892 suffrages :
François Hollande redessine les Régions françaises (3 juin 2014)

 

En panne de résultats dans le domaine économique et social, le président de la République rebondit en lançant la réforme des collectivités territoriales.

La France souffre en premier lieu de ce que les finances locales sont disséminées dans un nombre exubérant de communes (36000) dont l'immense majorité ont tout au plus quelques centaines d'habitants. Elle souffre en second lieu du chevauchement des compétences qui multiplie les doublons entre communes, intercommunalités, départements et régions.

En foi de quoi, le président décide qu'il n'y a rien de plus urgent que de réduire le nombre de régions de 22 à 13, quitte à ce que cela se traduise par des dépenses supplémentaires à court et moyen terme (transferts de personnels et construction de nouveaux hôtels de Région). La réforme est entérinée en décembre 2014 par les députés, lesquels ne veulent pas prendre le risque d'une dissolution en s'opposant au président pour si peu.
[En savoir plus]

 

6 - 664 suffrages :
L'Écosse renonce à une indépendance immédiate (18 septembre 2014)

Les Écossais ont donné des sueurs froides au Premier ministre britannique David Cameron et même à la reine, les sondages témoignant d'une progression des partisans de l'indépendance jusqu'au jour du référendum.

Celui-ci se solde en définitive par le maintien de l'Écosse dans le Royaume-Uni mais c'est au prix de nouvelles concessions politiques au Parlement d'Édimbourg, avec une question lancinante concernant les députés écossais au Parlement de Westminster : peuvent-ils encore se prononcer sur des lois qui ne concerneront que les Anglais, les Gallois et les Irlandais du Nord, à l'exclusion des Écossais eux-mêmes ? Et déjà les Gallois revendiquent pour eux-mêmes le régime d'autonomie accordé aux Écossais...
[En savoir plus]

 

7 - 656 suffrages :
La Libye sombre dans le chaos (16 mai 2014)

 

Trois ans après que l'OTAN a abattu le dictateur Kadhafi, la Libye est devenue la proie des seigneurs de la guerre et des trafiquants en tous genres.

Le général Khalifa Haftar, qui bénéficie du soutien du gouvernement égyptien, tente de reprendre l'aéroport de Tripoli aux milices islamistes qui tiennent la capitale cependant que le gouvernement officiel, impuissant, se réfugie dans l'est du pays.
[En savoir plus]

 

8 - 882 suffrages :
« Bring back our girls » (14 avril 2014)

 

Michelle Obama (2014), DRLa secte islamo-terroriste Boko Haram enlève 276 lycéennes, pour la plupart chrétiennes, à Chibok, dans le nord-est du Nigeria, avec le projet de les réduire en esclavage. Le drame suscite une émotion universelle et la First Lady Michele Obama se mobilise comme des millions de femmes sur le slogan : « Bring back our girls ». Pour rien.

Faute d'avoir prise sur un État nigérian déliquescent et une armée de pacotille rongée par la corruption, l'Occident ne tarde pas à abandonner les jeunes filles à leur sort et les oublier, cependant que Boko Haram poursuit ses méfaits dans une totale impunité.

 

9 - 639 suffrages :
Deux Prix Nobel pour la France (9-13 octobre 2014)

Patrick Modiano, d'une légendaire discrétion, a été le premier surpris par l'attribution du Prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son œuvre. Quatre jours plus tard, de manière plus prévisible, Jean Tirole, fondateur de la Toulouse School of Economics, a reçu le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel (le « Prix Nobel d'économie »).

 

10 - 620 suffrages :
Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch est destitué (22 février 2014)

 

Endémiques depuis l'automne 2013, les manifestations pro-européennes de Maïdan, la place centrale de Kiev, redoublent d'ampleur le 18 février 2014. Deux jours plus tard, l'intervention de la troupe fait plus de quatre-vingt morts parmi les manifestants. Le Parlement ukrainien réclame la mise en jugement du président mais celui-ci arrive à s'enfuir en Russie...
[En savoir plus]

 

11 - 608 suffrages :
Le vol MH370 de la Malaysia Airlines se volatilise (8 mars 2014)

Le Boeing a décollé de l'aéroport de Kuala Lumpur à minuit, en direction de Pékin, avec 239 personnes à bord. Les écrans de contrôle perdent peu après le contact avec le pilote. Tout donne à penser que l'avion s'est abîmé au cœur de l'océan Indien pour une raison qui restera à jamais sans doute inconnue.

 

12 - 606 suffrages :
« Révolution des parapluies » à Hongkong (28 septembre 2014)

Hongkong (7 millions d'habitants), ancienne colonie britannique restituée à la Chine le 1er juillet 1997, a bénéficié jusqu'à ce jour d'une large autonomie avec le statut de « région administrative spéciale ».

Quand le gouvernement de Pékin a manifesté l'intention de limiter le suffrage universel à Hongkong, la jeunesse de la cité s'est jetée dans la rue, bloquant la circulation et se protégeant des gaz lacrymogènes de la police à l'aide de parapluies.

Le président Xi Jiping a laissé pourrir la situation, comptant sur la lassitude de la population. De fait, le mouvement a tourné court. Mais il a témoigné de l'irruption en Chine d'une jeunesse contestataire qui utilise les réseaux sociaux et que le pouvoir ne peut plus réprimer par la seule force des chars comme à Tien An Men en 1989.

 

13 - 517 suffrages :
L'armée ukrainienne marche sur le Donbass (2 mai 2014)

L'armée ukrainienne assiège les villes du Donbass passées sous le contrôle de militants prorusses et de militaires venus de Russie. Après un mois de combats et de bombardements, elle reprend les villes de Sloviansk et de Kramatorsk cependant que des convois militaires russes se massent sur la frontière.

À Odessa, où s'affrontent les partisans de Kiev et les militants prorusses, une quarantaine de ceux-ci périssent carbonisés dans l'incendie de la Maison des syndicats où ils avaient cherché refuge.

Trêves et cessez-le-feu sont régulièrement violés et l'on compte bientôt plusieurs milliers de morts et de nombreuses destructions, cependant que les Occidentaux renforcent les sanctions économiques et politiques contre Moscou.

 

14 - 496 suffrages :
L'OPEP joue le pétrole à la baisse (27 novembre 2014)

L'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) a décidé de laisser filer le prix du pétrole, qui a déjà chuté de 50% depuis le mois de juin 2014 et est tombé sous le plancher de 60 dollars le baril de référence.

La chute est en partie due à une baisse de la demande mondiale, liée au ralentissement économique. Mais elle a été aussi amplifiée par l'Arabie séoudite, qui possède les réserves de pétrole à bas coût les plus importantes de la planète.

En maintenant sciemment sa production à un niveau élevé, le royaume wahhabite a entraîné les autres pays exportateurs au bord du gouffre. Parmi ceux-ci, il y a l'Iran et la Russie que l'Arabie veut punir pour leur soutien aux rébellions chiites et à leurs alliés (Syrie, Irak).

Mais le calcul de Riyad peut aussi avoir des conséquences graves sur l'économie exsangue du Venezuela et surtout sur la croissance aux États-Unis et au Canada, en bonne partie liée aux investissements dans le gaz de schiste et les schistes bitumineux. Ces investissements pourraient s'effondrer brutalement si le pétrole conventionnel les rendait non rentables, ce qui plongerait l'Amérique du Nord dans la récession, avec des répercussions sur l'économie très fragile de la zone euro (remontée du cours de l'euro et chute des exportations)...
[En savoir plus]

 

15 - 489 suffrages :
Un mort de trop à Ferguson (9 août 2014)

À Ferguson, petite ville proche de Saint-Louis (Missouri), Michael Brown est tué par un policier blanc, Darren Wilson. Très vite, l'opinion publique se convainc que le policier a tiré précipitamment, au seul motif que son vis-à-vis était noir et jeune (18 ans).

Une vague d'indignation parcourt les quartiers noirs de la ville et de tout le pays. Les organisations de lutte contre les discriminations et le président Obama eux-mêmes s'indignent de ce meurtre. Malgré le couvre-feu, Ferguson et d'autres « ghettos noirs » du pays sont secoués par des émeutes et des pillages. Une première depuis les émeutes des années 1960, qui donne à penser que l'élection d'un président métis, en 2008, n'a en rien résolu les difficultés d'intégration de la communauté afro-américaine.

Les troubles reprennent trois mois plus tard, le 24 novembre 2014, quand un grand jury disculpe le policier au terme d'une enquête judiciaire approfondie.

 

16 - 478 suffrages :
Défaite magistrale de la gauche aux municipales (23-30 mars 2014)

Affaiblie par l'impopularité du président et l'insuccès du gouvernement, la gauche française perd 151 villes de plus de 9000 habitants, dont Amiens, Angers, Argenteuil, Caen, Limoges, Reims, Saint-Étienne, Toulouse et Tours. Le Front National de Marine Le Pen s'empare de 11 villes dont Béziers, Hénin-Beaumont et Fréjus.

 

17 - 406 suffrages :
Tuerie au Musée juif de Bruxelles (24 mai 2014)

Marchant sur les pas du tueur Mohamed Mehra, le Français d'origine algérienne dénommé Mehdi Nemmouche (29 ans) assassine quatre personnes. Il avait auparavant combattu dans les rangs djihadistes en Syrie et torturé des otages occidentaux.

 

18 - 398 suffrages :
Tsahal investit Gaza (8 juillet 2014)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou lance l'opération militaire « Bordure protectrice » contre Gaza, en riposte à des attentats commis sur le sol israélien. Les auteurs de ces attentats ont pu s'infiltrer en Israël grâce à des tunnels creusés à partir de Gaza.

L'armée israélienne se donne pour objectif de détruire ceux-ci. C'est chose faite, selon les officiels de Tsahal un mois plus tard, le 5 août 2014, avec le dynamitage de 32 tunnels.

Mais le prix humain et matériel est très lourd : mort de 1800 Palestiniens, essentiellement des civils, ainsi que d'une soixantaine d'Israéliens, essentiellement des soldats, sans compter les bombardements qui ont détruit les logements d'un demi-million de Gazaouis.

 

19 - 373 suffrages :
Accord européen sur le climat (24 octobre 2014)

Les 28 chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne s'engagent à réduire d'au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030. Ils se donnent aussi deux autres objectifs : porter la part des énergies renouvelables à 27 % de la consommation d'énergie et faire 27 % d'économies d'énergie...
[En savoir plus]

 

20 - 348 suffrages :
MH17 ne répond plus (17 juillet 2014)

Le Boeing de la Malaysia Airlines s'écrase en Ukraine avec 298 personnes à bord, dont plusieurs dizaines de Néerlandais. Il a été vraisemblablement abattu par un missile tiré par les combattants prorusses. Le drame donne lieu à une intense campagne de presse contre le séparatisme russe en Ukraine et à un redoublement des sanctions économiques contre la Russie.

 

21 - 334 suffrages :
529 condamnations à mort en Égypte (24 mars 2014)

Arrivé au pouvoir par le coup d'État du 3 juillet 2013, le général Abdel Sissi clôture la séquence révolutionnaire inaugurée par la chute du président Hosni Moubarak, le 11 février 2011.

Il réprime les Frères musulmans, un mouvement intégriste soutenu par le Quatar et la Turquie, et dont la percée électorale menaçait de faire basculer l'Égypte dans le camp islamiste. C'est ainsi que 529 partisans de l'ancien président Mohamed Morsi sont condamnés à mort sous un prétexte saugrenu et, le mois suivant, le 28 avril 2014, Mohamed Badie, Guide suprême des Frères musulmans, est condamné à la prison à perpétuité.
[En savoir plus]

 

22 - 331 suffrages :
La Chine entre dans le capital de PSA (26 mars 2014)

Fleuron de l'industrie automobile européenne en 2000, PSA Peugeot-Citroën n'a pas résisté à l'instauration de la monnaie unique. Affaibli par la concurrence allemande, le groupe a dû se recapitaliser et, pour cela, s'est tourné vers le constructeur Dongfeng, étroitement dépendant du gouvernement chinois.

L'entrée de Donfgeng à hauteur de 14% dans le capital de l'industriel français a été officialisée à Paris par les présidents François Hollande et Xi Jiping.

Ont suivi le rachat du Club Med et de l'aéroport de Toulouse-Blagnac par d'autres entreprises de la République populaire de Chine, elles aussi proches du gouvernement de Pékin.

 

23 - 328 suffrages :
Élections au Parlement européen (25 mai 2014)

Les élections débouchent sur une poussée sans précédent des partis hors système comme l'UKIP britannique (28% des voix), l'AfD allemande (7%) ou encore le FN français (25%), conséquence du marasme auquel ont conduit la monnaie unique et le traité de Lisbonne.

Les deux coalitions principales, qui suivent la même politique, conservent néanmoins une majorité confortable. Martin Schulz, du Parti Socialiste Européen, prend la présidence du Parlement cependant que Jean-Claude Juncker, du Parti Populaire Européen, est nommé le 27 juin 2014 à la présidence de la Commission européenne en remplacement de Manuel Barroso.

À peine installé, Jean-Claude Juncker se voit gravement affaibli par la révélation de ses combines fiscales du temps où il était Premier ministre du Luxembourg. Il apparaît que pendant dix-huit ans, il a multiplié les cadeaux à l'attention des multinationales américaines, en totale violation du principe de« concurrence libre et non faussée » dont il s'est fait le chantre.

 

24 - 322 suffrages :
Le Bundestag vote la création d'un salaire minimum (3 juillet 2014)

La grande coalition au pouvoir à Berlin accepte le principe d'un salaire minimum pour calmer les syndicats et les autres pays européens qui s'indignent de la multiplication en Allemagne des emplois précaires et mal payés, notamment dans les services et le secteur agro-alimentaire.

Mais il sera introduit de façon progressive, à un niveau plus bas qu'en France (8,50 euros brut au lieu de 9,50) et beaucoup de secteurs d'activité seront pour longtemps encore dispensés de l'appliquer...

 

25 - 320 suffrages :
Vladimir Poutine ouvre les Jeux de Sotchi (7-23 février 2014)

Le président a voulu faire de ces jeux la démonstration éclatante de sa réussite après quinze années à la tête de la Russie. Leur déroulement dans une station climatique de la mer Noire, au nord du Caucase, a nécessité des investissements pharaoniques, de l'ordre de cinquante milliards de dollars, avec des soupçons de corruption et des atteintes à l'environnement local.

Les Jeux se déroulent sans anicroche mais Vladimir Poutine doit encaisser l'absence de la plupart des chefs d'État occidentaux, peu désireux de s'afficher à ses côtés en pleine crise ukrainienne.

 

26 - 308 suffrages :
Philippe VI succède à Juan Carlos 1er (19 juin 2014)

L'ancien roi d'Espagne peut se flatter d'avoir conduit son pays sur la voie de la démocratie après la longue nuit de la dictature franquiste. Mais la vieillesse lui a été fatale avec une indécente chasse au gros gibier au Botswana et la compromission de sa fille Cristina et de son gendre dans des affaires louches.

Juan Carlos 1er se résigne à abdiquer au profit de son fils en espérant que ce dernier restaure le prestige de la monarchie et préserve l'unité du royaume, fortement menacée par le mouvement indépendantiste catalan.
[En savoir plus]

 

27 - 294 suffrages :
Un touriste français assassiné en Algérie (21 septembre 2014)

Hervé Gourdel (55 ans), guide de haute montagne, est enlevé lors d'une randonnée en Kabylie par une bande se réclamant de Daesh et assassiné trois jours plus tard. C'est le premier Français et le quatrième otage décapité dans l'année par les islamo-terroristes, avec diffusion de l'exécution sur internet.

Pour la première fois depuis cinq siècles, l'Europe se découvre entourée d'une ceinture de feu qui court du Sahel à la Mésopotamie, sans compter la « guerre froide » maladroitement rallumée par l'offre à l'Ukraine d'une adhésion à l'Union européenne et à l'OTAN.

 

28 - 272 suffrages :
Manuel Valls succède à Jean-Marc Ayrault à Matignon (31 mars 2014)

Résigné à suivre la même politique économique que son prédécesseur, en conformité avec les directives de Bruxelles, le président François Hollande se sépare des écologistes et fait appel au représentant de l'aile droite du parti socialiste pour diriger son gouvernement.

Cinq mois plus tard, le 26 août 2014, l'arrivée du haut fonctionnaire Emmanuel Macron au ministère de l'Économie consacre l'orientation néolibérale du gouvernement avec un seul credo : tous les maux de l'économie et de la société viennent de ce que l'État dépense plus qu'il ne collecte d'impôts.

 

29 - 266 suffrages :
Un cyclomotoriste nommé François Hollande (10 janvier 2014)

Le magazine Closer fait sa couverture sur la liaison entre l'actrice Julie Gayet et le président de la République, coiffé d'un casque de moto.

Deux semaines plus tard, un communiqué très sec de l'Élysée officialise la répudiation par le président de sa compagne Valérie Trierweiler.

 

30 - 256 suffrages :
La Tunisie en voie d'apaisement (21 décembre 2014)

La première élection présidentielle depuis la révolution de 2011 se traduit par la défaite du président sortant Moncef Marzouki, dont le principal tort est d'avoir fait alliance avec le parti islamiste Ennahda et de n'avoir pas su remettre en marche l'économie tunisienne.

La victoire de son opposant Béji Caïd Essebsi (88 ans) exprime l'aspiration des Tunisiens à la stabilité et à une certaine forme de laïcité, dans la tradition moderniste inspirée de Bourguiba, le père de l'indépendance.
[En savoir plus]

 

31 - 236 suffrages :
Le rouble dévisse (16 décembre 2014)

Depuis le début de l'année, la devise russe a perdu 60% de sa valeur par rapport aux devises occidentales, sous l'effet de la chute du prix du pétrole provoquée par l'Arabie séoudite et des sanctions économiques décrétées par l'Union européenne, avide de rejouer la « guerre froide ».

Cette crise remet en cause le redressement économique et social du pays depuis l'accession de Vladimir Poutine au pouvoir quinze ans plus tôt : remontée de l'indice de fécondité de 1,2 à 1,7 ; préservation de l'industrie locale par des mesures protectionnistes ; mise au pas des oligarques de l'ère Eltsine.

Ses conséquences économiques, politiques et militaires sont encore imprévisibles tant pour la Russie que pour l'Union européenne, à laquelle elle reste liée de multiples manières : livraisons de gaz, achats de biens d'équipement...
[En savoir plus]

 

32 - 230 suffrages :
Merci pour ce moment (4 septembre 2014)

Sous ce titre teinté d'ironie, la journaliste Valérie Trierweiler raconte sa relation avec François Hollande et dépeint celui-ci comme un homme cynique et sans cœur.

Le même jour, un certain Thomas Thévenoud est contraint de démissionner du secrétaire d'État au commerce extérieur en raison de ce qu'il avait « omis » de payer ses impôts. Il s'en excuse en se disant atteint d'une « phobie administrative ».

Atteint de plein fouet par les scandales à répétition et incapable de présenter une quelconque réussite en matière économique et sociale, le président de la République s'enfonce dans un abîme d'impopularité sans précédent sous la Ve République.

 

33 - 138 suffrages :
La Catalogne se rebelle (9 novembre 2014)

Encouragés par le référendum écossais, les Catalans organisent de leur propre chef un référendum sur l'indépendance de leur province. Plus de deux millions de personnes se mobilisent et plébiscitent l'indépendance à 81%. Le gouvernement de Madrid nie la légalité du référendum mais accuse le coup.

Royaume-Uni, Espagne... Va-t-on vers la disparition des nations qui rayonnaient sur la planète il y a cent ans et davantage ?

 

34 - 128 suffrages :
Des jumeaux pour un trône (10 décembre 2014)

La princesse Charlène de Monaco (36 ans) a donné le jour à des jumeaux, Gabriella et Jacques, trois ans après son mariage avec le prince Albert II de Monaco, de vingt ans son aîné. Réjouissons-nous de cet heureux événement même si la « princesse triste » et son mari ne font pas autant vendre de papier que Grace et Rainier...
[En savoir plus]

 

35 - 124 suffrages :
Sarkozy, le retour (29 novembre 2014)

Nicolas Sarkozy, évincé de la présidence de la République française le 6 mai 2012, revient dans le jeu politique en se faisant élire à la présidence de l'UMP, l'un des deux principaux partis d'opposition (avec le FN).

À l'issue d'un scrutin électronique ouvert aux militants de l'UMP (155.801 votants), il a reçu le soutien de 64,5% d'entre eux mais 29% lui ont préféré le fringant Bruno Le Maire et 6% Hervé Mariton.

 

36 - 106 suffrages :
Conchita Wurst à la Une (10 mai 2014)

Ayant compris que la transgression est devenue la norme, le jeune Autrichien a triomphé au concours de l'Eurovision en se travestissant en femme à barbe.

 

37 - 80 suffrages :
Blaise Compaoré renonce au pouvoir (31 octobre 2014)

Blaise Compaoré est arrivé à la tête du Burkina Faso à la faveur d'un coup d'État et de l'assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara, le 15 octobre 1987.

Vingt-sept ans plus tard, à 63 ans, fort de sa réputation de « vieux sage », le « beau Blaise » a souhaité concourir pour un nouveau mandat présidentiel. Mais c'était le mandat de trop. À l'issue d'une semaine de manifestations dans les rues d'Ouagadougou, il doit démissionner et laisser la place à un nouveau gouvernement militaire.

 

38 - 80 suffrages :
L'Argentine à nouveau en défaut de paiement (31 juillet 2014)

Faute d'accord avec deux « fonds vautours » américains qui lui réclament 539 millions de dollars d'intérêt, l'Argentine a été sanctionnée par le juge américain Thomas Griesa (84 ans) et, de ce fait, n'a plus le droit de faire appel aux marchés financiers.

Buenos Aires ne veut pas céder sur la revendication des « fonds vautours » même si le montant réclamé est modeste, car cela conduirait les autres créanciers à renégocier le rachat de leurs créances onze ans plus tôt, pour un montant beaucoup plus considérable...
[En savoir plus]

 

39 - 62 suffrages :
Une loi pour redresser la France ? (10 décembre 2014)

La « loi Macron », qui porte le nom du nouveau ministre français de l'économie, est présentée en conseil des ministres. C'est la nouvelle martingale du président François Hollande, après le CICE, tombé aux oubliettes, et le « pacte de responsabilité », victime d'un scepticisme généralisé.

Le promoteur de la nouvelle loi, adepte des catalogues fourre-tout (il a rédigé le rapport Attali remis au président Sarkozy en janvier 2008), promet de relancer l'activité industrielle et les exportations en portant de cinq à douze les autorisations d'ouverture dominicale des magasins, en libéralisant les transports en autocar pour les pauvres qui n'ont plus les moyens de se payer le train, en défaisant les règles qui régissent les notaires ou encore les pharmaciens etc.

 

40 - 46 suffrages :
Recette miracle (14 janvier 2014)

Soucieux d'« inverser enfin la courbe du chômage », le président de la République sort de sa « boîte à outils » un nouveau concept : le « pacte de responsabilité ». Il s'agit d'offrir aux entreprises un allégement des cotisations sociales et des impôts en échange d'un effort sur les recrutements.

 

41 - 28 suffrages :
Charles Michel rajeunit le gouvernement belge (11 octobre 2014)

Charles Michel (38 ans) succède au socialiste wallon Elio Di Rupo (63 ans), devenant ainsi le plus jeune Premier ministre belge et le premier libéral wallon depuis 1938.

 

Ils ont voté et gagné !

Notre classement découle du vote de 2220 lecteurs de Herodote.net. Ceux-ci ont sélectionné parmi les 41 événements ci-dessus ceux qui leur paraissaient avoir une dimension historique.

Voici dans l'ordre les dix lecteurs (emails tronqués) qui ont répondu au plus près du classement général (explication des règles) :

1 - oliette.fellous@ (105 points)
2 - noe@ (98 points)
3 - eliacath@ (96 points)
4 - mariegoualch@ (94 points)
5 - am.bedet@ (90 points)
6 - mllebon@ (88 points)
7 - aavassor@ (87 points)
8 - philippe.pianelli@ (87 points)
9- bertrand-leroy@ (85 points)
10- aurelkaous@ (84 points)

Ces gagnants vont recevoir le cadeau de leur choix parmi une liste de DVD de notre Boutique de l'Histoire.

Publié ou mis jour le : 2015-09-23 16:51:47

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'vasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhrez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est l'origine du corbillard ?

Rponse
Publicité