22 février 2014

Le président ukrainien Ianoukovitch destitué suite à la révolte de Maïdan

 

Provoquées par la rupture des négociations de l'Ukraine avec l'Union européenne, le 21 novembre 2013, les manifestations pro-européennes de Maïdan, la place centrale de Kiev, redoublent d'ampleur le 18 février 2014. Deux jours plus tard, l'intervention de la troupe fait plus de quatre-vingt morts parmi les manifestants. Le Parlement destitue le président et n'a rien de plus pressé que de déchoir la langue russe de son statut de deuxième langue officielle. Il s'ensuit des dissensions entre l'Est russophone et le reste du pays. La mesure, d'une insigne maladresse, est rapportée dans les heures qui suivent mais le mal est fait. Vladimir Poutine se saisit du prétexte pour provoquer la sécession de la Crimée et proclamer son retour dans le giron de la Russie après un référendum organisé le 18 mars 2014.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net