22 février 2014 - Le président ukrainien Ianoukovitch destitué - Herodote.net

22 février 2014

Le président ukrainien Ianoukovitch destitué

 

Endémiques depuis l'automne 2013, les manifestations pro-européennes de Maïdan, la place centrale de Kiev, redoublent d'ampleur le 18 février 2014. Deux jours plus tard, l'intervention de la troupe fait plus de quatre-vingt morts parmi les manifestants. Le Parlement de l'Ukraine destitue le président et réclame sa mise en jugement. Viktor Ianoukovich arrive toutefois à s'enfuir en Russie.

Le nouveau régime n'a rien de plus pressé que de déchoir la langue russe de son statut de deuxième langue officielle, une mesure qui a pour effet d'attiser les dissensions entre l'Est russophone et le reste du pays. La mesure, d'une insigne maladresse, est rapportée dans les heures qui suivent sur l'injonction des alliés occidentaux mais le mal est fait...

Vladimir Poutine se saisit du prétexte pour provoquer la sécession de la Crimée et proclamer son retour dans le giron de la Russie après un référendum organisé le 18 mars 2014.

Les Occidentaux, d'habitude si soucieux du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, ripostent en annonçant des sanctions contre la Russie et son exclusion du G8, le traditionnel rendez-vous des principaux dirigeants de la planète. La Russie a beau jeu de leur rappeler qu'eux-mêmes n'avait pas hésité à organiser en 2008 la sécession du Kossovo en violation de toutes les règles internationales.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net