Louis Mountbatten (1900 - 1979) - L'orgueil de la couronne britannique - Herodote.net

Louis Mountbatten (1900 - 1979)

L'orgueil de la couronne britannique

Apparenté aux grandes dynasties européennes et oncle maternel du duc Philip d'Edimbourg, époux de la reine Elizabeth II, lord Louis Mountbatten incarne la grandeur de la Couronne britannique. 

Sa popularité est paradoxale si l'on se rappelle que son père a dû renoncer à sa charge de Premier Lord de la mer durant la Première Guerre mondiale en raison de son origine allemande. Il a dû aussi angliciser son nom de Battenberg en Mountbatten. Son fils aura la satisfaction de laver l'affront fait à sa famille en accédant lui-même à la charge de Premier Lord en 1955.

Bonnes fées

Edwina Ashley et Louis MountbattenNé à Windsor le 25 juin 1900, le futur Lord Louis est le fils du prince Louis de Battenberg et de la princesse Victoria de Hesse-Darmstadt, petite-fille de la reine Victoria. Il voit les fées se pencher sur son berceau, y compris la plus prestigieuse de toutes, Victoria elle-même, qui fut sa marraine et le porta sur les fonds baptismaux, s'offrant ainsi l'une des dernières joies de son existence.

Bel homme, sportif et avenant, il entre dans l'intimité de la famille royale et devient en particulier l'ami du futur Édouard VIII et de son frère George VI, père de la reine actuelle. Comme son père, il se prend de passion pour la marine et entre à l'École navale. En 1921, il accompagne le prince de Galles Édouard aux Indes. C'est à cette occasion qu'il offre le mariage à Edwina Ashley.

Les deux jeunes gens avaient déjà eu l'occasion de se rencontrer et s'apprécier mais leurs proches s'étaient opposés à leur mariage du fait de leurs différences sociales. Une bonne fée ayant fait mourir l'oncle richissime d'Edwina, celle-ci se retrouve ipso facto à la tête d'une coquette fortune et peut dès lors épouser son beau marin. Quoiqu'à l'abri du besoin, Louis Mountbatten ne renoncera pas pour autant à sa vocation de marin et de combattant.

Les deux époux vont jusqu'à la fin se montrer très solidaires l'un de l'autre, tout en s'autorisant très vite une entière liberté sexuelle. Par ses convictions libérales et son attention pour les humbles, Edwina va contribuer à la gloire de son mari et s'attirer elle-même une grande popularité. 

La gloire de l'Empire

Quand éclate la Seconde Guerre mondiale, Mountbatten prend le commandement d'un destroyer d'un nouveau type, la HMS Ketty, et accomplit maints exploits avant que son bateau ne soit coulé au large de la Crète. Lui-même échappe de justesse à la mort, toujours protégé par ses fées.  

Le Premier ministre Churchill, qui apprécie en connaisseur sa témérité et son charisme, lui confie le 27 octobre 1941 la Direction des opérations combinées (Combined Operations Headquarters) avec mission de lancer des opérations commando contre les ports de l'Atlantique occupés par la Wehrmacht. Au grand dam de l'état-major britannique, Mountbatte, hissé au grade de vice-amiral, ne doit des comptes qu'au Premier ministre et à son Cabinet de guerre.

Louis Mountbatten (25 juin 1900- 27 août 1979)Il connaît des succès, contre la base navale de Saint-Nazaire le 27 mars 1942 (opération Chariot) ou encore contre le port de Bordeaux le 7 décembre 1942 (opération Frankton). Il connaît aussi un échec coûteux et sanglant avec le débarquement de Dieppe, le 19 août 1942 (opération Jubilee).

Le 16 novembre 1943, Churchill confie à Mountbatten une nouvelle mission en apparence désespérée : le commandement suprême des armées alliées du Sud-Est asiatique (South East Asia Command, SEAC). Il est basé à Colombo, à Ceylan, mais son principal champ d'action est en Birmanie, face aux Japonais qui occupent le pays. L'amiral Mountbatten va redresser le moral de ses troupes et obtenir à l'arraché la reddition de l'ennemi le 15 août 1945, deux semaines avant la capitulation du Japon.

Grand militaire et bon connaisseur de l'Asie, Lord Louis sera nommé vice-roi des Indes le 1er janvier 1947, avec pour mission de négocier l'indépendance de l'Inde.

Plus populaire que jamais, il reprit ensuite sa carrière militaire tout en présidant diverses associations, dans le plus pur style de la noblesse britannique, jusqu'à ce jour tragique d'août 1979 où il est tué par les terroristes de l'IRA irlandaise.

André Larané

Épisode suivant Voir la suite
Édouard VIII (1936)
Publié ou mis à jour le : 2019-08-22 16:24:23

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net