Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Ça s'est passé un...
Ce jour-là...

Choisissez votre date

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

ça s'est passé un...

6 juin

Événements
6 juin 48 av. J.-C. : César vainc Pompée à Pharsale

Le 6 juin de l'an 48 avant JC (9 août selon le calendrier d'avant la réforme julienne), Jules César et son allié Antoine battent l'armée de Pompée à Pharsale, en Grèce...

suite de l'article
6 juin 1391 : L'Espagne découvre l'intolérance

Le 6 juin 1391, à Séville, deux synagogues sont converties en églises. L'affaire s'accompagne de nombreux meurtres et de rapines contre la communauté juive de la ville...

suite de l'article
6 juin 1654 : Abdication de Christine de Suède

Le 6 juin 1654, après dix ans de règne personnel, Christine de Suède (28 ans) abdique solennellement à Uppsala au profit de son cousin, Charles X Gustave. C'en est fini de la dynastie des Vasa...

suite de l'article
6 juin 1944 : Le débarquement de Normandie

Le 6 juin 1944, à l'aube, 4266 navires de transport et 722 navires de guerre s'approchent des côtes normandes avec pas moins de 130.000 hommes, sous la protection de plus de 10.000 avions. Cette opération aéronavale du nom d’« Overlord » (suzerain en français), la plus gigantesque de l'Histoire, était attendue par tous les Européens qui, en Europe occidentale, luttaient contre l'occupation nazie.

Le débarquement est placé sous le commandement du général américain Dwight Eisenhower, assisté des généraux Omar Bradley et George Patton ainsi que du maréchal britannique Bernard Montgomery. L'Abwehr (services secrets allemands) et le feld-maréchal Erwin Rommel, commandant des forces allemandes de Normandie, sont induits en erreur sur le lieu du débarquement par l'opération «Fortitude».

Deux mois après le Jour J («D Day» en anglais) et le débarquement sur les plages aux noms codés Utah et Omaha (troupes américaines), Gold (troupes britanniques), Juno (troupes canadiennes) et Sword (troupes britanniques), 2 millions d'hommes, 438.000 véhicules et 3 millions de tonnes de matériels ont déjà foulé le sol français et entamé leur progression vers Berlin…

suite de l'article
6 juin 1982 : Israël déclenche la guerre du Liban

Après ses victoires sur ses voisins arabes lors des guerres des Six Jours et du Kippour, Israël doit admettre que la résistance palestinienne n'est pas morte, même si elle se manifeste de façon plus diffuse.

Le gouvernement de Menahem Begin croit pouvoir la vaincre en attaquant le 6 juin 1982 le Liban, justement miné par des graves divisions internes liées à l'attitude à adopter face aux combattants palestiniens repliés dans le pays. Baptisée « Paix pour la Galilée », l'invasion se soldera par une victoire amère et une défaite diplomatique, illustrées par l'assassinat du président libanais Béchir Gemayel et les massacres des camps de Sabra et Chatila...

suite de l'article
C'est sa fête : Norbert

Saint NorbertChapelain de son cousin l'empereur d'Allemagne, au XIIe siècle, Norbert mène une vie dissipée avant de soudain se convertir à 35 ans. Il devient prêtre et parcourt les villes en prêchant l'Évangile.

À Prémontré, dans la forêt de Laon, il fonde une communauté religieuse. Son ami le bienheureux Hugues de Fosses en définit l'organisation en s'inspirant de l'exemple de son contemporain, saint Bernard de Cîteaux. Les Prémontrés ont la particularité d'être des chanoines, c'est-à-dire des prêtres vivant ensemble selon une règle (kanon en grec).

Norbert meurt à Magdebourg où il a été nommé archevêque et entrepris de réformer le clergé. Sa vie est exemplaire du renouveau religieux de l'époque romane qui voit fleurir églises et abbayes.

Naissance
Diego Vélasquez
6 juin 1599 à Séville (Espagne) - 6 août 1660 à Séville (Espagne)

Diego Vélasquez (en espagnol Velázquez), natif de Séville, a une vingtaine d'années seulement quand il monte à Madrid et devient l'un des peintres attitrés du roi. Ses portraits d'un réalisme remarquable lui valent de devenir le peintre officiel de la Cour d'Espagne mais son génie s'étend à tous les domaines de l'art...

Décès
Louise de La Vallière
6 août 1644 à Tours - 6 juin 1710 à Paris

Louise de La Vallière en Diane chasseresse, par Nocret (musée de Versailles)Dame d'honneur d'Henriette d'Angleterre, belle-soeur de Louis XIV, Louise de La Vallière boîte légèrement et apparaît à ses contemporains plus gracieuse que belle.

En 1661, elle n'en séduit pas moins le roi, de six ans plus âgé qu'elle. Il est vrai qu'elle en est sincèrement amoureuse, l'aimant pour lui-même plus que pour sa fonction : « Quel dommage qu'il soit le roi ! » murmure-t-elle. Elle aura de lui quatre enfants dont deux atteindront l'âge adulte et seront légitimés : Mademoiselle de Blois, future princesse de Conti, et le comte de Vermandois.

Culpabilisée par l'adultère, Louise de La Vallière se réfugie chez les Bénédictines de Chaillot mais l'impétueux Louis XIV l'en fait extraire de force ! Après sept ans de passion amoureuse, elle se voit supplantée dans le coeur du Roi-Soleil par Mme de Montespan, plus brillante et plus ambitieuse. Le titre de duchesse de Vaujours, qui lui donne une place officielle à la cour, n'arrive pas à la consoler.

À 30 ans, le 3 juin 1675, elle entre pour de bon au couvent, chez les Carmélites du faubourg Saint-Jacques, où elle meurt à 66 ans.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le mot Noël ?

Réponse
Publicité