Citations et Mots d'Histoire

Le temps des Révolutions

Alexis de Tocqueville    (1805 - 1859)

« Quand l'inégalité est la loi commune d'une société, les plus fortes inégalités ne frappent point l'œil ; quand tout est à peu près de niveau, les moindres le blessent. C'est pour cela que le désir de l'égalité devient toujours plus insatiable a mesure que l'égalité est plus grande. »
Source : De la démocratie en Amérique (tome 3, édition de 1840)

Dans le droit fil de l'observation ci-dessus, le penseur Alexis de Tocqueville montrera dans L'Ancien Régime et la Révolution (1856) que les droits féodaux étaient devenus en 1789 d'autant plus insupportables aux Français qu'ils avaient déjà pour l'essentiel disparus ! Au contraire, dans des pays comme la Hongrie ou la Russie, ils étaient encore très vivants mais parfaitement acceptés car ils étaient considérés comme faisant partie de la nature des choses.

Cette observation, dite « paradoxe de Tocqueville », peut s'appliquer à quantité de phénomènes sociaux, politiques ou moraux (harcèlement sexuel, violences à l'égard des femmes, homophobie, intolérance religieuse etc.). Ces phénomènes sont d'autant plus réprouvés qu'ils sont marginaux. Ainsi, c'est en Suède plus qu'au Mexique que les femmes se plaignent d'être battues et en France plus qu'en Algérie que le racisme anti-noir est dénoncé...

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net