ça s'est passé un... - 31 août - Herodote.net

ça s'est passé un...

31 août

Événements

31 août 1763 : Rio de Janeiro détrône Bahia

Le 31 août 1763, Rio de Janeiro devient la nouvelle capitale du Brésil colonial, détrônant Salvador de Bahia. Ce transfert consacre la montée en puissance du Brésil méridional, fort de son climat tempéré, de ses ressources caféières et surtout minières...

Suite de l'article

31 août 1801 : L'armée d'Égypte se rend aux Anglais

Le 31 août 1801, à Alexandrie, les Anglais reçoivent la reddition du général Menou et de ce qui reste de l'expédition française d'Égypte...

Suite de l'article

31 août 1801 : Le décret Chaptal met en place les musées français

À la demande du Premier Consul Napoléon Bonaparte, le ministre de l'Intérieur Jean-Antoine Chaptal publie un arrêté le 13 fructidor an IX (31 août 1801) en vue d'instituer quinze musées dans autant de grandes villes françaises.

Du fait de la nationalisation des biens du clergé et des émigrés, ainsi que des rapines des armées révolutionnaires à travers l'Europe, le gouvernement de la République est débordé par des oeuvres d'art dont il ne sait que faire. Le musée du Louvre, de création récente, ne peut toutes les recevoir.

Chaptal propose de les répartir entre chacune des villes concernées des lots tels que « chaque collection présente une suite intéressante de tableaux de tous les maîtres, de tous les genres, de toutes les écoles ». Le 1er septembre 1801, paraît un autre décret qui impose aux villes de préparer à leurs frais « une galerie convenable » pour recevoir lesdites œuvres. Ainsi vont naître les musées des beaux-arts de Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Genève (annexé à la France)...



31 août 1823 : La prise du Trocadéro

Le 31 août 1823, un corps expéditionnaire français s'empare du fort du Trocadéro, qui commande l'entrée du port de Cadix, en Andalousie, en vue de mettre fin à une expérience libérale.

L'opération est menée à l'initiative du vicomte François de Chateaubriand, qui a délaissé le métier d'écrivain pour devenir ministre des Affaires étrangères de Louis XVIII...

Suite de l'article

31 août 1846 : Découverte de Neptune par Urbain Le Verrier

Urbain Le Verrier (Saint-Lô, 11 mars 1811 ; Paris, 1er septembre 1877), seul portrait d'après nature (Charles Daverdoing, 1846)Le 31 août 1846, l'astronome et mathématicien Urbain Le Verrier présente un rapport à l'Académie des Sciences où il démontre par le calcul l'existence d'une nouvelle planète, Neptune, à 4,5 milliards de kilomètres du Soleil. Elle lui apparaît à l'origine des pertubations jusqu'alors inexpliquées des mouvements des autres planètes. « M. Le Verrier vit le nouvel astre au bout de sa plume » commente avec admiration François Arago.

Né à Saint-Lô le 11 mars 1811. Urbain-Jean-Joseph Le Verrier est entré à l'École polytechnique en 1831. Il en est sorti huitième de sa promotion deux ans plus tard. Après s'être d'abord consacré à la chimie, il obtient en 1836 un poste de répétiteur en astronomie à l'École polytechnique. Ce choix décidera de sa carrière future, qui culminera avec la découverte de Neptune....

Honoré par le pays tout entier, le jeune homme tâte de la politique en se faisant élire député de la Manche en 1849. Faute de briller à l'Assemblée, il succède en 1854 à François Arago à la direction de l'Observatoire de Paris, où il se signalera par un comportement excessivement autoritaire, ce qui lui vaudra d'être congédié en 1870... et repris deux ans plus tard. Il poursuivra infatigablement ses travaux jusqu'à sa mort le 1er septembre 1877.



31 août 1907 : La fin du « Grand jeu »

Le 31 août 1907, à Saint-Pétersbourg, l'ambassadeur anglais Sir Arthur Nicolson signe avec le ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Iswolski trois accords qui délimitent leurs zones d'influence en Asie centrale et mettent fin à près d'un siècle de querelles. Ainsi prend fin ce que les Britanniques appelaient le « Grand jeu » et les Russes le « Tournoi des ombres ».

L'Angleterre renonce ainsi à ses vues sur le Tibet et la Russie à ses vues sur l'Afghanistan. Par ailleurs, la Perse (plus tard appelée Iran) est divisée en trois zones : le nord sous influence russe, le sud (et ses champs pétroliers) sous influence anglaise, le centre neutre.

Ces accords qualifiés de « révolution diplomatique » satisfont en premier lieu la France, alliée de la Russie et proche du Royaume-Uni, désireuse de réunir l'un et l'autre dans une alliance contre l'Allemagne. Elle n'y réussira que trop bien...

Suite de l'article

31 août 1935 : L'heure de gloire de Stakhanov

Le 31 août 1935, en Union soviétique, un mineur du Donbass, Alexeï Stakhanov, se flatte d'avoir extrait 14 fois plus de charbon que la norme journalière (102 tonnes en 6 heures).

Vive le travail !

Dès 1935, la propagande de Staline va encourager les Soviétiques à suivre l'exemple de Stakhanov : travailler sinon pour la gloire, du moins pour le triomphe du socialisme ! Depuis lors, le mot stakhanoviste est entré dans le langage courant pour désigner des travailleurs acharnés.



31 août 1980 : Accords de Gdansk

Le 31 août 1980, Lech Walesa, leader du syndicat ouvrier indépendant Solidarnosc (« Solidarité ») signe avec le gouvernement communiste d'Edward Gierek les accords de Gdansk en vue de mettre fin à l'agitation ouvrière en Pologne.

Après la séance officielle, l'ouvrier électricien se précipite au-devant de ses camarades. Il brandit le stylo avec lequel il a apposé sa signature. Il s'agit d'un gadget comme on en voit dans les boutiques de souvenirs du Vatican, avec le portrait de Jean-Paul II, premier pape polonais de l'Histoire. Lech Walesa, profondément catholique, veut par là signifier que le Souverain Pontife a guidé son bras et inspiré les accords.

Suite de l'article

31 août 1997 : Mort tragique de Diana

Dans la nuit du 31 août 1997, à Paris, une voiture s'encastre dans un pilier du tunnel de l'Alma au terme d'une course poursuite avec des paparazzi (photographes de presse). Le chauffeur et l'un des passagers sont tués. La passagère décédera quelques heures plus tard à l'hôpital de la Salpêtrière...

Suite de l'article

C'est sa fête : Aristide

Ce philosophe athénien s'étant converti au christianisme, il profite du passage à Athènes de l'empereur romain Hadrien pour lui remettre une Apologie où il plaide la cause de ses coreligionnaires.

Mais il n'a guère de succès malgré la qualité de son écrit et il est lui-même martyrisé sous le règne de l'empereur suivant.

Naissance

Caligula

31 août 12 à Antium (Italie) - 24 janvier 41 à Rome (Italie)

Biographie  Caligula

L'empereur Caligula descend tout à la fois d'Auguste et de sa femme Livie, bien que le couple n'ait eu aucun enfant !...

Décès

Louis-Antoine Bougainville

11 novembre 1729 à Paris - 31 août 1811 à Paris

Biographie Louis-Antoine Bougainville

Louis Antoine de Bougainville a exploré Tahiti, donné son nom à une fleur et diffusé le mythe du bon sauvage...

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net