Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Ça s'est passé un...
Ce jour-là...

Choisissez votre date

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

ça s'est passé un...

5 juin

Événements
5 juin 1240 : Victoire des Russes sur les Suédois

Le 5 juin 1240, à la tête des troupes de la république voisine de Novgorod, le jeune prince russe Alexandre vainc les Suédois, au bord de la Neva. Cette première victoire vaut au vainqueur le surnom de Nevski et va contribuer à l'émergence de l'empire russe.

Notons que Vladimir Illich Oulianov, bien plus tard et dans un contexte moins glorieux, empruntera aussi à un fleuve, la Léna, le nom sous lequel il demeurera dans la postérité, Lénine... 

5 juin 1305 : Clément V, un pape français pour Avignon

Le 5 juin 1305, le roi Philippe le Bel fait élire un Français à la tête de l'Église. Il prend ainsi sa revanche sur le pape défunt, Boniface VIII, qui prétendait donner son avis sur le gouvernement du royaume...

suite de l'article
5 juin 1316 : Louis X le Hutin meurt sans héritier direct

Le roi Louis X le Hutin meurt le 5 juin 1316 à Vincennes d'avoir bu de l'eau glacée après une partie de jeu de paume qui l'avait mis en nage. Son épouse Clémence de Hongrie est enceinte de leur premier enfant... En attendant la naissance de l'héritier espéré, Philippe, frère du défunt roi, assume la régence. L'enfant naît le 15 novembre 1316. C'est un garçon. Il devient aussitôt roi sous le nom de Jean 1er Posthume. Mais il n'aura pas le temps de savourer son titre ; il meurt quatre jours plus tard !

Qui se douterait des désordres qui vont s'ensuivre en l'absence, pour la première fois depuis trois siècles, d'une succession masculine en ligne directe ?...

5 juin 1568 : Exécution des comtes d'Egmont et de Hoorn

Le 5 juin 1568, le duc d'Albe, vice-roi des Pays-Bas, fait exécuter les comtes d'Egmont et de Hoorn sur la Grand'Place de Bruxelles sous le prétexte qu'une agression aurait été perpétrée par les calvinistes contre des lieux catholiques.

Fidèles sujets du roi d'Espagne Philippe II, les condamnés avaient cosigné trois ans plus tôt à Breda le « compromis des Nobles » par lequel les nobles néerlandais, qualifiés de « gueux » par les représentants du roi d'Espagne, protestaient contre les excès de la répression anti-calviniste.

Leur exécution, qui vient après bien d'autres, marque le début de la « Guerre de Quatre-Vingts ans ». Celle-ci va entraîner l'Union d'Utrecht et déboucher sur la reconnaissance par l'Espagne, en 1648, de l'indépendance de la République des Provinces-Unies.

5 juin 1662 : Fête du Carrousel

Le 5 juin 1662, le jeune roi Louis XIV donne une grande fête dans le jardin des Tuileries, en son palais parisien. Plusieurs milliers de spectateurs comtemplent les savantes évolutions de cinq quadrilles...

En souvenir de cet événement, le lieu porte encore aujourd'hui le nom de « Carrousel » (le carrousel désigne un spectacle équestre). Il est orné d'un bel arc de triomphe.

5 juin 1799 : Humboldt s'embarque pour l'aventure

Le 5 juin 1799, le naturaliste allemand Alexander von Humboldt et son compagnon français, le botaniste Aimé Bonpland appareillent à La Corogne à destination de l'Amérique du sud. C'est le début d'une exploration très compl ète du Nouveau Monde, de sa faune, de sa flore, de sa géologie et des moeurs de ses indigènes.

5 juin 1832 : Funérailles tragiques du général Lamarque

À Paris, les 5 et 6 juin 1832, les funérailles du général Jean-Maximilien Lamarque (62 ans) donnent lieu à une tentative de renversement de la monarchie constitutionnelle instaurée deux ans plus tôt, avec Louis-Philippe 1er sur le trône.

Les républicains, qui ne se consolent pas d'avoir été volés de leur Révolution des « Trois Glorieuses » appellent leurs partisans à manifester à l'occasion des funérailles de ce général, héros des guerres de la Révolution. Une foule immense se réunit autour du convoi funéraire.

L'armée et la garde nationale arrivent à contenir les manifestants entre les Boulevards, la Seine et la Bastille. Le 6 juin, le dernier carré de résistants est écrasé dans la rue du Cloître-Saint-Merri, près de la rue Saint-Martin, au cœur de la capitale. On évalue le bilan à 600 morts ou blessés. Les tribunaux promulguent de nombreuses condamnations dont sept condamnations à mort commuées en déportation par le roi.

Le drame a été popularisé par Victor Hugo dans Les Misérables (1862). C'est à l'occasion de ces émeutes, en effet, que le lecteur fait connaissance avec Gavroche.

5 juin 1862 : La France s'implante en Indochine

Le 5 juin 1862, par le traité de Saigon (aujourd'hui Hochiminh-ville), l'empereur du Vietnam Tu Duc cède la Cochinchine à la France. Il officialise ainsi la présence française en Indochine...

5 juin 1947 : Le plan Marshall

Le 5 juin 1947, dans un discours à l'Université de Harvard, le général George C. Marshall, présente un «programme de reconstruction européenne» (European Recovery Program ou ERP) pour lutter «contre la famine, le désespoir et le chaos».

Ce programme gardera dans l'Histoire le nom de son auteur, Secrétaire d'État (ou ministre des Affaires étrangères) dans le gouvernement du président Harry Truman...

suite de l'article
5 juin 1967 : La guerre des Six Jours

Le 5 juin 1967, les Israéliens attaquent la coalition arabe groupée à leurs frontières et la défont dans une « guerre des Six Jours »...

suite de l'article
5 juin 1968 : Attentat mortel contre Robert Kennedy

Le sénateur américain Robert Kennedy (43 ans) est touché de deux balles tirées à bout portant par un jeune Palestinien, Sirhan Sirhan, alors qu'il sortait d'un hôtel de Los Angeles où il venait de remporter les primaires démocrates de Californie pour les prochaines élections présidentielles.

Bob Kennedy s'était fait connaître comme general attorney (ministre de la Justice) sous la présidence de son frère John Kennedy. Il était donné favori pour les élections présidentielles de la fin de l'année.

5 juin 1981 : Révélation du Sida

Le 5 juin 1981, une revue scientifique évoque une mystérieuse pneumonie. On découvrira un peu plus tard qu'il s'agit en réalité de l'apparition d'un nouveau virus, le HIV. C'est le début d'une effroyable épidémie, le sida (« syndrome immunitaire de déficience acquise »).

5 juin 2014 : L'État islamique (Daesh) entre en action

La guerre civile en Syrie et l'effondrement de l'État irakien suite à l'invasion américaine ont conduit à la coagulation de différentes factions islamistes sous l'étiquette État islamique en Irak et au Levant (Daesh en arabe).

La nouvelle entité bénéficie au moins à ses débuts du soutien du Quatar et de l'Arabie séoudite. Elle entre en action de façon spectaculaire. En quelques semaines, elle s'empare des zones semi-désertiques de la région et surtout, les 10 et 11 juin 2014, des villes de Mossoul et Tikrit...

suite de l'article
C'est sa fête : Igor

Ce saint de l'Église orthodoxe monte sur le trône de Kiev en 1146. Trahi, il se réfugie dans un monastère. Il n'en est pas moins assassiné pendant la prière.

C'est sa fête : Boniface

Ce Boniface-là ne figure plus au calendrier ordinaire de l'Église romaine malgré sa dimension humaine et historique.

Né en Angleterre au début du Moyen Âge, vers 675, sous le nom de Winfrid ou Wynfrith, ce moine et savant réputé se voit confier par le pape l'évangélisation de la Germanie. Prenant le nom de Boniface (un martyr des temps anciens), il parcourt la Hesse et la Thuringe, multipliant les fondations religieuses, la plus célèbre étant l'abbaye de Fulda...

Il organise le clergé local et prépare ce faisant le rattachement de l'Allemagne à la chrétienté. Pépin le Bref, père du futur Charlemagne, se nourrit de ses conseils. Mais à plus de 80 ans, insatisfait, le vieil homme décide de convertir aussi les rudes Frisons. Sa témérité lui vaudra le martyre ainsi qu'à ses 52 compagnons...

voir l'article complet

Naissances
Adam Smith
5 juin 1723 à Kirkcaldy (Écosse) - 17 juillet 1790 à Édimbourg (Écosse)

En 1776 est publié à Glasgow, en Écosse, un ouvrage d'apparence aride, Recherches sur la Nature et les Causes de la Richesse des Nations (en abrégé La Richesse des Nations). Son auteur, Adam Smith, est un vieux garçon de 53 ans aux mœurs austères, déjà connu comme l'auteur d'une Théorie des sentiments moraux (1759).

Malgré ces prémices peu engageants (ou à cause d'eux !), la postérité va ériger Adam Smith en fondateur de la science économique moderne. Quant à La Richesse des Nations, elle va devenir le miroir dans lequel aimeront à se reconnaître les entrepreneurs de l'ère industrielle, la nôtre.

Voir : La Richesse des Nations
John Maynard Keynes
5 juin 1883 à Cambridge (Angleterre) - 21 avril 1946 à Tilton (Sussex, Angleterre)

John Maynard Keynes, plus grand économiste du XXe siècle, est né 160 ans très exactement après Adam Smith, le « père » de l'économie politique. C'est à Cambridge, où il est né, qu'il s'est formé et a enseigné l'économie...

Voir : Le deuxième fondateur de l'économie politique
Georges Mandel
5 juin 1885 à Chatou - 7 juillet 1944 à Fontainebleau

Georges Mandel, dont le nom a été donné à l’une des plus belles avenues du 16e arrondissement de Paris, est devenu une légende politique. Son parcours interrompu par la Milice en 1944 donne un bon aperçu des réalités de la politique française nationale et locale sous la IIIe République...

Voir : À l'ombre du «Tigre»
Décès
Louis X le Hutin
4 octobre 1289 à Paris - 5 juin 1316 à Vincennes

Louis X le Hutin, fils du roi Philippe IV le Bel et de Jeanne de Navarre, succède à son père à 25 ans le 29 novembre 1314. Il reçoit un royaume en apparence solide et plus puissant que jamais. Trompé par sa femme Marguerite de Bourgogne, il la répudie et se remarie avec Clémence de Hongrie. Ayant hérité de la Navarre par sa mère, il est le premier souverain à s'intituler «roi de France et de Navarre».

Comme les seigneurs féodaux redressent la tête après l'avoir baissé sous le règne de l'inflexible Philippe le Bel, Louis X les fait rentrer dans le rang par des négociations au cas par cas et en leur restituant même leur droit à mener des guerres privées. Le roi livre aussi à la vindicte publique Enguerrand de Marigny, le dernier des grands conseillers de son père. Emprisonné au Temple et accusé de sorcellerie, il est pendu au gibet de Montfaucon le 30 avril 1315. Le roi lui-même meurt un an plus tard, encore sans héritier.

Horatio Kitchener
24 juin 1850 à Listowell (Irlande, Royaume-Uni) - 5 juin 1916

Le maréchal britannique Horatio Kitchener, comte Kitchener of Khartoum, s'est illustré dans la guerre contre les mahdistes, au Soudan, à la suite de laquelle il s'est confronté à Fachoda à la colonne Marchand. Engagé en 1900 dans la guerre des Boers, en Afrique du Sud, il met en oeuvre des méthodes brutales, enfermant femmes et enfants dans des camps de concentration. Il est ministre de la Guerre quand la Grande-Bretagne entre dans la Grande Guerre de 14-18.

Voir : Victoire facile de Kitchener à Omdurman
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À qui doit-on l'invention du paratonnerre ?

Réponse
Publicité