24 octobre 1860

Convention de Pékin

 

Le 24 octobre 1860, Français et Anglais imposent à l'empereur manchou un traité qui met fin à la « Seconde guerre de l'opium ». Par cette convention de Pékin, le gouvernement impérial accorde des indemnités aux Occidentaux, ouvre à leurs commerçants le bassin du Yangzi Jiang (autrefois appelé Fleuve bleu ou Yang-Tsé-Kiang) et à leurs missionnaires l'ensemble de l'empire. Il concède enfin un agrandissement de la colonie de Hong-Kong.

De la sorte, en usant et en abusant de la « diplomatie de la canonnière » et des « traités inégaux » de cette sorte, les Occidentaux transforment peu à peu l'Empire du Milieu en une semi-colonie, non sans susciter de violents ressentiments au sein du peuple chinois...

Suite de l'article

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net