Le Haut Moyen Âge en cartes animées

Vincent raconte l'émergence de l'Europe

Le haut Moyen Âge en 26 épisodes

Vincent Boqueho (Herodote.net, 2017)Vincent Boqueho enseigne les sciences à Nice. Après son exploration de la haute Antiquité et de l'Antiquité classique, il parcourt avec nous le haut Moyen Âge sous forme de cartes animées d'environ 2 minutes 30.

Le voyage se déroule en vingt-six épisodes, de l'état des lieux à l'aube du Moyen Âge, en 493, jusqu'à la fondation du Saint Empire, en 962.  

 Voir le premier épisode de la série

Le haut Moyen Âge, cinq siècles qui ont changé notre monde

En l’an 476, la déposition du dernier empereur romain d’Occident est vécue dans une relative indifférence : les gens ont déjà pris l’habitude d’être gouvernés par des rois germaniques plus ou moins romanisés. Par ailleurs, l’empire romain subsiste en Orient, et il connaît même une nouvelle vigueur depuis qu’il s’est recentré sur ses terres les plus riches : le blé d’Égypte et l’or d’Anatolie peuvent converger vers Byzance qui devient la nouvelle Rome.

Sous l’empereur Justinien, on peut encore croire que les Grandes Invasions n’étaient qu’un simple trou d’air qui sera vite comblé. Mais en réalité, quelque chose s’est définitivement démis : alors même que l’expansion des Arabes musulmans met un terme définitif au rêve romain, la mort du roi Dagobert en l’an 639 marque l’effondrement de l’autorité des Mérovingiens en Occident. Enfin, c’est aussi vers cette époque que s’achève l’expansion des Slaves en Europe, ce qui remodèle complètement le paysage linguistique et culturel du continent.

Partout s’éteignent les dernières lueurs antiques : la Méditerranée, qui était jusqu’alors un puissant connecteur culturel, devient une frontière qui ne cessera de s’accentuer. Les VIIe et VIIIe siècles voient apparaître la nostalgie du monde ancien, largement idéalisé par l’oubli. La chute de l’empire romain d’Occident sera de plus en plus perçue comme un drame sanctionnant la fin des temps bénis.

Plus tard, on fera de l’année 476 le séparateur entre l’Antiquité et le Moyen Age en France ; mais à l’échelle de l’Europe, les années 636 à 639 sont assurément plus pertinentes. Elles marquent le début d’une nouvelle ère : celle qui voit la confrontation entre le christianisme et l’islam.

La restauration de l’empire romain d’Occident devient un idéal concrétisé par Charlemagne en l’an 800. Cela redynamise aussi le christianisme, perçu comme le fondement de l’identité romaine. Or la longue séparation entre l’Orient et l’Occident a entraîné deux voies divergentes au sein de cette religion : à l’ouest, les catholiques s’alignent derrière le pape tandis qu’à l’est, les orthodoxes préfèrent suivre les patriarches d’Orient.

Au IXe siècle, on assiste à une lutte d’influence entre ces deux tendances qui a surtout pour conséquence d’accélérer la christianisation de l’Europe. La puissance de l’empire carolingien ne dure pas : miné par des rivalités internes, il est achevé par l’irruption des Vikings, puis des Magyars.

La fin du IXe siècle est particulièrement sombre dans toute l’Europe : on se retrouve au cœur des ténèbres du Haut Moyen Âge. Mais c’est aussi l’époque où le continent européen acquiert une première forme d’identité par le biais du christianisme. Les guerres se poursuivent, mais les églises deviennent des lieux de refuge pour les personnes et pour les biens, ce qui autorise enfin une croissance démographique et économique.

Au Xe siècle, tous les signaux commencent à repasser au vert en Orient comme en Occident. Signe des temps, deux structures politiques se mettent en place qui subsisteront pendant plus de huit siècles : la dynastie des Capétiens en France, et le Saint Empire romain germanique en Allemagne. L’empire romain déchu demeure plus que jamais une référence, mais cette fois, les Européens ont les outils pour aller au-delà : les années 962 à 987 marquent symboliquement la fin du Haut Moyen Age et le début du renouveau médiéval.

Vincent Boqueho

Épisode suivant Voir la suite
État des lieux en 493
Publié ou mis à jour le : 2020-10-13 08:54:57

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net