Mes voyages avec Hérodote - Ébène - Herodote.net

Mes voyages avec Hérodote

Ébène

Ryszard Kapuscinski (Plon, 283 pages,  2006)

Mes voyages avec Hérodote

Né en Pologne, Ryszard (ou Richard) Kapuscinski (1932-2007) a vécu la dure réalité de la Pologne hitlérienne puis communiste avant de débuter dans la vie active comme modeste journaliste.

Sa vie bascule lorsque sa rédactrice en chef l'envoie en 1956 en Inde. Il ne connaît rien de ce pays. C'est le début d'une vie de journaliste itinérant éclairée par l'exemple d'Hérodote d'Halicarnasse (484 à 425 av. J.-C.).

Richard KapuscinskiJeune journaliste dans la Pologne communiste, l'auteur a parcouru le monde pendant plus de 30 ans, de l'Inde de Nehru à l'Afrique des indépendances en passant par la Chine de Mao.

Parti sans rien connaître de l'étranger ni de l'anglais, viatique indispensable du XXe siècle, il a tout appris de ses rencontres avec les gens, à la manière d'Hérodote, son lointain devancier.

Son récit de voyage sur l'Afrique, Ébène (1998), est un modèle du genre. Il s'avère plus instructif sur le continent noir que bien des essais savants de géopolitique.

Pas de théories ni de développements abstraits mais le récit au jour le jour de ses reportages et de ses rencontres avec les gens du peuple, dans un langage vivant et pittoresque.

On découvre ainsi l'arrière-cour du Ghana de Nkrumah, du Kénya de Kenyatta ou de l'Ouganda d'Idi Amin avec leurs violences, leurs guerres et leur humanité profonde.

Ryszard Kapuscinski, Ebène Richard Kapuscinski a commis en 2006 un nouvel ouvrage, Mes voyages avec Hérodote (2006), dans lequel il entrecroise pour notre plus grand plaisir ses aventures et celles d'Hérodote, dont le livre Enquête l'a accompagné tout au long des ses périples.

L'Enquête (Historia en grec) débute par cet avertissement « Hérodote d'Halicarnasse présente ici ses enquêtes pour que les oeuvres des hommes et leurs faits les plus marquants ne sombrent dans l'oubli, et dans le but de découvrir pour quelles raisons Grecs et Barbares se firentla guerre. »

Le reporter polonais cache à peine son souhait de s'inscrire dans la même démarche. Entremêlant ses propres observations et celles du Grec, il nous rend celles-ci plus actuelles et plus vivantes, même quand il s'agit de personnages aussi lointains que Crésus ou Cyrus.

Attaché par-dessus tout à l'Afrique, il en dresse un portrait pointilliste, plus chargé d'espoir et de joie que de détresse et de misère. « Je me suis tourné vers l'Afrique pour la bonne raison que, depuis le début, l'Asie me pétrifiait. Les civilisations de l'Inde, de la Chine et de la grande steppe représentaient pour moi des géants auxquels il aurait fallu sacrifier une vie entière pour seulement les approcher, sans parler d'une étude plus approfondie. L'Afrique en revanche me semblait plus fragmentée, diversifiée, dans son immensité elle me semblait plus miniaturisée, et par là plus facilement saisissable, accessible », avoue-t-il.

Ses récits et témoignages, dans Ébène, courent sur plusieurs décennies et se révèlent des plus instructifs pour comprendre les ressorts du continent. Ainsi a-t-il connu le Rwanda dès avant son indépendance, ce qui lui permet d'expliquer les origines et la signification du drame génocidaire de 1994.

André Larané

Publié ou mis à jour le : 10/06/2016 09:42:47

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net