Le Sceptre et la plume

Politique et littérature en France, de Montaigne à François Mitterrand

Bruno de Cessole (Perrin, 26 euros,  2023)

Le Sceptre et la plume

Des écrivains qui exercent des fonctions politiques et des responsables politiques qui affichent des prétentions littéraires : telle est l’exception française dont peut s’enorgueillir notre pays et qu’analyse le journaliste Bruno de Cessole dans Le sceptre et la plume. « En quelle contrée les hommes d’État élus estiment-ils que la légitimité issue du suffrage universel est rehaussée par le prestige de l’écriture ? Où, ailleurs qu’en France, les grands écrivains jugent-ils que leur génie leur confère le devoir d’intervenir dans les affaires publiques, d’éclairer les destinées du peuple et de s’instituer prophètes et législateurs ? (…) »

Ce croisement unique au monde n’a pas été l’exception mais la norme depuis plusieurs siècles », estime l’auteur. Comment s’explique cette « hybridation » ? Il faut sans doute trouver la réponse chez Tocqueville, conscient que « s’il reste jamais quelque chose de moi dans ce monde, ce sera bien plus la trace de ce que j’ai écrit que le souvenir de ce que j’aurai fait. » Comme si une œuvre politique était promise à être ensevelie sous le temps et la marche de l’Histoire, alors que les écrits sont censés demeurer gravés dans la mémoire collective...


Lire la suite : Politique et littérature en France, de Montaigne à François Mitterrand

Publié ou mis à jour le : 22/11/2023 04:15:26

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net