Comment notre monde a cessé d'être chrétien

Anatomie d'un effondrement

Guillaume Cuchet (Seuil,  2019)

Comment notre monde a cessé d'être chrétien

Sitôt après le concile Vatican II (1962-1963), l'Europe occidentale a connu une accélération brutale du mouvement de déchristianisation amorcé au XIXe siècle. L'historien Guillaume Cuchet en attribue précisément la responsabilité au concile lui-même qui a accéléré le processus en croyant le ralentir.

Croyant nécessaire de se mettre au diapason du monde moderne, les évêques conciliaires et le clergé ont déconstruit le « catholicisme populaire ». Ancré dans des pratiques quotidiennes et très ritualisées, de la soutane au jeûne du vendredi, celui-ci jouait un rôle fondamental dans la société. Quand l’Église a fait sauter cette armature, la tendance à la déchristianisation s’est complètement emballée.

« En 1872, dernier recensement civil en France à avoir comporté une rubrique religieuse, sur les quelque trente-six millions d'habitants que comptait le pays, près de 98% se sont déclarés « catholiques romains », auxquels s'ajoutaient 580 000 protestants, principalement calvinistes, 50 000 israélites, 3 000 ressortissants d'autres cultes et 80 000 sans culte. (...)
Aujourd'hui, selon certains sociologues, nous serions même en train d'assister, en chiffres absolus, à un « croisement des courbes de ferveur » dans la société française entre islam et catholicisme »
, écrit Guillaume Cuchet.

L'historien souligne : « La rupture de pente religieuse du milieu des années 1960 a pris les allures d'un krach (d'autant plus surprenant que les jeunes des années 1950, dans le milieu étudiant notamment, paraissaient plus religieux que leurs prédécesseurs). Ce krach s'est produit à la faveur de Vatican II, avant Mai 68 et la publication en juillet de la même année de la fameuse encyclique Humanae Vitae de Paul VI sur la contraception (...) Vatican II semble avoir été en définitive cette réforme (probablement nécessaire) qui a déclenché la révolution qu'elle prétendait éviter, comme jadis les états généraux dans la France de la fin du XVIIIe siècle ».


Voir : Ouverture du concile Vatican II

Publié ou mis à jour le : 28/10/2023 17:51:22

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net