Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> L'Asie du Sud-Est
L'Asie du Sud-Est
• 27 avril 1565 : les Philippines deviennent espagnoles
• 22 juin 1596 : les Hollandais arrivent à Java
• 11 août 1863 : le Cambodge devient protectorat français
• 9 juin 1885 : le Viêt-nam devient français
• 12 juin 1898 : première indépendance des Philippines
• 4 janvier 1948 : la Birmanie accède à l'indépendance
• 4 février 1948 : Ceylan devient indépendant
• 5 mai 1950 : couronnement du roi de Thaïlande Rama IX
• 21 juillet 1954 : accords de Genève
• 30 septembre 1965 : Suharto au pouvoir en Indonésie
• 17 avril 1975 : les Khmers rouges au pouvoir
• 7 décembre 1975 : l'Indonésie envahit Timor-Est
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

L'Asie du Sud-Est

La nouvelle Asie


Marchande de fruits et d'épices, à Jogjakarta (Java), photo : Maximilien Bruggmann (DR)L'Asie du Sud-Est est bordée par l'océan Indien et le golfe du Bengale à l'ouest, l'océan Pacifique et la mer de Chine à l'est, entre la Chine, l'Inde et l'Océanie.

Ses péninsules et ses archipels, entre l'Équateur et le tropique du Cancer, ont en commun... la mousson et les épices, dont elles sont de loin le premier producteur mondial.

Elles forment un ensemble d'environ 4 millions de km2 et 600 millions d'habitants (2008), de taille comparable à l'Europe et divisé en plusieurs États souverains : la Birmanie ou Myanmar, la Thaïlande, la Malaisie, Singapour, le Laos, le Cambodge, le Vietnam, les Philippines, Brunéi, Timor-Est et l'Indonésie.

La comparaison avec l'Europe s'impose aussi concernant l'omniprésence de l'eau. La plupart des habitants vivent à proximité d'un grand fleuve ou du littoral océanique, d'où des échanges intenses, facteurs de commerce et de civilisation.

Peut mieux faire...

Les indicateurs ci-après, publiés par le Population Reference Bureau (Washington, 2016), montrent des pays encore pauvres (à l'exception de la cité-État de Singapour) mais pleins de promesses. Les premières années du XXIe siècle témoignent d'une stabilisation politique de l'Asie du Sud-Est et d'un développement économique rapide, qui s'appuie sur une population jeune, laborieuse et bien éduquée.

  superficie
(km2)
population
(millions)
Espérance de vie
(homme-femme)
Mortalité
infantile
(pour 1000)
Fécondité (enfants
par femme)
PIB/habitant
(dollars US)
Singapour 700 5,6 80-85 1,7 1,2 81240
Malaisie 330 000 30,8 72-77 6 2 26190
Thaïlande 513 000 65,3 72-79 10 1,6 15210
Indonésie 1 910 000 259,4 69-73 30 2,5 10685
Philippines 300 000 102,6 65-72 22 2,8 8900
Vietnam 331 000 92,7 71-76 15 2,1 5690
Birmanie 676 000 52,4 64-68 61 2,3 -
France                551 700 64,6 79-85 3,3 1,9 40 470

Le Merapi (2900 mètres), au nord de Jogjakarta (Java), est le volcan le plus actif et le plus dangereux d'Indonésie (DR)

Au commencement...

La découverte en 1890 de l'homme de Java (homo erectus), vieux d'environ 500 000 ans, atteste du peuplement très ancien de la région.

Son Histoire proprement dite débute aux premiers siècles de notre ère avec la constitution de plusieurs « empires » indianisés dans la péninsule indochinoise : Champa, Tchen-La et Fou-Nan.

Le royaume de Champa, formé autour de Huê, dans le Vietnam actuel, est hindouisé aux alentours du IIIe siècle de notre ère.

Les royaumes de Tchen-La et Fou-Nan pratiquent également l'hindouisme. Celui de Tchen-La, peuplé de Khmers, prend forme dans le bassin du Mékong. Fou-Nan, plus éphémère (Ier-VIe siècle), se trouve à l'emplacement du Cambodge actuel, où il joue un rôle d'intermédiaire dans le commerce entre la Chine et l'Inde.

L'Asie du Sud-Est (Ve au XIe siècles)

Cliquez pour agrandir
Cette série de cartes montre le bref processus (à peine plus d'un millénaire) pendant lequel l'Asie du Sud-Est s'est successivement imprégnée des cultures et religions de ses grands voisins (hindouisme, islam, christianisme, culture chinoise etc).
Le commerce maritime est le trait d'union entre tous ces espaces de civilisation.

Grandeur de Srivijaya (VIIe-XIe siècles)

Au VIIe siècle de notre ère se constitue le royaume de Srivijaya ou Çrivijaya, autour du port de Palembang, au sud-est de l'île de Sumatra. Sa structure politique et sociale est profondément influencée par des idées et des croyances venues d'Inde, l'hindouisme et plus encore le bouddhisme. Il représente un important foyer du bouddhisme du Grand Véhicule.

Srivijaya devient une étape incontournable sur les routes commerciales qui relient l'Arabie, l'Inde et la Chine. Son hégémonie s'étend rapidement à toute l'île de Sumatra, puis au sud de la péninsule malaise, ce qui lui permet de contrôler le détroit de Malacca et le passage entre l'océan Indien et la mer de Chine. Il va ainsi dominer le commerce maritime en Asie du sud-est pendant un demi-millénaire. 

Voilier javanais sur un bas-relief du temple bouddhiste de Borobudur (photo : Maximilien Bruggmann), DRAvant l'An Mil, le royaume de Srivijaya s'élargit à Bornéo et au nord de Java. Sous la dynastie javanaise des Sailendra ou Çailendra est érigé le fabuleux temple bouddhiste de Borobodur, au nord-ouest de Jogjakarta, au centre de Java.

C'est une pyramide à degrés de 113 mètres, avec quatre escaliers suivant les points cardinaux et, à son sommet, de nombreux stupas (édicules en forme de cloches).

La base est décorée de bas-reliefs sculptés qui nous renseignent sur cette lointaine civilisation (voir ci-contre).

Le temple de Borobudur, près de Jogjakarta (Java), DR

Les royaumes hindous de Majapahit et des Khmers (IXe-XIVe siècles)

Aux alentours de l'An Mil, Srivijaya entre au début d'un lent déclin, parallèlement à la montée de grands royaumes hindous, à Java et sur le continent.

En 1025, la thalassocratie est affaiblie par une attaque du roi Chola qui règne en Inde du sud. Dans le même temps, elle est progressivement chassée de Java par la montée en puissance d'une dynastie çivaïte (hindoue) locale, les Singharasi.

À la mort du dernier roi de cette dynastie, en 1292, son gendre s'empare du pouvoir avec le concours d'un corps expéditionnaire mongol envoyé par l'empereur Koubilaï Khan ! Il fonde selon les chroniques chinoises et javanaises l'empire de Majahapit.

Lui-même et ses successeurs étendent leur autorité sur l'ensemble de l'Indonésie actuelle et la péninsule malaise. Le Majahapit atteint son apogée sous le règne de Hayam Wuruk, au milieu du XIVe siècle.

C'est alors qu'est détruit en 1377 ce qui reste de l'ancien royaume de Srivijaya. L'un des derniers princes de ce royaume s'enfuit de Palembang et fonde sur la péninsule malaise une ville appelée à un grand essor, Malacca. (...)


Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2017-07-23 23:44:46

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est la première défaite des armées de Napoléon 1er ?

Réponse
Publicité