Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> La guerre de 14 commence à Sarajevo
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

La guerre de 14 commence à Sarajevo

L'attentat, les enjeux, les débats


Olivier Delorme (Hatier, 128 pages, 7,70 euros,  août 2014)

La guerre de 14 commence à Sarajevo

On n'aura jamais tout dit ni tout compris du drame de la Grande Guerre. Et c'est tant mieux pour les historiens et leurs lecteurs...

Après l'ambitieuse étude de Christopher Clark consacrée aux causes de la guerre, Les Somnambules (2013), voici le contrepied d'Olivier Delorme, dans un format beaucoup plus modeste mais néanmoins tout aussi captivant : La guerre de 14 commence à Sarajevo.

L'auteur, dont nous avions déjà remarqué les trois volumes ébouriffants sur La Grèce et les Balkans, est un historien spécialiste de cette région d'Europe et en connaît les secrets comme nul autre.

Dans ce petit livre sur l'attentat de Sarajevo, il réhabilite en premier lieu la Serbie, ordinairement vue comme un pays de sauvages gouverné par des criminels... Ainsi Christopher Clark débutait-il son ouvrage par le récit de l'assassinat du roi et de la reine en 1903.

Olivier Delorme montre quant à lui un jeune État pauvre mais qui met en place laborieusement une démocratie à l'occidentale, avec un souverain constitutionnel sans réel pouvoir.

Tout le contraire de la puissante et brillante Autriche-Hongrie, où le pouvoir, sous des dehors parlementaires, repose tout entier entre les mains de l'empereur François-Joseph 1er.

C'est lui qui, de son propre chef, a institué le compromis de 1867 qui partage l'empire entre la noblesse hongroise d'un côté, les germanophones de l'autre. Et de façon toute aussi arbitraire, il peut réformer ce compromis qui, au moment de l'attentat de Sarajevo, apparaît à bout de souffle, source d'innombrables tensions et cause de paralysie au plus haut sommet de l'État.

Olivier Delorme raconte donc avec une remarquable concision la naissance douloureuse de la Serbie et des autres États balkaniques sur les ruines de l'empire ottoman. Il raconte aussi la lente décomposition de l'Autriche-Hongrie et comment celle-ci en est venue à vouloir annexer la Serbie pour résoudre ses contradictions internes.

Ainsi qu'il le rappelle, « la guerre de 1914 commence en 1878 » avec le congrès de Berlin sur les Balkans et le protectorat austro-hongrois sur la Bosnie-Herzégovine. L'implication de la Russie et de l'Autriche-Hongrie dans les affaires régionales conduisent de façon presque irrésistible au dénouement.

L'historien conclut ce survol par le décryptage des responsabilités des uns et des autres dans le déclenchement de la Grande Guerre. Le débat reste ouvert mais, grâce à lui, le voilà renouvelé pour la plus grande satisfaction de nos méninges.

André Larané


Publié ou mis à jour le : 10/06/2016 09:42:47

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Comment s'appelle le territoire que Staline destina à accueillir les Juifs soviétiques ?

Réponse
Publicité