Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Charles VII de Valois (1403 - 1461)
Charles VII le Bien Servi
Charles V le Bien Servi
22 avril 1403 : naissance du futur Charles VII
• 10 septembre 1419 : meurtre de Jean sans Peur à Montereau
• 21 mai 1420 : traité de Troyes
• 7 mars 1425 : Richemont devient connétable
• 25 février 1429 : le Dauphin rencontre Jeanne d'Arc
• 17 juillet 1429 : Charles VII sacré à Reims
• 21 septembre 1435 : traité d'Arras
12 novembre 1437 : Charles VII rentre à Paris
• 2 novembre 1439 : naissance de l'impôt permanent
• 26 mai 1445 : Charles VII crée les compagnies d'ordonnance
• 9 février 1450 : mort d'Agnès Sorel
• 17 juillet 1453 : bataille de Castillon
23 juillet 1461 : mort de Charles VII
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Charles VII de Valois (1403 - 1461)

Le Bien Servi ou le Victorieux


Aucun roi de France n'est plus surprenant que celui-ci. Né d'un roi fou et d'une reine à la réputation légère, Isabeau de Bavière, il est dans sa jeunesse déshérité par ses parents au profit d'un prétendant anglais.

C'est qu'on est au coeur d'un conflit entre la dynastie des Valois qui règne sur la France et la dynastie de Lancastre qui règne sur l'Angleterre et revendique la couronne de France.

Charles VII vers 1450, par Jean Fouquet (musée du Louvre)Dépressif, Charles VII est prêt à renoncer à ses droits quand survient une bergère, Jeanne d'Arc. Celle-ci lui rend confiance par quelques actions d'éclat.

Exit Jeanne d'Arc.

Charles VII reprend foi en lui-même et vole dès lors de succès en succès, servi par des conseillers efficaces et... une autre femme dont il fait la première maîtresse officielle d'un roi de France, Agnès Sorel, d'où son surnom : le Bien Servi.

Ses conseillers ont nom Richemont, Jouvenel des Ursins, les frères Bureau, Jacques Coeur...

Souvent mal récompensés par leur souverain, ils vont rendre à la France sa place au coeur de l'Europe occidentale, engager sa modernisation administrative et chasser les Anglais, mettant fin pour de bon à la guerre de Cent Ans.

La France de Charles VII et Jeanne d'Arc

Cliquer pour agrandir la carte
La France de Charles VII et Jeanne d'Arc (1429)À la mort de Charles VI le Fou, en 1422, la France est une mosaïque de territoires, les uns soumis aux Anglais, les autres aux Bourguignons, les derniers enfin au Dauphin, futur Charles VII. Sans compter les provinces périphériques, aujourd'hui françaises, qui sont encore terres d'Empire (Lorraine, Provence...).

Noter à l'est de la Lorraine l'enclave de Vaucouleurs et Domrémy, dont le seigneur fait allégeance au Dauphin. De cette terre lointaine va surgir Jeanne d'Arc...


Épisode suivant Voir la suite
Jeanne d'Arc
Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2017-11-14 18:29:45

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Christian Griffoul (20-02-201714:14:55)

Ces Jouvenel contemporains ne sont pas du tout les descendants des Jouvenel des Ursins.
Bertrand de Jouvenel, ami intime d’Otto Abetz (futur ambassadeur du Reich à Paris en 1940) et de Pierre Drieu la Rochelle, intellectuel-phare du Parti populaire français (PPF) de Jacques Doriot, est célèbre pour son interview d’Hitler.

Le Glaunec (18-03-201517:59:40)

Je suis scandalisé par cette phrase :"C'est une personne mélancolique, sans charme et sans grande intelligence comme l'atteste le portrait du roi adulte, peint par Jean Fouquet.". Ce portrait est fait vers 1450 ou 55 alors que le son règne s'achève. Il a plus de 50 ans et est probablement malade et fatigué.Quand il a reçu Jeanne d'Arc il avait 26 ans et n'avait pas cette tête là! De 1413 à 1418 il a reçu en Provence l'éducation des meilleurs maitres et était considéré comme le prince le plus cul... Lire la suite

Anonyme (22-02-201118:40:28)

s'il fut pusillanime n'était-ce pas à cause de ses propres doutes sur sa légitimité ; voir les soupçons de bâtardise

LAPIERRE louis (22-02-201105:12:51)

Ayant eu la chance d'avoir Bertrand de Jouvenel comme professeur de Science politique à l'Université de PARIS (1),je dois volontiers admettre qu'il s'agissait là d'une personna- lité d'une pointure extraordinaire conduisant à se poser la question de savoir si l'envergure d'un caractère participait d'une transmission génétique,remontant ici jusqu'à ce lointain ancêtre Chancelier du Roi au 15ème siècle ?...plus avant encore,on trouve déjà un Juvenal parmi les compagnons de Louis IX !


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est le «bois» le plus cher du monde ?

Réponse
Publicité