Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Les frères de Limbourg (XVe siècle)
Les Très Riches Heures du duc de Berry
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Les frères de Limbourg (XVe siècle)

Les Très Riches Heures du duc de Berry


Ce livre de prières a été conçu par l'atelier des frères de Limbourg, Paul, Jean et Herman, sur une commande du duc Jean de Berry (1340-1416), l'un des frères du roi Charles V le Sage. Sa réalisation s'est étendue de 1410 à... 1485.

Les frères de Limbourg étant morts la même année que leur mécène, le duc de Berry, en 1416, le travail fut poursuivi par d'autres enlumineurs, comme Barthélémy d'Eyck, originaire des Flandres, et Jean Colombe, établi en Savoie. Achevées quand émerge l'imprimerie, les Très Riches Heures du duc de Berry sont le chant du cygne de l'enluminure, du moins en Occident (les artistes iraniens prolongeront cet art jusqu'au XVIIe siècle). Elles sont conservées au musée Condé, à Chantilly.

Le manuscrit des Très Riches Heures comporte 206 feuillets de 29x21 cm, dans une reliure du XVIIIe siècle. Il présente 65 petites miniatures et 66 miniatures en pleine page, dont les douze ci-dessous, en tête de l'ouvrage, qui illustrent les mois de l'année et les constellations. Les couleurs viennent de pigments d'origine végétale ou minérale, en particulier le minium, oxyde de plomb de couleur rouge d'où dérive le mot miniature ! Leur éclat est rehaussé par l'application d'or peint, or bruni ou argent.

En cliquant sur les images ci-dessous, vous avez aussi accès à de très belles animations multimédia autour des Très Riches Heures du duc de Berry.

L'Hiver
             
 
Le Printemps
             
 
L'été
             
 
L'Automne
             
André Larané et Philippe Prieur

Épisode suivant Voir la suite
Les frères de Limbourg

Publié ou mis à jour le : 2015-02-28 23:53:05

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Reine Claude (06-06-201717:27:58)

6 Juin 2017 (jour de la Saint Claude, Evêque Ermite du Jura)
De petites merveilles que j'ai pu admirer "en vrai" au musée de Condé à Chantilly. Ces Très riches heures sont plus belles que les Heures d'Etienne Chevalier.
Quand on voit le "non art" de maintenant....

spilmont (13-03-201412:20:23)

magnifique merci

Marie Bardet (19-10-201318:53:22)

connaît-on le nom des châteaux représentés ?


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le mot catilinaire, synonyme de harangue violente?

Réponse
Publicité