22 mai 1875 - Le congrès socialiste de Gotha - Herodote.net

22 mai 1875

Le congrès socialiste de Gotha

Le 22 mai 1875, deux partis allemands tiennent un congrès commun à Gotha (Thuringe), une petite ville surtout célèbre pour son almanach des têtes couronnées.

Les deux partis, qui se réfèrent tous deux au socialisme, veulent s'unir pour tenir tête au chancelier allemand Bismarck. À l'issue du congrès, le Parti ouvrier social-démocrate d'Allemagne (SDAP) doit s'effacer devant l'Association générale des travailleurs (ADAV).

Le congrès se solde de ce fait par la défaite des marxistes révolutionnaire. Il engage les socialistes allemands dans la voie d'une social-démocratie de compromis. 

Un socialiste réformiste

L'Association générale des travailleurs, qui s'est imposée au congrès de Gotha, est le plus ancien mouvement socialiste ouvrier d'Europe. Elle a été fondée treize ans plus tôt, le 23 mai 1863, par Ferdinand Lassalle, un théoricien réformiste.

Ferdinand Lassalle (11 avril 1825, Breslau ; 31 août 1864, Carouge)Il veut promouvoir le socialisme dans le cadre d'un État démocratique bourgeois. Ce faisant, il s'oppose violemment à Karl Marx, partisan d'une « dictature du prolétariat », étape indispensable selon lui à l'avènement du communisme.

Ferdinand Lassalle meurt en duel par amour pour une femme de l'aristocratie, à 39 ans, le 31 août 1864, mais son Association générale des travailleurs poursuit son développement et arrive en force au congrès de Gotha avec 73 délégués face aux 56 du parti rival.

D'inspiration clairement marxiste, celui-ci, le Parti ouvrier social-démocrate d'Allemagne, a été créé en 1869 par August Bebel et Wilhelm Liebknecht.

Wilhelm Liebknecht, en minorité, accepte la fusion des deux partis sous le nom de Parti socialiste des travailleurs (SAP), en faisant de grandes concessions aux thèses lassalliennes.

Il admet le développement de coopératives ouvrières de production, avec l'assistance de l'État bourgeois. Une trahison aux yeux de Marx !

Le programme de Gotha va être vivement critiqué par Karl Marx mais il ne va pas moins orienter la gauche allemande vers la voie réformiste et l'acceptation des règles démocratiques.

En 1891, au congrès d'Erfurt, le SAP change son nom pour celui de Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) et passe sous la présidence d'August Bebel. Au fil des décennies suivantes, par touches progressives, les nouveaux sociaux-démocrates allemands vont rejeter complètement les thèses marxistes. 

Ils finiront par se rallier à l'économie de marché et accepter ses contraintes en 1959, au congrès de Bad-Godesberg, petite ville sur le Rhin, au sud de Bonn.

Publié ou mis à jour le : 2016-04-08 15:24:02

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès