Rétrospective

Que retiendrons-nous de 2020 ?


L'historien, c'est vous !

Rétrospective de l'année 2020Que retenir de 2020 ? Le virus du covid-19 semble résumer à lui seul l'année mais il n'en est rien ! Violences policières en vidéo, statues que l'on déboulonne, Arménie livrée au désespoir, triomphe coréen à Hollywood...

Comme les années précédentes, nous avons présélectionné les événements les plus représentatifs de l'année 2020, du plus tragique au plus léger. Nous en avons recensé 47.

Nous vous invitons à cocher ceux qui vous paraissent avoir une portée historique, autrement dit dont les conséquences se feront encore sentir dans 20 ou 30 ans (vous pouvez cocher dix réponses au maximum).

Les 10 votants qui se rapprocheront le plus du classement général (note) recevront en cadeau le coffret DVD : Les Procès de l'Histoire (Ghislain Vidal). Résultats dans notre lettre du 24 janvier 2021.

En bas de page, déposez votre email (pour recevoir s'il y a lieu votre cadeau) et laissez votre commentaire. Merci pour votre participation.

Voici notre présélection des événements de 2020 :
Interpellation mortelle de Cédric Chouviat (3 janvier 2020)

« J’étouffe ! » répète sept fois le livreur Cédric Chouviat tandis que des policiers le plaquent au sol, à l’issue d’un banal contrôle routier. L’homme, âgé de 42 ans, meurt deux jours plus tard d’une fracture du larynx. Ce tragique fait divers, sans connotation raciale, va relancer les polémiques autour des violences policières…

Une femme à la tête de la Grèce (22 janvier 2020)

Le combat pour la promotion des femmes franchit une nouvelle étape en Grèce avec l’élection à la présidence de la République de la magistrate Ekaterini Sakellaropoulou.

Wuhan en quarantaine (23 janvier 2020)

En décembre 2019, les officiels chinois ont tenté d’étouffer les informations sur le mystérieux virus qui a frappé Wuhan, une métropole industrielle de 11 millions d’habitants située sur le Yangzi Jiang, à l’ouest de Shanghai. Vite dépassé par l’ampleur de l’épidémie, le gouvernement s’est résolu le 31 décembre 2019 à adresser un signalement à l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Il ordonne enfin la mise en quarantaine de toute la métropole de Wuhan et des villes de Huanggang et Ezhou, dans le Hubei. Trop tard. Déjà le virus a circulé par voie aérienne et atteint la Lombardie, qui cultive d’intenses relations avec les industriels de Wuhan. Comble de malchance, la métropole est aussi le principal site mondial de production des masques chirurgicaux. L’arrêt de ses usines va plonger dans le désarroi les gouvernements qui, tel le gouvernement français, ont adopté une gestion des masques en flux tendu, par souci d’économie et de « bonne gestion » au sens néolibéral !

[Source]

Mort tragique de Kobe Bryant (26 janvier 2020)

Kobe Bryant, joueur américain de basket-ball, quintuple champion NBA, décède avec sa fille Gianna, treize ans, dans un accident d’hélicoptère en Californie, créant une vive émotion aux États-Unis où le basket fait l’objet d’une passion quasi-religieuse.

Les Oscars sacrent le cinéma coréen (9 février 2020)

Il était déjà le premier film sud-coréen à obtenir la Palme d’or à l’unanimité du jury au Festival de Cannes 2019, voilà que Parasite, du réalisateur Bong Joon-ho, rafle les meilleurs Oscars : meilleur film, meilleur film international, meilleur scénario original ainsi que meilleur réalisateur. Boong Joon-ho réalise ainsi deux exploits : Parasite est le premier film de langue étrangère à gagner l’Oscar du meilleur film et ses quatre statuettes lui font égaler le record détenu jusqu’alors par Walt Disney... En savoir plus

Polémique autour du César de Polanski (28 février 2020)

« La honte ! » s’indigne l’actrice française Adèle Haenel en se levant de son fauteuil pour quitter la cérémonie des Césars. Roman Polanski vient de recevoir le César du meilleur réalisateur pour sa fiction historique sur l’affaire Dreyfus, J’accuse. La polémique secoue violemment le monde du cinéma et les réseaux virtuels. De nombreuses voix s’élèvent pour condamner cet hommage alors que le réalisateur franco-polonais de 86 ans a été condamné aux États-Unis pour des rapports sexuels avec une mineure, 43 ans plus tôt, et que des femmes l’accusent aussi de les avoir violées… En savoir plus

L’Italie lance le confinement (très à la mode en 2020) (9 mars 2020)

La flambée épidémique du coronavirus incite le gouvernement italien à placer en confinement l’ensemble de sa population. De nombreux pays suivent l’initiative italienne, comme l’Espagne, le 15 mars, et la France... Le 12 mars 2020, six jours après s’être montré au théâtre et avoir encouragé les Français à sortir sans crainte, le président Emmanuel Macron annonce dans une allocution télévisée que la France sera à son tour confinée à partir du lundi 16 mars mais « en même temps », il maintient le premier tour des élections municipales, le dimanche 15 mars, et se refuse à fermer les frontière, comme d’autres pays européens, au motif que « le virus n’a pas de passeport » et pour ne pas céder au « virus nationaliste ».  Le confinement sera prolongé de quinzaine en quinzaine pendant deux mois.

L’OMS qualifie le coronavirus de pandémie (11 mars 2020)

Confrontée au réel, l’Organisation mondiale de la santé se résout à proclamer l’urgence sanitaire au niveau mondial. Élu directeur général de l'OMS grâce au soutien de la Chine, l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus a beaucoup tardé à reconnaître la nocivité du Covid-19. Il a refusé d’entendre les avertissements de Taiwan, celle-ci étant interdite de parole dans les institutions onusiennes, et s’en est tenu aux informations parcimonieuses de Pékin.

[Source]

La Nouvelle-Zélande dépénalise l’avortement (18 mars 2020)

Jusque-là considéré comme un délit passible de quatorze ans d’emprisonnement, l’avortement non-thérapeutique est dépénalisé en Nouvelle-Zélande, pays à réputation progressiste, grâce à une réforme adoptée par 68 voix contre 51 au Parlement.

Boris Johnson est positif au Covid-19 (27 mars 2020)

Le virus n’épargne pas les dirigeants. Alors qu’il négociait l’accord du Brexit visant à faire sortir son pays de l’Union européenne, le Premier ministre britannique Boris Johnson a été reconnu positif au Covid-19. Il s’est mis en quarantaine au 10 Downing Street et a pu continuer à travailler en visioconférence.

D’autres dirigeants ont été comme lui, mais avec moins de gravité, affectés par le virus. Parmi eux Donald Trump et Emmanuel Macron.

George Floyd meurt des suites de violences policières (25 mai 2020)

Un homme noir de 46 ans meurt des suites d’une violente interpellation par les forces de l’ordre américaines à Minneapolis. « Je ne peux pas respirer », protestait-il alors qu’un policier le maintenait à terre, un genou sur le cou. La scène, filmée par un badaud, suscite l’indignation aux États-Unis et bien au-delà, entraînant des émeutes violentes dans diverses villes.  Elle relance le mouvement Black Lives Matter (« La vie des noirs compte »), fondé par trois femmes en 2013 après le meurtre de l’adolescent noir Trayvon Martin.

Les manifestations s’étendent dans la foulée aux pays occidentaux qui ont accueilli une importante immigration africaine dans les dernières années. À Bristol (Angleterre), le 7 juin 2020, la foule déboulonne et jette à l’eau la statue d’un certain Edward Colston, qui a bâti sa fortune avec la traite négrière. À Fort-de-France (Martinique), le 22 mai, des trublions abattent la statue de Victor Schoelcher, dont le seul crime est d’avoir aboli l’esclavage dans les colonies françaises ! D’aucuns réclament aussi le déboulonnage des statues de Colbert ou de Napoléon.

Dans les campus étasuniens s’amplifie la cancel culture, qui rejette la culture occidentale au prétexte que les noirs et d’autres minorités raciales auraient des difficultés à l’assimiler. Le romancier Philip Roth avait déjà dénoncé en 2000 le caractère insensé de ce mouvement (1050)…... En savoir plus

[Source]

La Chine grignote le Ladakh (15 juin 2020)

Soldats indiens et chinois s’affrontent au cœur de l’Himalaya, dans la vallée de la Galwan, entre l'Aksai Chin et le Ladakh. Les victimes se comptent par dizaines bien que les affrontements se fassent à coup de gourdins et de pierres, une convention entre les deux pays prohibant les armes à feu ! Cette escarmouche illustre le lent grignotage auquel procède Pékin dans la région sans s'embarrasser de conventions diplomatiques et de traités de paix…... En savoir plus

Propositions de la Convention citoyenne pour le climat (22 juin 2020)

Après la « Charte de l’Environnement » de Jacques Chirac et le « Grenelle Environnement » de Nicolas Sarkozy, voici la « Convention citoyenne pour le climat » du président Macron. 150 citoyens ont été tirés au sort en 2019 parmi des volontaires (rien à voir avec le tirage au sort très rigoureux d’un jury d’assises). Pendant sept week-ends, lesdits citoyens ont entendu des sommités scientifiques, médiatiques ou politiques et ont débattu de tout… sauf des sujets qui fâchent (l’énergie nucléaire, le prix de l’énergie et la taxe carbone).

Après quoi, ils ont présenté au président un catalogue de 460 pages et 149 propositions pour la France. Celles-ci se partagent entre les formules magiques (réviser la Constitution, engager un Défenseur de l’environnement…), les contraintes (interdire les chaudières au fioul, stopper les extensions de zones commerciales, réquisitionner les logements vacants…), les injonctions morales (inciter chacun à être écoresponsable, mieux informer les consommateurs) et les aides financières (primes pour les cantines bio, bonus pour les véhicules « propres »…).  

[Source]

Envolée « verte » aux municipales françaises (28 juin 2020)

Après un premier tour de scrutin le dimanche 15 mars, au début du premier confinement, le deuxième tour des élections municipales a dû être reporté de trois mois, comme il était prévisible. Faute de véritable campagne, pour cause de pandémie, le scrutin s’est soldé par une abstention exceptionnelle (58,4%), surtout dans les grandes villes.  Le phénomène a bénéficié aux coalitions associant les écologistes et la gauche. En plus de Grenoble, les villes d’Annecy, Besançon, Bordeaux, Lyon, Poitiers, Strasbourg et Tours se sont ainsi données un(e) maire écologiste.

Jean Castex, Premier ministre en France (3 juillet 2020)

Le président Emmanuel Macron appelle à la tête du gouvernement Jean Castex. Inconnu de la plupart des Français, le maire de Prades (Pyrénées-Orientales), qui s’est signalé par la supervision de la crise du Covid-19, succède ainsi à Édouard Philippe et devient Premier ministre dans un contexte économique et social très périlleux...

Saint-Sophie devient mosquée (10 juillet 2020)

Alors que son économie chancelle et qu’il se montre incapable d’extraire la Turquie de la récession survenue en 2018, le président turc Erdoğan a décidé de rétablir le culte musulman à Sainte-Sophie (Istanbul). Une décision qui heurte le monde orthodoxe mais aussi ravive la crainte de voir la Turquie reprendre à son compte l’héritage ottoman et d’aggraver le chaos moyen-oriental…... En savoir plus

Plan de relance européen de 750 milliards d’euros (21 juillet 2020)

Le projet franco-allemand d’un emprunt commun a été adopté par les Vingt-sept, au terme de quatre jours et quatre nuits de sommet. Il s’agit que la Commission européenne emprunte sur les marchés financiers 750 milliards d’euros qui seront ensuite prêtés aux États-membres qui le souhaitent ou seront distribués sous forme de subventions, cela afin d’aider tous les pays à surmonter les conséquences économiques de la pandémie. Le fait nouveau est que les subventions seront distribuées aux pays dans le besoin (essentiellement les pays méditerranéens) sur la simple présentation d’un programme de relance. Ces pays n’auront donc pas à craindre d’être placés sous la surveillance d’une troïka, comme la Grèce en 2015…

[Source]

Explosion du port de Beyrouth au Liban (4 août 2020)

Une double explosion a frappé la capitale du Liban en fin de journée, faisant plus d’une centaine de morts et 4 000 blessés. Le port et les quartiers environnants sont en partie détruits par le souffle de l’explosion. Celle-ci est due à l’entreposage malencontreux de feux d’artifice à côté d’un hangar rempli de nitrate d’ammonium (le même produit qui a entraîné l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, en septembre 2001).

Ce drame survient alors que le Liban s’enfonce dans le chaos économique et social, sans que les six chefs communautaires : les chiites Hassan Nasrallah (Hezbollah) et Nabih Berri (Amal), le sunnite Saad Hariri, les chrétiens Michel Aoun, président de la République, et Samir Gagea (Forces libanaises) et le Druze Walid Joumblatt, tentent quoi que ce soit pour réformer un système clientéliste très profitable pour ce qui les concerne…... En savoir plus

Juan Carlos au comble de l’indignité (7 août 2020)

Petit-fils du roi Alphonse XIII, Juan Carlos Ier a été hissé sur le trône d’Espagne par le dictateur Franco le 22 novembre 1975, à 37 ans. Il s’est acquis une grande popularité en guidant son pays sur la voie de la démocratie. Mais, l’âge venant, le souverain n’a pas résisté aux trafics d’influence. Les soupçons sont devenus tels qu’il a abdiqué le 18 juin 2014 au profit de son fils, qui lui a succédé sous le nom de Felipe VI. Enfin, il a préféré s’enfuir dans les Émirats Arabes Unis pour échapper à une mise en accusation de la Cour Suprême pour des faits de corruption…

Intervention d’Erdogan dans les eaux grecques (11 août 2020)

« La Grèce défendra sa souveraineté et ses droits. Nous appelons la Turquie à quitter sans délai le plateau continental grec. » Nikos Dendias, ministre grec des Affaires étrangères, met en garde la Turquie alors qu'Ankara déploie de nouveau des navires de prospection, à la recherche d'hydrocarbures en Méditerranée orientale. Mais la Grèce ne peut compter sur le soutien de l’Union européenne dont elle fait partie, l’Allemagne et la France étant paralysées par la présence sur leur territoire d’une forte minorité turque. Elle ne peut non plus compter sur l’OTAN dont elle fait partie, tout comme la Turquie, les États-Unis souhaitant ménager cette dernière du fait de son poids au Moyen-Orient.

[Source]

Manifestation monstre à Minsk contre le président Loukachenko (16 août 2020)

« Pars ! » scandent les dizaines de milliers de personnes qui défilent dans les rues de la capitale biélorusse. Les manifestants contestent le pouvoir du président Alexandre Loukachenko, réélu dans des conditions troubles. Au même moment, ce dernier appelle ses soutiens à défendre l’indépendance du pays !

Coup d’État au Mali (18 août 2020)

Un groupe de militaires a déposé le président Ibrahim Boubacar Keïta, au pouvoir depuis 2013. C’est une nouvelle péripétie dans le chaos sahélien.

En 2013, profitant du chaos généré par l’effondrement de la Libye, les Touaregs « blancs » se sont alliés aux djihadistes pour obtenir leur autonomie et se libérer de la domination des sédentaires noirs, au pouvoir à Bamako. La France est intervenue au secours de ces derniers avec ses propres hommes de troupe (une innovation par rapport à l’époque coloniale, quand l’ordre était simplement maintenu par des gradés français et des tirailleurs indigènes). La classe politique et les officiers maliens étant davantage soucieux de s’enrichir que de combattre la rébellion, rien ne permet d’espérer un dénouement satisfaisant de l’intervention française…... En savoir plus 

Ouverture du procès des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper-Kacher (2 septembre 2020)

Cinq ans après les attentats islamistes qui ont tué 17 personnes, endeuillé la rédaction de Charlie Hebdo, le supermarché Hyper Cacher, plusieurs familles de policiers et ému la France entière, les complices présumés des tueurs sont déférés devant une cour d’assises. Leur procès se termine deux mois plus tard par la condamnation de 14 personnes avec des peines allant de quatre ans de prison à la perpétuité...

La guerre éclate dans le Haut-Karabagh en Arménie (27 septembre 2020)

Grâce aux miliciens syriens à la solde d'Ankara et aux drones israéliens, et au prix de plusieurs milliers de morts, les troupes azéries ont pu remporter la guerre et s'emparer de la ville de Chouchi, à 15 km de Stepanakert, capitale du Haut-Karabakh. Le 10 novembre 2020, le président russe Poutine a imposé un cessez-le-feu aux belligérants, entérinant la récupération par l'Azerbaïdjan de districts frontaliers de l'Arménie, à l'exception d'un corridor entre le Haut-Karabakh et l'Arménie.

Gravement défaite et abandonnée par le concert des nations, rarement aussi silencieux surtout en ce qui concerne l’Europe, l'Arménie est aujourd'hui un réduit pauvre et en voie de dépeuplement. Elle fut le premier État chrétien de l'Histoire. Peut-être sera-t-elle aussi le premier État chrétien à sortir de l'Histoire... En savoir plus

La tempête Alex ravage les Alpes-Maritimes (2 octobre 2020)

Des inondations meurtrières dévastent les vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya, au-dessus de Nice, faisant au moins sept morts et neuf disparus...

La vallée de la Vésubie (Alpes-Maritimes) après le passage de la tempête Alex, DR

Une Française récompensée par le Nobel de Chimie (7 octobre 2020)

Le comité Nobel attribue le prestigieux prix de chimie à deux chercheuses à l'origine des ciseaux à ADN révolutionnaires Crispr-Cas9, la Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna.

Emmanuelle Charpentier témoigne de l'excellence de la formation à la française (master de Sorbonne Université, puis doctorat et post-doctorat à l'Institut Pasteur) mais c’est à l’étranger qu’elle a pu s’épanouir, d’abord au sein d'institutions américaines puis en Suède et en Allemagne, où elle dirige l'institut Max Planck de Science des Pathogènes (Berlin) qu’elle a elle-même fondé.

Inauguration de la centrale hydroélectrique de Livet-et-Gavet (9 octobre 2020)

C'est un chantier monumental de 10 ans qui s'est achevé dans la vallée de la Romanche (Isère). La nouvelle centrale hydroélectrique de Livet-et-Gavet comporte une galerie de 10 kilomètres creusée dans la montagne. Elle va remplacer 6 centrales et 5 barrages vieillissants, avec une production de 560 GWh par an, soit 40% d’électricité en plus. Le problème est qu’il s’agit du dernier grand projet hydroélectrique d’EDF…

Le gouvernement français a en effet renoncé à investir dans ce secteur. Il a même accepté de confier au secteur privé les barrages existants, déjà amortis. Dans le même temps, la Chine et le reste du monde investissent tant et plus dans l’énergie hydroélectrique, la plus « propre » qui soit en termes d’émissions de gaz à effet de serre…

[Source]

Assassinat de Samuel Paty (16 octobre 2020)

Professeur d’histoire-géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Samuel Paty est assassiné par un jeune réfugié tchétchène. Ce dernier prétendait venger le prophète Mahomet dont les caricatures de Charlie Hebdo avaient été montrées en classe lors d’un cours d’éducation civique sur la liberté d’expression.

Le drame creuse un fossé au sein de la gauche, entre le courant démocrate qui prône la défense de la laïcité et de la liberté d’expression, au risque de réduire celle-ci au devoir de caricaturer les religions, et le courant islamo-gauchiste qui prône l’accommodement avec les mouvances islamistes et indigénistes. Le grand absent est la question sociale, comme sous la IIIe République, avant la Première Guerre mondiale, quand la gauche républicaine n’avait d’autre souci que de régler son compte à l’Église et de « civiliser » les populations africaines…... En savoir plus

Un référendum promet une nouvelle Constitution au Chili (25 octobre 2020)

Les Chiliens ont voté à 78 % pour une Convention constituante  à laquelle reviendra le soin de remplacer la Constitution adoptée sous la dictature du général Pinochet (mais amplement réformée depuis lors)... En savoir plus

Attentat islamiste dans la basilique Notre-Dame, à Nice (29 octobre 2020)

Un islamiste a agressé et tué trois personnes dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption, à Nice. Le tueur, qui a été tué par la police, est un jeune migrant originaire de Tunisie, qui avait débarqué sur l’îlot italien de Lampedusa, quelques semaines plus tôt, avant de rejoindre la France… 

Mort de l’acteur Sean Connery (31 octobre 2020)

Sean Connery restera à jamais le bel espion britannique répondant au nom de « Bond, James Bond ». Il s’est aussi révélé dans des chefs-d’œuvre comme Pas de printemps pour Marnie (Hitchkock), Le Nom de la Rose (Annaud), avant de se consacrer à la cause qui lui tenait le plus à cœur, l’indépendance de l’Écosse. Il n’en a pas moins accepté d’être anobli par la reine…... En savoir plus

Élection de Joe Biden, Trump n’accepte pas la défaite (3 novembre 2020)

En février 2020, les résultats satisfaisants de l’économie étasunienne permettaient à Donald Trump d’espérer une réélection sans problème, en dépit de ses esclandres. Mais la pandémie de covid-19 et sa gestion ubuesque par le président des États-Unis ont rebattu les cartes. À l’issue du scrutin et après plusieurs journées de dépouillement sans grand suspense, le candidat démocrate Joe Biden (78 ans !) deviendra le 46e président des États-Unis, avec à ses côtés Kamala Harris, une magistrate de 56 ans, d’origine indo-jamaïcaine. Il bénéficiera aussi d’une majorité démocrate à la Chambre des Représentants et au Sénat.

Par son refus tenace de reconnaître sa défaite, Donald Trump aura raté sa sortie, alors même qu’il pouvait se targuer d’une défaite décente avec 74 millions de votes en sa faveur, davantage que lors de son élection quatre ans plus tôt. C’est aussi le signe que le fossé qui fracture aujourd’hui la société étasunienne n’est pas près de se refermer…... En savoir plus

Offensive militaire contre le Tigré (4 novembre 2020)

En Éthiopie, le Premier ministre Abiy Ahmed (Prix Nobel de la Paix 2019) lance une offensive militaire contre le Tigré, une province de 5 millions d’habitants en dissidence…... En savoir plus

Annonce d’un premier vaccin contre le covid-19 (9 novembre 2020)

Le géant pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech annoncent un vaccin efficace à plus de 90 %. Quelques jours plus tôt, la Russie a annoncé 92 % d’efficacité pour son vaccin expérimental Spoutnik V. Une semaine plus tard, le laboratoire américain Moderna a annoncé à son tour un vaccin efficace à 94,5%. Enfin, le 9 décembre, le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca a annoncé à son tour un vaccin efficace à 70%, mis au point avec l’Université d’Oxford. Les laboratoires chinois, tel Sinopharm, ne restent pas inactifs et promettent également des vaccins contre la pandémie.

Ces annonces surviennent un an à peine après la découverte du coronavirus SARS-CoV-2 à l’origine de la pandémie, une performance tout à fait exceptionnelle dont on peut espérer qu’elle débarrasse rapidement l’humanité de cette engeance.

Accord de libre-échange Chine-Pacifique (15 novembre 2020)

À Hanoï (Vietnam), le sommet virtuel de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) s’est conclu sur un accord de libre-échange. Réunissant quinze pays dont la Chine, le Japon, la Corée, l’Indonésie, l’Australie, etc., ce Partenariat régional économique global (RCEP) devient l’accord commercial le plus important avec 30% du PIB mondial et plus de deux milliards d’habitants (25% de la population mondiale).

Cette vaste zone économique autour de la Chine est un pied-de-nez cinglant pour les États-Unis qui se voient exclus du jeu. Qui sait s’il n’y a pas là aussi l’amorce d’une recomposition du monde post-mondialisation, avec trois régions plus ou moins individualisées : la Chine-Pacifique, les Amériques et l’Europe-Méditerranée ?

[Source]

Un producteur de rap roué de coups par la police française (21 novembre 2020)

Michel Zecler, producteur de musique rap d’origine martiniquaise, est interpellé par la police devant son studio d’enregistrement, dans le 17ème arrondissement de Paris, au motif qu’il ne porte pas de masque sanitaire. Le poussant à l’intérieur de l’immeuble, quatre policiers le rouent de coups et l’insultent sans savoir qu’ils sont filmés par une caméra de vidéosurveillance. La diffusion de la vidéo va révéler le crime, soulever l’indignation des Français et instiller le doute sur le recrutement, la formation et la discipline dans la police nationale.

La loi Sécurité Globale est votée à l’Assemblée nationale (24 novembre 2020)

Votée dans l’émotion qui a suivi les attentats de Nice et Conflans-Sainte-Honorine, ainsi que les bavures policières de Paris, cette loi porte sur les outils de surveillance (caméras piétons, drones…) et la protection des forces de l’ordre (pénalisation de la diffusion malveillante de leurs images, de l'achat de mortiers d'artifice…). Elle renforce, par ailleurs, les polices municipales et encadre les sociétés de sécurité privées.

L’opposition et les syndicats de magistrats dénoncent plus particulièrement l’article 24 qui sanctionne d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende la diffusion du visage ou de tout élément d'identification des membres des forces de l'ordre en opération, dans un but malveillant.

Mort de Maradona (25 novembre 2020)

Champion du monde de football avec l’équipe d’Argentine en 1986, le « dieu » du foot est mort à l’âge de 60 ans d’une crise cardiaque. L’Argentine a décrété trois jours de deuil national suite à la disparition de son idole... En savoir plus

Mort de Valéry Giscard d’Estaing (2 décembre 2020)

Il y avait déjà près de quarante ans qu’il avait quitté l’Élysée. Giscard d’Estaing est mort discrètement à 94 ans…... En savoir plus

Victoire du PSG en Ligue des Champions (9 décembre 2020)

Le Paris-Saint-Germain a remporté la Ligue des Champions par sa victoire sur le club turc Basaksehir, au Parc des Princes (Paris). Mais la rencontre s’est aussi signalée par un incident ubuesque, représentatif de l’époque.

Un arbitre roumain a demandé à un compatriote : « Qui est ce noir – negru en roumain- ? » en désignant un noir au milieu de joueurs blancs. Son voisin, l’entraîneur du club turc, un noir, l’a aussitôt interpellé : « Pourquoi avez-vous dit négro ? ». Foin d’explications. Tous les joueurs ont mis genou à terre et proclamé leur rejet du racisme. Les instances officielles ont suivi. Ainsi va le monde (occidental) en 2020.

Boko Haram enlève des centaines de lycéens au Nigéria (21 décembre 2020)

Le groupe djihadiste Boko Haram, qui prétend interdire la culture occidentale et les livres (hormis le Coran), revendique l’enlèvement de 333 lycéens à Kankara, dans une province du nord-ouest du pays, après une fusillade dans leur établissement. La plupart ont été cependant libérés quelques jours plus tard.

Cet incident est représentatif de l’insécurité qui a gagné de très nombreux pays et a remplacé les guerres de naguère, autrement plus meurtrières. L’année 2020 n’a été ainsi marquée par aucun conflit d’envergure (à part l’agression de l’Arménie par l’Azerbaïdjan et la Turquie). Au Nigéria, au Mali mais aussi en Syrie, en Irak ou encore en Afghanistan, les morts violentes liées aux combats entre factions n’ont pas été plus nombreuses que les morts violentes liées à la criminalité mafieuse en Colombie, au Mexique ou au Brésil (de l’ordre de quelques milliers ou dizaines de milliers dans chaque pays).

La persécution des Ouïghours change d’échelle (24 septembre 2020)

La publication du rapport du Xinjiang Data project (Australoie) met en évidence l’ampleur de la répression des Ouïghours du Xinjiang par le gouvernement de Pékin.

Les Ouïghours, un peuple turcophone et musulman d’environ douze millions d’âmes, sont persécutés par Pékin depuis 1997 mais cette année, les persécutions se sont brutalement amplifiées : centres de détention et de travail forcé, destruction systématique de la culture ouighour, stérilisation forcée des femmes, etc.  Il s’agit là d’un crime contre l’humanité, au sens juridique du terme, pour lequel le gouvernement chinois est assuré d’une totale impunité.

Pour les pays de la Ligue islamique, adeptes de la Realpolitik, le sort des Ouïghours est l’affaire du gouvernement chinois et de lui seul. La Turquie, qui abrite une importante communauté d’exilés, se dispose même à refouler vers la Chine les plus remuants de ceux-ci, afin de se concilier les bonnes grâces de Pékin. Le président Erdogan a besoin des investissements chinois pour sauver son économie de l’effondrement et poursuivre ses entreprises guerrières. Quant aux Occidentaux, prompts à afficher leur souci des Droits de l’Homme, ils sont devenus trop dépendants de la Chine et de son économie pour espérer peser sur sa politique…

[Source]

Poussières de Lune collectées par la Chine (17 décembre 2020)

La sonde spatiale chinoise Chang’e 5 rapporte des échantillons de Lune. La Chine devient ainsi le troisième pays à rapporter de la poussière lunaire après les États-Unis et l’ex-URSS dans les années 1960-1970. La mission, qui s’est déroulée sans encombre, a permis d’affiner les technologies nécessaires à l’envoi d’astronautes chinois sur la Lune, l’objectif de Pékin pour 2030…

Brexit : un accord pour Noël ! (24 décembre 2020)

Le référendum du 23 juin 2016 sur le Brexit se solde, quatre ans et demi plus tard, par un accord à l’arraché entre Londres et Bruxelles, la veille de Noël. L’accord évite un no-deal qui aurait compliqué à l’infini les échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Les deux parties se disent satisfaites et rassurées.

43 ans après une entrée à reculons dans la Communauté économique européenne, les Britanniques retrouvent une pleine maîtrise de leur destin, avec les risques afférents…... En savoir plus

Ça chauffe ! (29 décembre 2020)

Météo France désigne 2020 comme l’année la plus chaude enregistrée en France (14°C en moyenne). Une nouvelle fois, cette année, dans le monde, les records de température mais aussi les accidents météorologiques (incendies, crues, glissements de terrain, etc.) traduisent la rapidité du dérèglement climatique induit par nos émissions de gaz à effet de serre…

Mort de Pierre Cardin (29 décembre 2020)

L’illustre couturier est né il y a 98 ans au sein d’une famille italienne modeste, près de Venise. Il s’est initié à la haute couture à Paris, dans l’atelier de Christian Dior avant de créer sa propre maison en 1950.  Considéré comme l’inventeur de la mode futuriste des années 1960 à l’instar de Paco Rabanne et André Courrèges, il s’est aussi révélé un excellent homme d’affaires en se lançant dans le prêt-à-porter et en apposant sa griffe sur quantité de produits et accessoires...

L’Argentine légalise l’avortement (30 décembre 2020)

Avec 38 voix pour et 29 contre, le Sénat argentin adopte la loi légalisant l’avortement. Tandis que des milliers de partisans du « oui » manifestent leur joie dans les rues à l’issue du vote, le pays se place parmi la cinquantaine de pays qui ont légalisé l’avortement dans le monde. Une décision historique et exemplaire pour les autres pays d’Amérique latine qui sont encore peu nombreux à autoriser l’IVG sans conditions : parmi ces derniers, on compte Cuba, l’Uruguay, le Guyana et la province de Mexico.

Accord Bruxelles-Pékin (30 décembre 2020)

Profitant de la vacance du pouvoir à Washington, la chancelière allemande Angela Merkel veut promouvoir un nouvel accord commercial avec la Chine, au nez et à la barbe des Américains. L’Allemagne, seul pays européen à dégager un excédent commercial avec la Chine, ne voit que des avantages à une intensification du commerce avec l’Empire du Milieu.

Bruxelles et Pékin ont donc signé un accord préliminaire en vue de la conclusion d’un accord d’investissement qui aura pour but de donner aux entreprises européennes un meilleur accès aux marchés chinois. Pékin promet en contrepartie des efforts en matière de droit du travail et d’environnement…

[Source]

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net