Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 15 août 1769
Napoléon en famille
• 15 août 1769 : naissance de Napoléon
• 9 mars 1796 : Napoléon épouse Joséphine
• 15 décembre 1809 : divorce de Napoléon et Joséphine
• 2 avril 1810 : Napoléon 1er épouse Marie-Louise
• 20 mars 1811 : naissance du roi de Rome
• 5 mai 1821 : mort de Napoléon Bonaparte
• 15 décembre 1840 : le Retour des Cendres
De Bonaparte à Napoléon
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

15 août 1769

Naissance de Napoléon Bonaparte


Le 15 août 1769 est né un garçon appelé à une gloire immense, un certain Napoleone Buonaparte, plus connu sous son nom francisé, Napoléon Bonaparte, ou mieux encore sous son nom de règne, Napoléon 1er.

L'incertitude plane sur le lieu de naissance, quelque part dans le maquis corse ou dans la maison familiale d'Ajaccio. Elle plane aussi sur la date de naissance exacte de l'Empereur des Français. La date officielle, qui coïncide avec la fête de l'Assomption, relève d'une propagande tardive.

Une jeunesse ordinaire

Maison natale de Napoléon Bonaparte à AjaccioNapoléon est le deuxième enfant de Charles et Laetitia (ou Letizia) Buonaparte après Joseph (né en 1768) et avant Lucien (1775), Elisa (1777), Louis (1778), Pauline (1780), Caroline (1782) et Jérôme (1784).

Cette famille de la petite noblesse corse est d'origine italienne et son nom (Buona parte, en français, Bon parti ) renvoie aux querelles médiévales entre guelfes et gibelins qui secouèrent la péninsule. Les fortes affinités de Napoléon avec l'Italie sont à l'origine de sa grande popularité dans ce pays.

Grâce à l'appui du gouverneur français de l'île, le comte Louis de Marbeuf, Napoléon et son frère Joseph reçoivent une bourse pour étudier au collège d'Autun, en 1778, puis à l'école militaire de Bienne l'année suivante.

Napoleone ne laisse pas un souvenir particulier à ses maîtres, contrairement aux affirmations tardives de la propagande. On sait cependant qu'il manifeste de bonnes dispositions en mathématiques et un goût certain pour l'Histoire. Ce qui est sûr aussi, c'est qu'il doit faire de gros efforts pour maîtriser la langue française, se débarrasser de son accent et échapper aux moqueries de ses condisciples.

En septembre 1785, à tout juste 16 ans, il est nommé lieutenant en second d'artillerie au régiment de La Fère. Pendant de longues années, il traîne son ennui de garnison en garnison, dévorant livres sur livres, se passionnant pour la pensée philosophique de Rousseau, et rêvant surtout d'un destin national... en Corse, aux côtés du chef nationaliste Pascal Paoli.

La prise de la Bastille et les débuts de la Révolution l'indiffèrent. Obtenant de longues permissions en Corse, auprès de sa famille, il se fait élire lieutenant-colonel de la garde nationale d'Ajaccio et devient une sommité insulaire. Il en vient à se brouiller avec Paoli et doit s'exiler en juin 1793 sur le continent avec toute sa famille.

Désormais, faute de pouvoir faire autrement, c'est en France qu'il tracera sa voie..


Épisode suivant Voir la suite
• 9 mars 1796 : Napoléon épouse Joséphine
Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-06-08 17:25:34

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Sous quel pseudonyme est plus connu Henri Beyle ?

Réponse
Publicité