Le temps des Révolutions

Lucien Bonaparte (Luciano)
( 21 mars 1775 - 29 juin 1840)

Deuxième des quatre frères de Napoléon Ier, Lucien est aussi le plus doué de tous. Comme Napoléon, il étudie au collège d'Autun puis à l'École militaire de Brienne. Il entre en 1797 au Conseil des Cinq-Cents et devient le président de l'assemblée. À cette tribune, il jouera un rôle capital lors du coup d'État du Dix-Huit Brumaire. Bonaparte, devenu Premier Consul, en fera son ministre de l'Intérieur puis le nommera ambassadeur à Madrid pour négocier le ralliement du roi Charles IV à la France.

Mais ses relations avec Napoléon allaient très vite se gâter du fait de son mariage avec une roturière, veuve d'un agent de change, et de son hostilité à la dictature. En 1804, refusant la couronne d'Italie, il se réfugia auprès du pape Pie VII puis à Canino, près de Viterbe, érigé en principauté par le pape. Pour échapper à l'arrivée de Napoléon en 1810, il s'embarque pour les États-Unis mais est capturé par les Anglais. Libéré en 1814, il revient auprès de Napoléon, qu'il tente en vain d'assumer la dictature ! Après quoi, il prit sa retraite en Italie.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net