Séries télé - Pourquoi on associe Game of Thrones au Moyen Âge ? - Herodote.net

Séries télé

Pourquoi on associe Game of Thrones au Moyen Âge ?

Adaptée des romans de George R. R. Martin, la série télévisée Game of Thrones a dévoilé en avril 2019 sa 8e et dernière saison. Produite depuis 2011 par l'Américain HBO (groupe Warner), diffusée dans 186 pays, elle réunit depuis plusieurs années des millions de téléspectateurs à travers le globe et les plonge dans un imaginaire médiéval.

Mais la saga reprend-t-elle vraiment les codes du Moyen Âge ? Nous avons pris l'avis d'une historienne réputée. Julie Pilorget est docteure en histoire médiévale, spécialisée dans l'histoire du genre (relation entre les femmes et les hommes). Elle est également membre de l'association Mnémosyne qui oeuvre pour le développement de l'histoire des femmes et du genre.

Image extraite de la saison 7 de Game of Thrones. Crédits : HBO.

Le Moyen Âge, vraiment ?

Game of Thrones, c'est l'histoire de plusieurs familles qui se battent pour accéder au « Trône de fer », synonyme de pouvoir suprême, tandis que des « Marcheurs blancs », sorte de morts-vivants cachés aux confins du monde civilisé, lèvent une armée pour anéantir toute vie humaine et répandre l'obscurité sur le monde.

Un univers fantastique, à la croisée des chemins entre Les Rois maudits (Maurice Druon) et Le Seigneur des Anneaux (Tolkien). Des décors et des dialogues, qui, instinctivement nous font penser à l’époque médiévale. Pourtant, la médiéviste Julie Pilorget nous montre que les emprunts historiques de la série dépassent très largement le strict Moyen Âge (VIe-XVe siècles). Chevaliers en armures se mélangent aux tenues voilées inspirées de l’Antiquité. Si les femmes se font appeler « My Lady » d’un ton moyenâgeux, leur apparence est souvent très éloignée du costume traditionnel médiéval. Leurs coiffures sont en cela l’exemple le plus frappant. Pas de coiffe ou de hénin, les femmes de Game of Thrones ont pour la plupart de longs cheveux très apparents, mis en exergue par de multiples coiffures élaborées.

Les paysages sont eux aussi très éclectiques et semblent majoritairement s’inspirer de l’Antiquité tardive. Le Mur d’Hadrien, le Colosse de Rhodes, les pyramides… Des références pour le moins éloignées du Moyen Âge et que l’on retrouve régulièrement dans la série. L’organisation du territoire dans Game of Thrones est également très antique. Le Moyen Âge est un millénaire majoritairement rural, pourtant la population de la série est essentiellement urbaine et plusieurs villes s’inspirent de l’Histoire ancienne.

Alors pourquoi associe-t-on directement la série au Moyen Âge ? Par méconnaissance du monde médiéval, peut-être, mais surtout parce que Game of Thrones se distingue par son imaginaire, où le merveilleux y est prégnant. Dragons, sorcières ou forêt magique sont autant d'éléments qui puisent directement leur inspiration des légendes médiévales.

Des femmes vraiment médiévales ?

Game of Thrones a essuyé jusque récemment de nombreuses critiques concernant la place des femmes dans la série, notamment pour la répétition des violences sexuelles à leur égard. Néanmoins, Julie Pilorget note que la série donne tout de même à voir des personnages féminins bien réels au Moyen Âge, mais peu connus des livres d’Histoire.

Brienne of Tarth fait ainsi figure de curiosité dans Game of Thrones. Une femme qui porte une armure et manie l’épée comme une homme, si ce n’est mieux que la plupart d’entre-eux, voilà qui n’est pas commun dans l’imaginaire des téléspectateurs. Cette figure de la chevaleresse existe pourtant bel et bien au Moyen Âge, loin d’être une norme, certes, mais l’Histoire recense plusieurs femmes connues pour s’être distinguées sur les champs de batailles, telles Agnes de Dunbar ou Jeanne de Montfort.

Les femmes de pouvoir sont également très présentes dans la série. Les personnages de Daenerys Targaryen, Olenna Tyrell, Sansa Stark ou bien évidemment Cersei Lannister mettent en scène des femmes capables de diriger, assoiffées de pouvoir comme peuvent l’être les hommes, ces femmes que l’on appelle « viragos ». Elles aussi ont existé à l’époque médiévale, le personnage de Cersei Lannister par exemple n’est pas sans rappeler la Mérovingienne Brunehaut, prête à tout pour étendre son hégémonie.

Les luttes de pouvoir

Lannister, Stark, Targaryen, Tyrell, Baratheon, Bolton... Game of Thrones, comme son nom l’indique, c’est avant tout le récit des batailles entre ces différentes familles pour l’accession au trône de fer. Des familles imaginées dans un monde imaginaire, mais qui représentent une réalité bien médiévale et rappellent d’une certaine manière la Faide mérovingienne.

À la mort de Clovis en 511, son royaume est partagé entre ses quatre fils. Mais ce partage conduit une génération plus tard ses petits-fils à s’entre-tuer dans l’objectif de réunifier le royaume. Une guerre fratricide qui durera plus d’un demi-siècle. Alliances, mariages, assassinats, supplices… l’histoire mérovingienne semble être une source d’inspiration parfaite pour une série télévisée !

Relations et statuts sociaux

Robert Baratheon et Cersei Lannister, Daenerys Targaryen et Khal Drogo, Ramsay Bolton et Sansa Stark… Comme à l’époque médiévale, les mariages sont, dans la série, un moyen très courant de rapprocher deux familles, de fonder des alliances ou de pacifier deux territoires. Serments et allégeances (plus ou moins respectés) se transmettent de générations en générations et représente une dimension essentielle des relations entre les différents personnages.

Ces notions d’alliances posent régulièrement la question de la transmission du pouvoir au fil de l’intrigue. En cela, la thématique du bâtard, du fils légitime, est très récurrente, notamment par l’intermédiaire de Jon Snow, personnage phare. La question de la bâtardise va se développer au cours de l’époque médiévale, le concubinage étant proscrit à mesure que l'Église prend de l’ampleur. Les bâtards se distinguent des enfants « légitimes » en arborant généralement une brisure sur leur blason. On retrouve cette forme de distinction dans Game of Thrones, où les bâtards prennent le nom de « Snow » et non celui de leur père.

Si les emprunts de Game of Thrones sont multiples et font de nombreux allers-retours d’une époque à l’autre, les thématiques essentielles à son intrigue qu’elle développe, à savoir le merveilleux et les jeux de pouvoirs, sont, elles, directement inspirées du Moyen Âge et permettent à la série de s’ancrer dans un univers médiéval.

NB : pour ne rien manquer de l'actualité vidéos de herodote.net, n'hésitez pas à vous abonner à notre chaîne HerodoteVideos.

Publié ou mis à jour le : 2019-07-17 12:51:44

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux