Eva Perón (1919 - 1952) - La madone des déshérités argentins - Herodote.net

Eva Perón (1919 - 1952)

La madone des déshérités argentins

Eva Perón a marqué l’Argentine du XXe siècle jusqu'à l'incarner dans ses traits et son parcours douloureux. Née au milieu de villageois pauvres, elle se rend dans la capitale Buenos Aires alors qu’elle n’a que quinze ans. Artiste, elle rencontre le colonel Juan Domingo Perón au moment où il commence son ascension politique. Accédant à ses côtés au sommet de l'État, Eva Perón va s’illustrer par son énergie et sa capacité à satisfaire les attentes populaires.

Sous le surnom d'Evita, elle devient une icône mondiale bien au-delà de l’Argentine... et bien avant son compatriote Che Guevara ! Comme ce dernier, elle obtient la palme du martyre par sa mort prématurée et très médiatisée à 33 ans.

Eva Perón en 1944, photographie d'Annemarie Heinrich.

Une paysanne devenue icône mondiale

Eva Duarte n’aurait jamais dû devenir l’icône de tout un pays ni susciter une ferveur telle que sa mort a provoqué durant des semaines un défilé ininterrompu d’Argentins éplorés devant le catafalque soutenant son cercueil.

Ce destin unique, elle le doit à sa volonté et à une rencontre. À quinze ans, au milieu des années trente, elle décide de devenir artiste et de tenter sa chance dans la capitale. Contre toute attente, sa mère, pauvre et veuve, donne son accord.

Eva Duarte et Juan Domingo Perón en 1944, peu de temps après leur rencontre. L'agrandissement est une photographie du couple en 1950, après leur mariage.Eva Duarte fera preuve de persévérance car la vie d’artiste n’est pas un chemin pavé de roses. Elle persiste pourtant, accédant d’abord au statut de mannequin avant d’envisager une carrière de comédienne. La radio va assurer sa renommée et lui offrir une rencontre inespérée qui va changer son destin et celui de l’Argentine.

Lors d’un gala de bienfaisance organisé pour venir en aide aux victimes d’un tremblement de terre, elle rencontre le colonel Perón. C’est le coup de foudre. Il ne la quittera plus. Elle devient sa maîtresse et sa conseillère politique, au grand dam de l’entourage de son amant, scandalisé par l’importance de la jeune Eva. Certains vont même jusqu’à exiger du colonel qu’il se sépare d’elle !

Il s’en gardera bien. Fin politique, il a très vite compris tout le bénéfice électoral que pouvait lui apporter une femme célèbre issue d’un milieu pauvre et rural… En 1946, ce capital de sympathie sera très utile puisqu’il permet au colonel Perón de gagner les élections et d’accéder à la présidence.

Devenue Eva Duarte Perón, elle est désormais Première dame d’Argentine. Un rôle qu’elle remplira à merveille, se consacrant corps et âme à soulager la misère des plus pauvres et à satisfaire les revendications des classes populaires. Mais sa santé décline.

En 1951, elle tombe malade. Elle a encore la force de soutenir son mari durant sa seconde campagne électorale pour la présidence, qu’il remporte. Mais la maladie sera la plus forte et elle meurt en 1952. Un mythe est né, que viendront consacrer d’innombrables livres et de nombreux films.

Publié ou mis à jour le : 2019-05-16 22:31:42

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net