Élisabeth II (1926 - ) - Souveraine discrète d'un empire à son déclin - Herodote.net

Élisabeth II (1926 - )

Souveraine discrète d'un empire à son déclin

Elisabeth II en 1952, au moment de son couronnement (DR)La reine Élisabeth II accède au trône à la mort de son père George VI, le 6 février 1952. Elle a 25 ans. À la différence de ses prédécesseurs, la jeune souveraine a joui d'une enfance heureuse auprès de parents affectueux et très présents. Il est vrai que son père, d'un naturel timide, n'a été pressenti pour le trône qu'à 35 ans.

Bien préparée à monter sur le trône, elle va exercer son ministère avec diligence et discrétion, en digne héritière de Victoria. Pour ses sujets du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande, elle apparaît comme un utile symbole de la continuité de l'État et de l'unité nationale. Par-delà leurs différences, tous les citoyens sont unis par leur commune allégeance à une monarchie millénaire.

La reine est également, encore aujourd'hui, le chef d'État de 14 autres nations du Commonwealth (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Jamaïque, Maurice...). 

Une princesse préparée à servir

La future Elisabeth II s'adresse aux enfants britanniques en 1940, en présence de sa soeur MargaretAu début de la Seconde Guerre mondiale, Élisabeth (Lilibeth pour les intimes) adresse un message radiophonique au enfants britanniques. C'est sa première intervention publique. Puis, dans le cours du conflit, elle sert comme ambulancière. Elle accomplit ensuite son service national comme les autres filles de son âge, tout en nouant une idylle avec un jeune lieutenant, le prince Philip de Grèce.

Le prince, qui descend comme elle de la reine Victoria, est le neveu du roi Constantin Ier de Grèce. Son père, l'année même de sa naissance, a été banni de Grèce pour avoir permis à ses troupes de fuir devant les Turcs.

Philip est naturalisé en 1947 sous le nom de Philip Mountbatten. Il épouse Élisabeth le 20 novembre 1947, devenant ainsi prince consort et duc d'Édimbourg. La cérémonie est pour la première fois télévisée.

Les naissances s'enchaînent : Charles, le 14 novembre 1948 ; Anne en 1950, Andrew en 1960 et Édouard en 1964. Par un regrettable effet de balancier, les enfants connaissent, à l'opposé de leur mère, une éducation très rigide de la part de leur père.

C'est au cours d'un voyage officiel au Kénya, dans une réserve naturelle, que le couple royal apprend la mort de George VI, mort dans son sommeil des suites d'un cancer du poumon, à 56 ans.

Surmontant son chagrin, la jeune souveraine est intronisée selon la tradition, déclarant à son peuple : « J'ai le cœur trop gros pour vous dire autre chose que ceci : je travaillerai sans relâche, comme mon père avant moi ». Le 15 février suivant ont lieu les funérailles du défunt roi pour lequel Élisabeth avait une affection passionnée. Son propre couronnement se tient seize mois plus tard, le 2 juin 1953, à l'abbaye de Westminster...

Couronnement d'Elisabeth II à Westminster le 2 juin 1952 (DR)
Publié ou mis à jour le : 2019-05-20 12:16:23

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net