ça s'est passé un... - 28 novembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

28 novembre

Événements

28 novembre 1284 : La cathédrale de Beauvais s'effondre

Le 28 novembre 1284, la voûte du choeur de la cathédrale de Beauvais s'effondre. Haute de 48 mètres (l'équivalent de 20 étages !), cette voûte achevée douze ans plus tôt constituait un record pour les bâtisseurs du Moyen Âge, adeptes de l'art gothique. Mais l'effondrement montre qu'ils avaient sans doute outrepassé leurs capacités techniques. Avec cet accident prend fin l'élan spirituel qui avait conduit la chrétienté médiévale à chanter la gloire de Dieu à travers les lumineuses cathédrales gothiques.

La cathédrale de Beauvais a été plus tard restaurée et surmontée d'une énorme tour haute de... 150 mètres ! Le jour de l'Ascension 1573, pendant qu'une procession sortait de l'église, cette tour s'est à son tour écroulée et dès lors, il n'a plus été question de nouveaux records. La cathédrale est restée en l'état jusqu'à nos jours.



28 novembre 1443 : Skanderbeg libère l'Albanie

Le 28 novembre 1443, le prince chrétien Skanderbeg proclame la principauté libre d'Albanie à Kroya (le pays est surnommé le « pays des Aigles »).



28 novembre 1615 : Mariage de Louis XIII et Anne d'Autriche

Le 28 novembre 1615, le jeune roi Louis XIII épouse Anne d'Autriche.

Le poète de cour Malherbe écrit :
«Certes c'est à l'Espagne à produire des reines
Comme c'est à la France à produire des rois»
...

Suite de l'article

28 novembre 1787 : Pierre Pigneaux de Béhaine rapproche la France de la Cochinchine

Pierre Joseph Georges Pigneau (2 novembre 1741, Origny-en-Thiérache ; 9 octobre 1799, Qui Nhơn) (Maupérin, Missions étrangères de Paris)Le 28 novembre 1787, Monseigneur Pigneaux de Béhaine, évêque in partibus d'Adran (Arabie) et missionnaire en Asie du sud, fait signer au roi Louis XVI un « petit traité de Versailles » par lequel la France s'engage à soutenir un prince local, Nguyên Anh.

Le fils de celui-ci, à peine âgé de sept ans, se rend pour l'occasion à Versailles en compagnie du missionnaire.

En échange de son soutien, la France obtient le monopole du commerce extérieur et deux ports, Tourane et Poulo-Condor. Ces modestes établissements apparaissent comme l'amorce d'une revanche sur les Britanniques qui tiennent les Indes.

Monseigneur Pigneaux de Béhaine, devenu vicaire apostolique de Cochinchine, se voue corps et âme à son pays d'adoption. Il modernise la flotte de son protecteur, le prince Nguyên Anh, et fait venir trois navires et un corps de troupe pour le soutenir. Cela lui vaut de belles funérailles de la part des Vietnamiens lorsqu'il meurt, en 1799.

En 1801, Nguyên Anh est chassé par une révolte et se réfugie à Bangkok. Mais il reconquiert son trône avec l'appui des jésuites français, de leurs « engagés volontaires » et de leur flotte. L'année suivante, il se proclame empereur de l'ensemble du pays sous le nom de Gia Long. Huê est confirmée comme capitale de ce que l'on nomme désormais Viêt-nam.



28 novembre 1912 : Indépendance de l'Albanie

Le 28 novembre 1912, Ismaël Kemal Vlorë proclame l'indépendance de l'Albanie...

L'anniversaire de ce jour est fête nationale en Albanie. C'est aussi l'anniversaire d'une première libération du « pays des Aigles » par Skanderbeg en 1443.

Suite de l'article

28 novembre 1956 : Et Dieu créa... Bardot

L'année 1956 se termine « en beauté » par la sortie le 28 décembre d'un film sulfureux mettant en scène Brigitte Bardot et Jean-Louis Trintignant. Ce film, Et Dieu créa la femme, propulse l'actrice au rang de star internationale, icône de la féminité et de la libération des mœurs.

Réalisé par Roger Vadim, le film est un succès mondial. De New York à Tokyo, les spectateurs se pressent pour découvrir le film où rayonne la beauté de la jeune actrice française (22 ans). Par ses scènes osées, le film choque toutefois une partie de l'opinion conservatrice, certaines ligues chrétiennes allant même jusqu'à juger le film satanique. Plus de 50 ans après, le film reste un grand classique du cinéma français même si son côté sulfureux n'a plus le même impact...

Suite de l'article

C'est sa fête : Jacques

Jacques de la Marche, le saint du jour, est connu comme un grand prédicateur italien du XVe siècle. Il est mort à Naples en 1476.

Naissances

Friedrich Engels

28 novembre 1820 à Barmen (Wuppertal) (Allemagne) - 5 août 1895 à Londres (Angleterre)

Friedrich Engels, héritier d'une riche famille d'industriels, devint l'ami de Karl Marx et publia avec lui le Manifeste du parti communiste en 1848.

Stefan Zweig

28 novembre 1881 à Vienne (Autriche-Hongrie) - 22 février 1942 à Pétropoilis (Brésil)

Biographie Stefan Zweig

Né à Vienne dans une famille de la bourgeoisie juive, Stefan Zweig accomplit de belles études classiques tout en fréquentant les cafés littéraires de la capitale austro-hongroise et se livrant à sa passion des échecs.

Il multiplie les voyages à l’étranger, découvre la culture française, soutient une thèse de philosophie sur Hippolyte Taine et s’essaie à de nombreux genres littéraires. C’est ainsi qu’en 1899, à 28 ans, il publie un premier recueil de poèmes et en 1907 une première pièce de théâtre, Thersite...

Claude Lévi-Strauss

28 novembre 1908 à Bruxelles (Belgique) - 31 octobre 2009 à Paris

Biographie Claude Lévi-Strauss

L'écrivain et anthropologue Claude Lévi-Strauss, auteur de Tristes tropiques, compte parmi les plus grands intellectuels français du XXe siècle. Il est à l'origine du structuralisme, une école de pensée qui a révolutionné notre approche des sociétés humaines. Il a imprimé une marque profonde dans la pensée contemporaine, tant dans les champs de l'ethnologie que de la sociologie, la philosophie, l'histoire ou la littérature.

Décès

Cesare Beccaria

15 mars 1738 à Milan (Italie) - 28 novembre 1794 à Milan (Italie)

Biographie Cesare Beccaria

Le marquis Cesare Beccaria publie sous le manteau, à 26 ans, un opuscule voué à une grande célébrité : Des délits et des peines.

Homme des Lumières, admirateur de Montesquieu, il pose les principes d'une justice humaine et efficace.

Ces principes seront repris dans la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Ils sont adoptés aujourd'hui par tout État civilisé qui se respecte : présomption d'innocence, peines proportionnées au délit ou au crime, peines modérées mais sûres (pour Beccaria, rien n'est pire qu'une loi sévère mais inappliquée ou inapplicable).

« Pour que n'importe quelle peine ne soit pas un acte de violence exercé par un seul ou par plusieurs contre un citoyen, elle doit absolument être publique, prompte, nécessaire, la moins sévère possible dans les circonstances données, proportionnée au délit et déterminée par la loi », écrit-il.

À propos de la peine de mort, il affirme : « L'État n'a pas le droit d'enlever la vie. La peine de mort est une survivance de rigueurs antiques et un anachronisme dans une société policée. Elle n'est pas seulement inutile parce que sa valeur d'exemple est nulle, elle est aussi nuisible ».

Jean-Frédéric Bazille

6 décembre 1841 à Montpellier - 28 novembre 1870 à Beaune-la-Rolande

Le peintre Jean-Frédéric Bazille figure parmi les fondateurs de l'école impressionniste. Il est l'inventeur de la peinture en tube métallique prête à l'usage, qui révolutionna le métier en permettant aux artistes de sortir plus aisément de leur atelier et de travailler en pleine nature (ce fut véritablement l'acte fondateur de l'impressionnisme). Jean-Frédéric Bazille sera tué au combat pendant la guerre franco-prussienne de 1870.

Philippe Leclerc de Hauteclocque

22 novembre 1902 à Belloy-Saint-Léonard (Somme, France) - 28 novembre 1947 à Colomb-Béchar (Algérie)

Biographie Philippe Leclerc de Hauteclocque

Leclerc est l'officier le plus représentatif de la France libre en lutte contre l'Allemagne nazie. Il entre dans l'Histoire de France le 2 mars 1941.
Ce jour-là, dans l'oasis de Koufra, en Libye, tandis que l'Allemagne triomphe sur tous les fronts, le colonel Leclerc fait avec ses hommes le serment de ne plus déposer les armes avant que le drapeau français ne flotte sur Strasbourg...

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux