Skanderbeg (1403 - 1468) - L'« Athlète du Christ » - Herodote.net

Skanderbeg (1403 - 1468)

L'« Athlète du Christ »

Né il y a six siècles, Skanderbeg est le héros central du « récit national » albanais. Ses compatriotes honorent en lui celui qui a résisté à l'oppression étrangère et sauvegardé les libertés locales.

Sa statue trône à Tirana mais aussi à Skopje, en Macédoine, où vit une importante minorité albanaise, et bien sûr à Kruja, sa capitale.

Statue de Skanderbeg à Kruja (Albanie), DR

La liberté retrouvée

Entre l'Adriatique et la Méditerranée, l'Albanie est au début du XVe siècle convoitée par les Turcs comme par les Vénitiens. Les premiers occupent le territoire en 1385, les seconds s'emparent du port de Dürres en 1392.

D'abord connu sous le nom de Georges Castriota (Gjergj Kastrioti en albanais), le futur Skanderbeg est le fils du seigneur de Lezha (Lissos en grec), au nord de l'Albanie actuelle. Son père se voit obligé de l'envoyer comme otage en 1423 à la cour du sultan Mourad II.

Le jeune homme devient le favori du sultan, se convertit à l'islam et s'illustre à la guerre sous le nom d'Iskander bey, ou prince Alexandre, déformé en « Skanderbeg ».

Mais en 1443, à 40 ans, après une défaite des Turcs à Nis (Serbie actuelle), face aux Hongrois de Jean Hunyade, il déserte l'armée ottomane avec 300 Albanais. Désireux de libérer la terre albanaise, il s'empare par ruse de la citadelle de Kruja, entre Dürres et Lezha, et revient au christianisme de son enfance. Il hisse au sommet de la citadelle un drapeau rouge avec un aigle noir à double tête, qui est aujourd'hui le drapeau de l'Albanie indépendante.

Le 28 novembre 1443, à Lezha, il se fait proclamer souverain des Albanais par l'aristocratie réunie au sein d'une ligue...

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net