ça s'est passé un... - 16 juin - Herodote.net

ça s'est passé un...

16 juin

Événements

16 juin 455 : Saccage de Rome par les Vandales

Le 16 mars 455, l'empereur d'Occident Valentinien III, fils de Galla Placida, a été assassiné par un certain Pétrone Maxime. Sa veuve Eudoxie, craignant pour sa sécurité, appelle au secours le roi des Vandales, Genséric.

Celui-ci s'est établi avec ses guerriers à Carthage, en Afrique romaine (la Tunisie actuelle), après avoir franchi le Rhin et s'être brièvement arrêté en Espagne. Répondant à l'appel de l'impératrice, il traverse la Méditerranée et débarque devant Rome le 16 juin 455.

Mais au lieu de restaurer l'impératrice dans ses droits, le Barbare met la Ville éternelle au pillage. Avec ses troupes croulant de trésors, il ravage aussi la rive de l'Adriatique et la Grèce continentale avant de s'en retourner à Carthage. Dans ses bagages figurent Eudoxie et ses deux filles. Il marie sans façon l'ex-impératrice à son fils Hunéric.



16 juin 774 : Charlemagne roi des Lombards

Le 16 juin 774, après un très long siège, le roi des Francs Charles entre dans Pavie, la capitale des rois lombards (près de Milan). Il dépose le roi Didier et ceint la couronne de fer des rois lombards, prenant dès lors le titre de « roi des Francs et des Lombards ». Il profite de l'occasion pour effectuer son premier pèlerinage à Rome, histoire d'entretenir les bonnes relations entre sa dynastie et le Saint-Siège (la résidence du pape). Il y gagnera le titre inédit d'« Empereur des Romains ».



16 juin 877 : Capitulaire de Quierzy et féodalité

Le 16 juin 877, le roi carolingien Charles le Chauve réunit à Quierzy-sur-Oise ses compagnons de combat. Il veut les emmener combattre en Italie et, en échange des services rendus, leur présente un capitulaire, autrement dit un texte réglementaire par lequel il garantit les droits de leurs fils sur leurs terres au cas où ils viendraient à mourir pendant l'expédition.

Ce capitulaire témoigne de la mise en place progressive d'une noblesse héréditaire destinée à suppléer aux défaillances du pouvoir impérial...

Suite de l'article

16 juin 1816 : Naissance du docteur Frankenstein

Dans la nuit du 16 juin 1816, les poètes Lord Byron et Percy Shelley devisent avec leurs compagnes respectives, Claire et Mary, ainsi qu'un ami, le docteur John Polidori, dans une grande villa des bords du lac Léman, en Suisse. Pour tromper l'ennui, Mary (19 ans) imagine l'histoire du docteur Frankenstein, qui tenta de créer la vie à l'égal de Dieu...

Suite de l'article

16 juin 1826 : Le sultan massacre ses janissaires

Le 16 juin 1826, le sultan ottoman Mahmoud II choisit d'en finir avec le puissant corps des janissaires qui conteste son autorité ! À Constantinople, ses troupes ordinaires aidées de la population attaquent au canon les casernes des janissaires. En une après-midi, pas moins de 7.000 hommes sont tués ! Le massacre se poursuit dans le reste de l'empire, avec au final 120.000 tués sur un effectif total d'environ 140.000 janissaires.



16 juin 1940 : Formation du gouvernement Pétain

Le soir du dimanche 16 juin 1940, à Bordeaux, Paul Reynaud démissionne et laisse au maréchal Pétain le soin de former un nouveau gouvernement et de décider de l'attitude à prendre devant l'invasion allemande...

Suite de l'article

16 juin 1946 : De Gaulle et le discours de Bayeux

Le 16 juin 1946, à Bayeux, en Normandie, le général Charles de Gaulle formule dans un discours retentissant une critique en règle des institutions de la IVe République...

Suite de l'article

C'est sa fête : Jean-François

Jean-François Régis est né près de Carcassonne en 1597. Jésuite, il se voua à la prédication en pays cévenol. Il fonda aussi un refuge pour les prostituées.

Décès

Marc Bloch

6 juillet 1886 à Lyon - 16 juin 1944

Biographie Marc Bloch

Marc Bloch, l'un des plus grands historiens français du XXe siècle, est issu d'une famille de juifs alsaciens qui ont opté pour la France après la guerre franco-prussienne de 1870-1871. Mobilisé en 1914, il reçoit la Légion d'Honneur et la Croix de guerre.

Après la Grande Guerre, il enseigne l'Histoire à la faculté de Strasbourg. Il s'insurge contre une vision trop événementielle de l'Histoire et crée en 1929 les Annales d'Histoire économique et sociale avec Lucien Febvre.

Son ouvrage majeur, La Société féodale, témoigne de la nouvelle approche qu'il veut promouvoir : en se référant aux archives et aux sources populaires, l'historien montre de façon vivante comment se sont tissés les liens féodaux au cours de l'époque carolingienne.

Il ressort de son étude que l'État moderne est le lointain rejeton de cette féodalité bâtie sur les relations personnelles de suzerain à féal.

À 54 ans, le 24 août 1939, il obtient d'être mobilisé comme capitaine d'état-major, bien qu'ayant cinq enfants à charge. En 1943, l'intellectuel juif met sa famille à l'abri et rejoint la Résistance dans le groupe «Franc-Tireur». Il tire de cette expérience un petit ouvrage remarquable : L'étrange défaite (Albin Michel, nombreuses rééditions).

Marc Bloch est fusillé par les nazis le 16 juin 1944, près de Lyon, avec d'autres résistants. Il tombe en criant : «Vive la France !»

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux