Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Ça s'est passé un...
Ce jour-là...

Choisissez votre date

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

ça s'est passé un...

13 avril

Événements
13 avril 1279 : Les Mongols détruisent la flotte chinoise

Le 13 avril 1279, au sud-ouest de Canton, la flotte mongole attaque et détruit l'escadre du dernier empereur de la dynastie song. Ce dernier, un enfant, est entraîné dans les flots par l'un de ses ministres.Toute la Chine tombe au pouvoir de Kubilai Khan, petit-fils de Gengis Khan.

13 avril 1517 : Exécution du dernier sultan d'Égypte

Le 13 avril 1517, le sultan ottoman Sélim 1er fait exécuter le dernier sultan mamelouk d'Égypte. Trois ans plus tôt, il a vaincu le chah de Perse sans toutefois s'emparer de son empire. Maître de l'Égypte, le sultan ottoman met également la main sur la péninsule arabe et les deux villes saintes de Médine et La Mecque. Il s'arroge le titre religieux de calife et transfère à Istamboul le califat, autorité suprême des musulmans de la mouvance sunnite.

13 avril 1605 : Mort de Boris Godounov et « temps des Troubles »

Le 13 avril 1605 meurt Boris Godounov. La disparition du tsar inaugure en Russie une période de troubles dont les Polonais essaient de profiter. L'État est sur le point de se dissoudre quand, en 1613, les Romanov accèdent au pouvoir et amorcent le redressement...

suite de l'article
13 avril 1847 : Bou-Maza se rend au colonel de Saint-Arnaud

En 1844, tandis qu'Abd el-Kader éprouve défaite sur défaite, les paysans du massif du Dahra, à l'est de Mostaganem et d'Oran, se soulèvent à l'appel d'un Berbère surnommé « Bou Maza » (l'homme à la chèvre). La réaction de l'armée française ne se fait pas attendre. Des « colonnes infernales » ravagent la contrée jusqu'à la reddition de « Bou Maza » le 13 avril 1847.

13 avril 1919 : Le massacre d'Amritsar

Le 13 avril 1919, 20.000 Indiens manifestent à Amritsar pour dénoncer les difficultés économiques du moment, demander l'abolition des lois Rowlatt qui permettent d'emprisonner sans jugement tout agitateur et exiger l'autonomie de la colonie des Indes, évoquée deux ans plus tôt par le secrétaire d'État lord Montagu.

Le général Dyer réprime brutalement la manifestation, faisant 379 morts. C'est la rupture...

suite de l'article
13 avril 1942 : Rawa-Ruska, le camp de la mort lente

Le 13 avril 1942, deux mille prisonniers de guerre français entraient dans le camp de représailles de Rawa-Ruska (ou Ravaruska). Ils furent bientôt suivis de nombreux autres...

suite de l'article
13 avril 1943 : Découverte du charnier de Katyn

Le 13 avril 1943, la radio allemande annonce la découverte d'un charnier à Katyn, dans une forêt de Biélorussie. Il s'agit des restes de 4.143 officiers polonais, délibérément exécutés par les Soviétiques lorsque ceux-ci, conformément au pacte germano-soviétique, s'étaient emparés en 1939-1940 de la partie orientale du pays. Pendant plusieurs décennies, niant l'évidence, les communistes persisteront à rejeter le crime sur les nazis. Il faudra attendre 1990 pour que les Soviétiques, par la voix de Mikhaïl Gorbatchev, assument la paternité du massacre...

En 2007, le cinéaste Andrzej Wajda a tiré un film témoignage remarquable de ce drame dont son propre père a été l'une des victimes.

suite de l'article
13 avril 1946 : Marthe Richard ferme les « maisons closes »

Marthe Richard, née Betenfeld (15 avril 1889, Blâmont ; 9 février 1982, Paris)Le 13 avril 1946, la Chambre des députés vote la loi Marthe Richard, du nom de son inspiratrice. Elle impose dans toute la France la fermeture des « maisons closes » (bordels ou maisons de passe). La face cachée de la bourgeoisie balzacienne disparaît pour toujours.

Prostituée à 16 ans puis mariée à un riche industriel, Marthe Richard (1889-1980) mène une vie fantasque. Elle est l'une des premières Françaises à acquérir un brevet de pilote. Elle prétend par ailleurs avoir fait de l'espionnage au service de la France pendant la Grande Guerre. Conseillère municipale de Paris à la Libération en 1945, elle accède enfin à la respectabilité et peut imposer sa loi aux députés et à l'opinion publique... 

13 avril 1975 : Début de la guerre civile au Liban

Le 13 avril 1975, l'agression d'une foule de chrétiens à la sortie d'une église par des fedayine palestiniens marque le début de la guerre civile au Liban...

suite de l'article
13 avril 1975 : Coup d'État au Tchad

Le 13 avril 1975 est renversé et tué François Tombalbaye, le premier président du Tchad, colonie de l'Afrique équatoriale française (AEF) devenue indépendante le 11 août 1960. C'est pour le Tchad, l'un des pays les plus pauvres d'Afrique, le début d'un long cauchemar...

C'est sa fête : Ida

Ida fut l'épouse du comte de Boulogne et la mère de Godefroi de Bouillon et Baudoin Ier, chefs de la première croisade (1099). Elle fonda elle-même plusieurs monastères. Ses reliques sont conservées à Bayeux, en Normandie.

Naissance
Catherine de Médicis
13 avril 1519 à Florence (Italie) - 5 janvier 1589 à Blois

Catherine de Médicis (Catarina Medici) est la fille de feu le duc de Florence Lorenzo II Medici (Laurent II de Médicis) et de Madeleine de La Tour d'Auvergne. Elle est par ailleurs la nièce du pape Clément VII de Médicis. Sa devise : «Lacrymae hinc, hinc dolor» (De là viennent mes larmes et ma douleur) ; son emblème : une lance brisée.

Épouse du troisième fils de François 1er, le futur Henri II, elle devient reine puis régente à l'avènement prématuré de son fils Charles IX. D'un naturel gai, elle est auss superstitieuse et s'entoure d'astrologues comme le célèbre Nostradamus...

Voir : La Régente noire
Décès
Jean de La Fontaine
8 juillet 1621 à Château-Thierry - 13 avril 1695 à Paris

Notre fabuliste national, Jean de La Fontaine, est né à Château-Thierry, en Brie champenoise, sous le règne de Louis XIII.

Étudiant indolent, il fréquente à Paris un cercle de jeunes poètes, les Chevaliers de la Table Ronde. À 26 ans, il épouse une parente de Racine âgée de moins de 15 ans. Elle lui donnera un fils dont il ne s'occupera guère.

Il succède à son père comme maître des Eaux et Forêts. Sans cesse tracassé par les ennuis financiers, il obtient la protection de Madame de Sévigné puis entre au service du surintendant Fouquet à près de 40 ans.

Après la disgrâce de son protecteur (1661), il devient «gentilhomme servant» de la duchesse d'Orléans et se signale par des Contes et Nouvelles à caractère licencieux et franchement érotique qui lui vaudront une interdiction pour immoralité !

Mais le succès lui vient à l'approche de la soixantaine avec les Fables dont les premières ont été publiées en 1668 ! Par l'élégance et la clarté du style comme par la fantaisie des expressions, les Fables constituent un chef-d'oeuvre de notre langue.

Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre.
L'un d'eux, s'ennuyant au logis,
Fut assez fou pour entreprendre
Un voyage en lointain pays.
L'autre lui dit : «Qu'allez-vous faire?

...

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est le «bois» le plus cher du monde ?

Réponse
Publicité