Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Dcadence
La France malade de son Histoire
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Dcadence

Pourquoi Onfray est fch avec l'Histoire


CodexL'historiendouard Husson, spcialiste de la Shoah et du nazisme, s'est pench sur le nouvel essai de Michel Onfray, Dcadence (Flammarion, 2017). Avec quelques autres universitaires, il a livr son analyse au magazine Codex #03 (printemps 2017).

Nous reproduisons son texte ci-aprs avec son aimable autorisation...

Depuis plusieurs décennies, Michel Onfray, professeur de lycée reconverti en philosophe de salon, enchaîne les livres, les conférences et les plateaux télé avec un talent médiatique digne de tous les éloges : la voix onctueuse et le style fluide ont le don de réconcilier le grand public avec la philosophie ou du moins ce qu'il en dit. Au contraire des philosophes ordinaires, qui posent des questions, lui choisit d'asséner des certitudes.

Dès 2005, il s'est attiré un réel succès avec son Traité d'athéologie (Grasset), dans lequel il répète à l'envi que tous les maux de la Terre viennent des monothéismes. Que lui-même cherche son épanouissement dans un athéisme éclairé, quoi de plus légitime ? Mais a-t-il pour autant besoin de noircir les opinions contraires ? Sa démarche est d'autant plus contestable qu'elle travestit l'Histoire de la façon la plus fantaisiste qui soit.

Exalter dans ledit Traité d'athéologie les bienfaits de l'athéisme institutionnel sans dire un seul mot de ses grands zélateurs que furent Lénine, Staline, Mao, Pol Pot ou encore les radicaux mexicains relève d'un étrange oubli sélectif. Et qualifier les croisades d'il y a neuf siècles de « crime contre l'humanité » constitue un anachronisme de la pire espèce... 

Dans un nouvel essai, Décadence (Flammarion, 2017), l'auteur renouvelle ses assertions et même imagine d'hypothétiques compromissions entre Hitler et le pape Pie XII. Voici ce qu'en dit l'historien Édouard Husson, spécialiste de la Shoah et du nazisme :

Édouard Husson : « Onfray tombe dans le panneau de la propagande hitlérienne »

Michel Onfray : « Comme Mussolini, Hitler entend faire de l’Église catholique un partenaire pour ce projet antisémite. Elle ne dira pas non. Pie XII dira même plutôt oui… » (Décadence, page 470).

Édouard Husson, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Picardie (DR)Michel Onfray me rappelle mon professeur de philosophie de khâgne. Il mélangeait allègrement une information aux apparences encyclopédiques et des thèses passionnées qui relevaient de la croyance plus que de la raison. La religion d’Onfray se trouve dans le De Natura Rerum du poète épicurien Lucrèce.

Régulièrement, cet auteur pas antipathique mais un peu logorrhéeux se replonge avec délices dans la grande révolte intellectuelle contre le christianisme issue de la Renaissance et des Lumières. C’est le cœur du livre : il est évidemment précédé de la reprise, pas très originale, des milliers d’inexactitudes déversées par L’Encyclopédie de Diderot sur le christianisme.

S’accrochant à Lucrèce et Diderot, Onfray se rend bien compte qu’il doit expliquer l’horreur du totalitarisme, en partie fils du culte occidental de la Raison athée. En prof rusé, Onfray commence par dénoncer le caractère totalitaire du jacobinisme. Oui, concède-t-il, la Raison a trahi l’idéal de liberté, d’égalité et de fraternité de la Révolution commençante. Et il peut ensuite se mettre à souffler dans la trompette bruyante de l’anticommunisme en distinguant entre un bon matérialisme (Lucrèce) et un mauvais (Marx).

Les choses se gâtent lorsqu’Onfray commence à parler du fascisme. Il en fait, contre toute évidence historique, une version contre-révolutionnaire du bolchevisme, en fait inspirée du christianisme. Pour sauver le matérialisme athée malgré le goulag, il faut expliquer que l’anti-goulag s’est appuyé sur toute une histoire césaro-papiste, dans la lignée de Constantin. Les chrétiens ont dénoncé le racisme nazi bien avant la gauche, dans les années 1930, mais Onfray ne veut rien en savoir ; les chrétiens ont été décisifs dans la construction de réseaux de sauvetage de Juifs sur tout le territoire national (voir les travaux de Limore Yagil) mais notre prof expulse ce fait de sa construction intellectuelle.

Le sommet de la fantaisie est atteint lorsque l’auteur invente une nouvelle théorie de la conspiration. Au cas où vous l’ignoriez, Pie XI n’est pas mort de maladie mais vraisemblablement poussé vers la tombe par de mystérieux agents à la solde d’Hitler et de Mussolini désireux de placer Pie XII sur le trône pontifical. À quand la version co-écrite avec Dan Brown ou Robert Harris ?

Peu importent les faits pour Onfray. On connaît de mieux en mieux l’immense effort de sauvetage de Juifs persécutés par Pie XII ; il préfère affirmer que Pacelli n’a rien fait. On prend de plus en plus la mesure de l’antichristianisme hitlérien, fanatique, viscéral, qui devait rester dissimulé tant que la guerre n’était pas finie. Or Onfray tombe dans le panneau de la propagande hitlérienne ; il prétend faire de Hitler un catholique, un peu anticlérical mais héritier de Constantin, des croisades et de la doctrine de la « guerre juste ».

C’est sans doute au nom de saint Augustin et de saint Thomas que Hitler voulait tuer tous les handicapés et les personnes atteintes de maladie mentale ? Que des milliers de prêtres et des centaines de milliers de chrétiens européens, à commencer par les Polonais, ont été persécutés, déportés, exterminés ? Que le commandement « Tu ne tueras pas » devait être éradiqué de la conscience occidentale, d’abord en tuant tous les Juifs puis en lançant l’arrestation du pape et une persécution généralisée de l’Église catholique ?

Édouard Husson

Publié ou mis jour le : 2017-04-25 17:59:52

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 10 commentaires sur cet article

Balto (03-05-201719:58:55)

Mon fils adorait la philo. Moi, pas du tout. Il m'a coll des bouquins, podcast, CD, vido... de Onfray, voir quand il tait l'autre bout du monde: "ce n'est pas le top, mais comme a tu vas commencer comprendre". Effectivement: merci fils,RIP. Et puis, force de lire et d'couter, contradictions et incohrences m'ont saut au visage. Je suis passe autre chose plus srieux. Finalement, ce n'tait pas si mal comme marche-pied.

mazou31 (26-04-201706:52:02)

La majorit des commentaires illustre remarquablement le titre du livre en question. Dcadence !!
Polmique et crachats remplacent la rflexion. Affligeant !
Hrodote va-t-il, par certains de ses lecteurs, ressembler Facebook et autres sites de zizanie ?

Paul (25-04-201711:14:48)

Caroline,vous ne serez pas la seule vous distinguer parmi les commentaires dont l'un est particulirement injurieux et mprisant.D'ailleurs le ton est donn prcdemment dans le billet en question qui commence en taxant Mr. Onfray de "philosophe de salon" et de "pilier de bar du Commerce".
Venons-en au personnage qu'est Mr.Michel Onfray.C'est un homme que j'apprcie depuis longtemps sans toutefois tre un inconditionnel de tous ses crits.Je pense que Michel Onfray veut convaincre et p... Lire la suite

Caroline (24-04-201722:38:20)

Je ne comprends pas. Il y en a un qui est contre Onfray et tous les commentaires vont dans le mme sens.
Et bien moi, j'aime Onfray pour d'autres raisons que l'histoire, et je lis ses livres. On n'est pas oblig d'tre d'accord sur tout.
Je prends mon miel avec tt le monde.

Wemfall (24-04-201721:22:37)

Vous lui faites beaucoup trop d'honneur, de simplement citer son nom.
Lorsque je l'oyais, j'ai entendu que la vibration qu'il produit en expirant de l'air chaud ne mrite pas l'effort d'tre cout.
Ce n'est que diatribe anticatholique, bien avant que d'tre une rflexion athe.
De l'athisme de bistrot, dont la rflexion est base sur les faibles notions qu'il a de lglise romaine et papiste, il s'exprime au sujet d'une brve priode historique dont il est probablement inc... Lire la suite

LABORDE Jacky (24-04-201719:46:46)

Que Monsieur Michel ONFRAY ne se trompe pas, parfois,qu'il mlange les origines historiques et les faits, c'est "normal"pour tout commentateur qui tente d'veiller les tres humains la rflexion, la recherche du Pourquoi? avec la dcouverte ,par eux-mmes, d'une rponse! Mais les rdacteurs ci-avant et y compris Monsieur Edouard HUSSON me font trs,trs peur! Par deux ou trois phrases malsaines ils veulent"tuer" Monsieur ONFRAY! Ils transpirent de jalousie et de mchancet et ne font pas ava... Lire la suite


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'vasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhrez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le mot bicoque ?

Rponse
Publicité