L'abdication

21-23 juin 1815

Jean-Paul Bertaud (Flammarion, 356 pages, 22 €,  2011)

L'abdication

Waterloo, 18 juin 1815 : Blücher et Wellington sont vainqueurs, l'armée française est en déroute. Tout l'indique : le règne de Napoléon s'achève. Beaucoup le croient ; Napoléon le refuse. Pour lui, le désastre est réparable : ne peut-il instituer une dictature de salut public, contenir les Prussiens et les Anglais avec les restes de l'armée et procéder, comme en l'an II, à une levée en masse ?

Son destin et celui de la France basculent en trois jours : le mercredi 21 juin, Napoléon arrive à Paris conservant l'espoir de rassembler derrière lui le pays ; le jeudi 22, après avoir tenté de se suicider, il abdique en faveur de son fils ; le 23, par un tour de passe-passe, les députés reconnaissent Napoléon II pour mieux l'écarter.

Archives ouvertes, journaux et mémoires revisités, Jean-Paul Bertaud place le lecteur aux premières loges de l'Histoire. Faisant appel aussi bien aux témoignages de l'étudiant et du soldat, du député et de l'agent secret qu'à ceux de l'Empereur et de ses proches, il reconstitue jour par jour, heure par heure, le drame de toute une nation.

Témoin des hésitations de l'homme d'État à un moment crucial de son existence, mais l'Empereur a-t-il d'autres solutions que d'abandonner le pouvoir ? le lecteur voit vaciller, puis s'éteindre, la flamme de l'Empire.

Jean-Paul Bertaud

Publié ou mis à jour le : 10/06/2016 09:42:47

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net