André-Hercule de Fleury (1653 - 1743)

Au service de l'État jusqu'à 89 ans

Le 11 juin 1726, André-Hercule de Fleury (73 ans) devient Ministre d'État de Louis XV suite à la disgrâce du duc de Bourbon. Tout en prétextant se passer de Premier ministre comme son arrière-grand-père Louis XIV, le jeune roi (16 ans) va de fait lui confier la direction des affaires. 

L'ancien précepteur du jeune roi de France (16 ans) reçoit peu après du pape la barrette de cardinal (dico). Il sera le quatrième chef du gouvernement dans ce cas, comme avant lui Richelieu, Mazarin et Dubois...

Le cardinal André Hercule de Fleury (Lodève, 22 juin 1653 ; Issy-les-Moulineaux, 29 janvier 1743), par Hyacinthe Rigaud (musée national du château de Versailles)

De l'exil au sommet de l'État

Le futur cardinal est né le 22 juin 1653, à Lodève, au nord-ouest de Montpellier, dans une famille de petite noblesse. Son père est receveur des tailles du diocèse. Il occupe un hôtel particulier qui est aujourd'hui devenu le musée de la ville. On peut y découvrir une belle collection de paléontologie locale ainsi qu'un panel de l'oeuvre du sculpteur lodévois Paul Dardé (1888-1963).

Destiné à l'état ecclésiastique, André-Hercule de Fleury est ordonné prêtre en 1674. Introduit à la cour de Versailles, il devient en 1683, à la mort de la reine Marie-Thérèse, aumônier du roi Louis XIV. Belle progression pour un jeune homme de 30 ans ! Mais en 1699, par une forme de disgrâce, le voilà relégué à l'extrémité du royaume, comme évêque de Fréjus.

Il supporte sans protester cette « indignité divine » selon ses propres termes et se dévoue pour ses ouailles. Enfin, en 1715, son protecteur le duc du Maine, fils adultérin de Louis XIV, obtienne son retour en grâce en convainquant le vieux roi qu'il lui confie l'éducation de son arrière-petit-fils, le futur Louis XV (5 ans). Ainsi fait Louis XIV en ajoutant un codicille à son testament. 

Le 11 juin 1726, après la disgrâce du duc de Bourbon, le roi Louis XV appelle aux affaires son cher et vieux précepteur (73 ans) tout en prétendant gouverner sans Premier ministre, comme son trisaïeul. Dans la foulée, il obtient du pape qu'il lui octroie la barrette de cardinal (dico). Dans les faits, avec le titre de Ministre d'État, « M. de Fréjus » (Fleury) va assumer pendant près de deux décennies les fonctions de chef de gouvernement...

Quinze années de paix

Le cardinal va gouverner le pays avec sagesse jusqu'à sa mort, le 29 janvier 1743, à l'âge de 89 ans (cela fait de lui le plus vieux chef de gouvernement qu'ait eu la France).

Statue du cardinal de Fleury dans la  Cour d'appel du palais de Justice de Montpellier.Dédaignant les fastes de Versailles, il retourne chaque soir dans sa chambre du séminaire d'Issy-les-Moulineaux.

Sous son ministère, le cours de la monnaie est stabilisé. L'industrie, de même que le commerce avec les colonies sucrières, connaissent un essor remarquable. Mais le cardinal réfrène les ambitions maritimes de son ministre Maurepas. Pour ne pas irriter l'Angleterre, il limite la flotte de guerre, la Royale, à la moitié du tonnage de sa rivale, la Royal Navy.

Pacifique, le cardinal se contente en 1733 d'une modeste intervention dans la guerre de la Succession de la Pologne en faveur du père de la reine, le roi Stanislas. Celui-ci, battu, échange le royaume de Pologne contre le duché de Lorraine, lequel reviendra à la France à sa mort (1766).

Mais si pacifique qu'il soit, le cardinal ne peut éviter la désastreuse guerre de la Succession d'Autriche, consécutive à la mort de Charles IV de Habsbourg et à l'accession au trône de sa fille Marie-Thérèse. Il meurt peu après le déclenchement des hostilités.

Publié ou mis à jour le : 2024-06-01 20:44:58

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net