ça s'est passé un... - 27 décembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

27 décembre

Événements

27 décembre 537 : Inauguration de Sainte-Sophie

Le 27 décembre 537, l'empereur Justinien et son épouse Théodora inaugurent à Constantinople la basilique de la Sainte Sagesse (en grec Haghia Sophia). Le monument est plus communément appelé Sainte-Sophie en Occident.

Sa consécration intervient peu après la fermeture par Justinien, en 529, des dernières écoles de philosophie héritées d'Athènes. C'est à la fois une fin, celle de l'Antiquité païenne, et un commencement, celui de l'Orient byzantin.

Suite de l'article

27 décembre 1831 : Darwin embarque sur le Beagle

Le 27 décembre 1831, Charles Darwin embarque sur le Beagle. Au cours d'un voyage de cinq ans autour du monde, le jeune savant accumule des observations et des notes qui vont nourrir sa réflexion pendant toute sa vie et lui permettront de préciser ses vues sur la sélection naturelle des espèces.



27 décembre 1979 : Les Soviétiques envahissent l'Afghanistan

Le 27 décembre 1979, les troupes soviétiques entrent en Afghanistan. Elles tombent dans un piège qui s'avérera fatal pour le régime de Moscou.



C'est sa fête : Jean l'Évangéliste

Jean, fils de Zébédée, frère de Jacques, ami de Pierre, Philippe et André, pêche avec eux sur le lac de Tibériade. Il est l'un des premiers à laisser tomber ses filets et suivre Jésus pour devenir « pêcheur d'hommes ». Il est le seul disciple présent au pied de la croix, au côté de Marie, la mère du Christ. Il est aussi l'un des premiers à reconnaître le Christ ressuscité. Dans ses écrits postérieurs, Jean se présente avec un certain orgueil comme « le disciple que Jésus aimait » et auquel celui-ci a confié sa mère avant de mourir sur la croix.

Après la Pentecôte, Jean reçoit mission d'évangéliser la province d'Asie et se rend à Éphèse, métropole de la province. Il recueille la mère du Christ, obligée de fuir la Palestine, où sévissent les persécutions.

En exil sur l'île grecque de Patmos sur ordre de l'empereur Domitien, il écrit le quatrième Évangile (un aigle aurait alors prêté son dos à l'évangéliste et en souvenir de cette jolie légende, il est fréquent que le lutrin qui, dans les églises, supporte les textes sacrés, ait la forme d'un aigle !). On lui attribue aussi, quoique sans certitude, l'écriture de l'Apocalypse.

Jean meurt à Éphèse à un âge avancé. Il est le saint patron des théologiens et des écrivains. L'empereur Justinien a fait ériger une basilique au-dessus de sa tombe, laquelle aurait été identifiée par des fouilles récentes.

Naissance

Louis Pasteur

27 décembre 1822 à Dole, Jura - 28 septembre 1895 à Marnes-la-Coquette

Biographie Louis Pasteur

Né à Dole (Jura), dans la famille d'un négociant aisé en tannerie, Louis Pasteur est sans doute le savant le plus populaire qu'ait connu l'humanité à ce jour. Étudiant les fermentations, il découvre qu'elles naissent dans des microorganismes. C'en est fini de la croyance en la génération spontanée ! Il invente en conséquence une technique de chauffage qui protège la bière et le lait contre les ferments ; c'est la «pasteurisation».

Il révèle l'existence des «microbes» en enquêtant sur la maladie des vers à soie dans la vallée du Rhône. Le corps médical et le public comprennent ainsi qu'il est possible, grâce à l'hygiène, de se protéger contre les maladies transmises par les microbes. Il s'ensuit une amélioration notable de l'espérance de vie partout dans le monde.

Ses succès valent à Pasteur fortune et considération. Mais le meilleur reste à venir. Le 6 juillet 1885, le savant reçoit dans son cabinet un petit berger alsacien, Joseph Meister, qui a été mordu par un chien enragé et exige des soins immédiats. Il prend le risque de lui inoculer un nouveau vaccin de son invention. Et à son grand soulagement, l'enfant sort guéri de l'épreuve.

Au sommet de la gloire, Pasteur en profite pour lancer une souscription en vue de fonder à Paris l'Institut qui portera son nom. C’est le premier institut de recherche scientifique au monde. Le savant le dirigera jusqu'à sa mort, en 1895, et y repose depuis lors.

Décès

Gustave Eiffel

15 décembre 1832 à Dijon - 27 décembre 1923 à Paris

Biographie Gustave Eiffel

Gustave Eiffel, diplômé de l'École centrale de Paris, se spécialise très tôt dans la construction de ponts en acier. Il gagne un concours international pour le pont de Porto, sur le Douro, au Portugal, en 1875, avec un projet d'une rare légèreté.

En France, l'une de ses plus belles réalisations est le viaduc de Garabit, dans le Cantal (1882). Mais sa notoriété lui vient de la Tour qui porte son nom, érigée sur le Champ de Mars, à Paris, à l'occasion du premier centenaire de la Révolution. Il participe aussi en 1879 à la conception de la statue de la Liberté. L'ingénieur et chef d'entreprise se compromet ensuite imprudemment dans le scandale financier du canal de Panama.

Aristide Maillol

8 décembre 1861 à Banyuls-sur-Mer - 27 décembre 1944 à Banyuls-sur-Mer

Biographie Aristide Maillol

Aristide Maillol est l'un des grands sculpteurs de la Belle Époque. Né la même année qu'Antoine Bourdelle, il a vingt-et-un ans de moins qu'Ausguste Rodin. Il meurt d'un accident de voiture à Banyuls-sur-mer, sa ville natale, à 83 ans.

Il pratique la peinture avant de se vouer à la sculpture, en innovant par la simplicité et la pureté de ses formes et en célébrant une beauté charnelle et élancée.

Son dernier modèle, Dina Vierny, va célébrer sa mémoire à Banyuls-sur-mer et à Paris où elle ouvrira le musée Maillol et offrira à l'État plusieurs sculptures qui ornent aujourd'hui le jardin du Carrousel (Tuileries).

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès