ça s'est passé un... - 6 mai - Herodote.net

ça s'est passé un...

6 mai

Événements

6 mai 1211 : Édification de la cathédrale de Reims

Le 6 mai 1211 est posée la première pierre de la nouvelle cathédrale de Reims.

Sa construction se déroule pour l'essentiel pendant le règne de Louis IX (Saint Louis. Elle est achevée deux générations plus tard, en 1275, conformément aux plans de l'architecte Jean d'Orbais, à l'exception des tours de façade, terminées au XVe siècle...

Suite de l'article

6 mai 1260 : Kubilai est élu grand khan des Mongols

Kubilaï, né en 1215, est le petit-fils de Gengis Khan, Kubilai. Il est proclamé Grand Khan des Mongols le 6 mai 1260. Il succède à son frère Möngke comme souverain suprême d'un territoire qui s'étend des marches de l'Europe à péninsule coréenne mais son empire s'exerce essentiellement sur le monde chinois.

Kubilai établit sa capitale près de Pékin, dans une cité nouvelle appelée Cambaluc (la «ville du khan»). Pour s'accommoder les Chinois, il adopte leurs coutumes et fonde sa propre dynastie, les Yuan, administrant le pays avec compétence.



6 mai 1432 : Le retable de L'Agneau mystique

Le 6 mai 1432, le célèbre retable de L'Agneau mystique, chef d'oeuvre de Jan Van Eyck et préfiguration de la Renaissance, est inauguré à la collégiale des Deux-Saints-Jean, à Gand, en Flandre.

Composé de vingt-quatre panneaux en bois peints à l'huile, il a été commandé par un sacristain à Hubert Van Eyck. Après sa mort, en 1426, c'est à son frère Jan qu'est revenue le soin de l'achever. Admirable pour sa fraîcheur, sa spiritualité et sa liberté iconographique qui annonce la Renaissance, le polyptique va connaître de nombreuses pérégrinations avant d'être enfin rendu à Gand et restauré par le musée des Beaux-Arts en 2012.

Le retable de l'Agneau mystique (Hubert et Jan van Eyck, 1432, musée des Beaux-Arts, Gand) 



6 mai 1527 : Mort du connétable de Bourbon et mise à sac de Rome

Le 6 mai 1527, les lansquenets allemands du connétable de Bourbon, au service de l'empereur Charles Quint, mettent Rome à sac. Le pape doit s'enfuir de même que sa cour et les artistes qui ont magnifiquement illustré la Renaissance italienne. L'empereur Charles Quint, catholique sincère, ressent avec amertume ce coup sacrilège porté au Saint-Siège, qui vient après le déclenchement de la Réforme luthérienne.

Suite de l'article

6 mai 1576 : Paix de Monsieur

La cinquième guerre de religion se conclut le 6 mai 1576 par la paix de Beaulieu-lès-Loches ou paix de Monsieur car elle est inspirée par le jeune frère du roi Henri III, le duc François d'Alençon, dit «Monsieur», chef des Politiques ou Malcontents qui placent l'intérêt national au-dessus des querelles religieuses.

La paix apparaissant trop favorable aux protestants, les ligues locales formées par les bourgeois catholiques s'unissent à l'initiative de Charles d'Humières, qui, en novembre 1576, refuse de livrer la citadelle de Péronne au prince de Condé, un chef protestant nommé gouverneur de Picardie.

Il s'ensuite le 12 mai 1577 la fondation de la Ligue catholique (Sainte Ligue «au nom de la Sainte Trinité pour restaurer et défendre la Sainte Église catholiqueapostolique et romaine»). Le duc Henri de Guise le Balafré en prend la tête avec ses frères, le cardinal de Lorraine et le duc de Mayenne. C'est à nouveau la guerre.



6 mai 1682 : Louis XIV à Versailles

Le 6 mai 1682, le roi Louis XIV quitte le Louvre, sa résidence parisienne, et s’installe avec la Cour à Versailles, dans un palais grandiose que les autres souverains auront à cœur d’imiter.



6 mai 1840 : Naissance du timbre-poste

Le timbre-poste naît à Londres le 6 mai 1840, sous le surnom de «Penny Black», à l'initiative de l'imaginatif Rowland Hill...

Suite de l'article

6 mai 1931 : Inauguration de l'Exposition coloniale

Le 6 mai 1931, le ministre français des Colonies, Paul Reynaud, inaugure en fanfare l'Exposition coloniale du bois de Vincennes, à l'orée de Paris...

Suite de l'article

6 mai 1932 : Assassinat du président Paul Doumer

Le 6 mai 1932, le président de la République Paul Doumer, élu moins d'un an plus tôt, se rend à l'hôtel Salomon de Rothschild, afin d'inaugurer une grande exposition consacrée aux écrivains de la Grande Guerre.

Le chef de l'État salue les écrivains présents et achète quelques livres. Alors que le président est en pleine discussion avec l'écrivain Claude Farrère, plusieurs coups de feu retentissent. Deux de ces coups de feu atteignent le président à la base du crâne et à l'aisselle droite. Paul Doumer s'effondre au beau milieu de l'assistance, tétanisée.

Le chef de l’État est transporté à l’hôpital Beaujon. Victime d’une hémorragie, il meurt le lendemain, à 4 heures 37 du matin.

Son agresseur, Paul Gorgulov, est un médecin russe qui déclare, une fois interpellé par les inspecteurs de la Sûreté après avoir opposé une vive résistance, avoir assassiné le président pour se venger de la France, celle-ci n’ayant pas voulu intervenir en Russie contre les bolcheviques.

Son procès s'ouvre devant la cour d'assises de la Seine le 25 juillet 1932. Le surlendemain, rejetant la démence, les jurés le condamnent à mort. Paul Gorgulov est guillotiné le 14 septembre à la prison de la Santé. L’affaire aura été conduite par le commissaire-divisionnaire Marcel Guillaume, «l’as de la PJ» dont Georges Simenon s’inspira librement pour son personnage du Commissaire Maigret en 1937.



6 mai 1937 : Le dirigeable Hindenburg en flammes

Le 6 mai 1937, le Zeppelin 129 Hindenburg, un dirigeable à coque rigide, en provenance de Francfort, s'enflamme à son arrivée à Lakehurst près de New York avec 200 000 m3 d'hydrogène dans ses flancs de 245 mètres de long...

Suite de l'article

6 mai 1994 : Inauguration du tunnel sous la Manche

Depuis le 6 mai 1994, l'Angleterre n'est plus tout à fait une île. La reine Elizabeth II et le président Mitterrand inaugurent ce jour-là le tunnel sous la Manche.



6 mai 2012 : Élection de François Hollande

Le 6 mai 2012, les électeurs français ont à choisir entre le président sortant Nicolas Sarkozy et son rival socialiste François Hollande. Ils élisent le second avec 51,64% des voix, un résultat en définitive très modeste.

Quand François Hollande est adoubé à l'automne 2011 par les sympathisants socialistes, sa victoire ne fait pas de doute tant est grande l'impopularité de Nicolas Sarkozy, donné battu avec dix points d'écart. Mais au fil des sondages, son avance va se réduire. En définitive, les sondages à la sortie des urnes semblent indiquer que François Hollande ne l'a emporté que grâce au vote massif en sa faveur, à 70-80%, des « minorités visibles » (outre-mer, Africains, musulmans).

C'est tout le contraire de la précédente alternance, en 1981. Le président sortant Giscard d'Estaing était alors donné très largement vainqueur, au point que le comique Coluche (Michel Colucci) s'était porté candidat pour pimenter un tant soit peu la campagne. Son rival François Mitterrand avait réussi à grignoter son avance et remonter son retard.



C'est sa fête : Prudence

Issue d'une famille noble de Milan, Prudence devint abbesse de San Marco, à Côme, au XVe siècle. Elle eut, paraît-il, fort à faire pour maintenir la paix et la sérénité dans son établissement.

Naissances

Maximilien Robespierre

6 mai 1758 à Arras - 28 juillet 1794 à Paris

Biographie Maximilien Robespierre

Maximilien de Robespierre, avocat à Arras, est élu député aux états généraux en 1789. Il donne toute sa mesure au club des Jacobins, haut lieu de l'agitation révolutionnaire. Ses discours séduisent les sans-culottes. Son détachement des plaisirs terrestres refroidit les opposants et lui vaut le qualificatif d'« incorruptible défenseur du peuple ».

En 1794, peu après son entrée au Comité de Salut Public (le gouvernement révolutionnaire), il en appelle à la Terreur pour sauver la Révolution : « La terreur n'est autre chose que la justice prompte, sévère, inflexible ; elle est donc une émanation de la vertu ; elle est moins un principe particulier qu'une conséquence du principe général de la démocratie, appliqué aux plus pressants besoins de la patrie ».

Gagnés par la lassitude et la peur, rassurés par les victoires des armées françaises sur le front, les députés finissent par s'insurger et décrètent son arrestation et celle de ses proches le 9 thermidor An II (27 juillet 1794). L'« Incorruptible » est exécuté le lendemain. La Terreur est finie et la Révolution proche de sa fin.

André Masséna

6 mai 1758 à Nice - 4 avril 1817 à Paris

Biographie André Masséna

André Masséna, né dans la famille d'un cabaretier, à Nice, alors possession du Piémont, s'engage à 17 ans dans l'armée française.

Ne pouvant dépasser le grade d'adjudant du fait qu'il n'appartient pas à la noblesse, il s'en retire à la veille de la Révolution. Quand celle-ci survient, il se porte volontaire sans hésiter et atteint dès 1793 le grade de général de division !

Sa contribution à la victoire de Rivoli, en 1797, lors de la première campagne d'Italie, lui vaut du commandant de l'expédition, Napoléon Bonaparte, le surnom d'«enfant chéri de la victoire». Il s'illustre un peu plus tard à la tête de l'armée d'Helvétie, en remportant la victoire de Zurich sur les troupes russes de Souvarov, et contribue à la victoire de Marengo.

Masséna fait partie de la première promotion de maréchaux en mai 1804. Il est fait par Napoléon 1er duc de Rivoli en 1807 puis prince d'Essling après sa victoire de 1809. Nommé à la tête des troupes d'occupation du Portugal, il est obligé d'évacuer le pays en 1811 et ne reçoit plus dès lors de commandement. À la fin de l'Empire, il se rallie sans barguigner au roi Louis XVIII.

Sigmund Freud

6 mai 1856 à Freiberg, Moravie (Autriche) - 23 septembre 1939 à Londres (Royaume-Uni)

Né dans une famille juive de Freiberg, en Moravie (empire d'Autriche), au milieu de nombreux frères et sœurs, Sigmund Freud suit une formation de médecin et s'installe à Vienne. En 1886, il se marie et, la même année, fait une communication sur l'hystérie. Il va dès lors se tourner vers la neurologie et l'étude des psychoses. En 1896, il baptise sa discipline « psycho-analyse ». La psychanalyse est née. En 1902 est fondée à Vienne une première Société psychanalytique autour de Freud.

En 1914, le médecin participe à l'euphorie nationaliste quand son gouvernement entre en guerre... Mais quand les nazis accèdent au pouvoir à Berlin, ses ouvrages sont alors brûlés en Allemagne. En 1938, quand Hitler annexe l'Autriche, le médecin, alors âgé de 83 ans, se résigne à partir pour l'Angleterre, où il mourra.

Gaston Leroux

6 mai 1868 à Paris (France) - 15 avril 1927 à Nice (France)

Biographie Gaston Leroux

Célèbre auteur de romans policiers, Gaston Leroux est le créateur du personnage de Rouletabille et l'auteur du Mystère de la chambre jaune, paru en 1907. Cet ouvrage devenu culte lui vaudra l'admiration d'Agatha Christie.

Décès

Alexander von Humboldt

14 septembre 1769 à Berlin (Prusse, Allemagne) - 6 mai 1859 à Berlin (Prusse, Allemagne)

Biographie Alexander von Humboldt

Alexander von Humboldt (Alexandre de Humboldt) est le frère cadet du baron Wilhelm von Humboldt, linguiste célèbre, fondateur de l'Université de Berlin. Il rencontre à Paris un chirurgien de marine partageant comme lui le désir de courir le monde, Aimé Goujaud, dit Bonpland. Les deux amis s'embarquent pour l'Amérique du sud et vont l'explorer en tous sens de 1799 à 1803. Le compte-rendu détaillé de ses voyages vaut à Humboldt d'être qualifié de «second découvreur de l'Amérique».

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès