Le dictionnaire de l'Histoire - Slovaquie - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Slovaquie

Le drapeau de la SlovaquieDe culture slave, le territoire de l'actuelle Slovaquie est tombé dès l'An Mil sous la coupe des Hongrois tandis que la Bohême et la Moravie voisines, de même culture, ont été intégrées au Saint Empire germanique.

Cette scission s'est prolongée avec la création de l'Autriche-Hongrie en 1867. Plus pauvre et plus rurale que la Bohême-Moravie, la Slovaquie s'est vue menacée de perdre son identité slave par une magyarisation progressive. Elle n'en a été sauvée que par l'effondrement de l'Autriche-Hongrie en 1918 et son rattachement à la Bohême-Moravie, au sein d'un État étrange appelé Tchécoslovaquie.

En 1989, après les tourments de l'occupation nazie puis soviétique, la Tchécoslovaquie se libère en douceur au terme de la «Révolution de velours» de Vaclav Havel. Et c'est aussi en douceur que la Slovaquie obtient son indépendance le 1er janvier 1993. La Tchécoslovaquie disparaît au profit de deux nouvelles nations, la République tchèque (capitale : Prague), forte de dix millions d'habitants, et la Slovaquie (capitale : Brastislava, ancienne Presbourg), cinq millions d'habitants seulement.

Promise à un avenir difficile, du fait de sa ruralité, la nouvelle Slovaquie va se rapprocher de l'Union européenne et devenir l'atelier de sous-traitance de l'industrie automobile allemande. Dès 2009, elle intègre même la zone euro, en avance sur sa grande voisine tchèque.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès