ça s'est passé un... - 4 décembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

4 décembre

Événements

4 décembre 771 : Mort de Carloman

Le 4 décembre 771 meurt Carloman, le fils cadet de Pépin le Bref, roi des Francs, et de Berthe au grand pied. Son frère aîné, Charles 1er, futur Charlemagne, peut désormais régner sans partage sur les territoires hérités de son père trois ans plus tôt.



4 décembre 1259 : Saint Louis signe la paix avec l'Angleterre

Le 4 décembre 1259, le roi d'Angleterre Henri III Plantagenêt signe avec Louis IX, le futur Saint Louis, le traité de Paris (appelé aussi traité d'Abbeville)...

Suite de l'article

4 décembre 1290 : Mort d'Aliénor de Castille

Le 4 décembre 1290, Éléonor (ou Aliénor) de Castille décède à Herdeby (Angleterre). Elle est la sœur du roi Alphonse X de Castille et l'épouse bien-aimée du roi d'Angleterre Édouard 1er Plantagenêt. Ils se sont mariés en 1254, âgés respectivement de 13 et 15 ans, et ont eu seize enfants, dont le futur Édouard II. Premier héritier à porter le titre de prince de Galles, il connaîtra une fin tragique

En attendant, le roi Édouard 1er, très affecté par la mort de sa femme, écrit joliment : « Ma harpe est en deuil ; en vie, je l'aimais tendrement ; morte, je ne puis cesser de l'aimer ». Il fait élever des croix et peindre son portrait partout où s'arrête le cortège funèbre en route pour l'abbaye de Westminster. Le quartier londonien de « Charing Cross » conserve le souvenir de l'une de ces croix (Charing viendrait de « chère reine » et serait une déformation du français en usage au XIIIe siècle à la cour d'Angleterre).



C'est sa fête : Barbe

Selon une légende populaire, la sainte du jour aurait été décapitée par son père pour s'être convertie sans son consentement.

La foudre aurait alors frappé son bourreau de père. Pour cette raison, Barbe (ou Barbara) est devenue la patronne des artificiers, des artilleurs, des mineurs et des pompiers ! Sa fête est célébrée avec beaucoup d'allégresse dans toutes les casernes de pompiers et les unités du génie et de l'artillerie...

Naissances

Henri Grégoire

4 décembre 1750 à Vého - 28 mai 1831 à Auteuil

Biographie Henri Grégoire

L'abbé Grégoire, fils d'un paysan lorrain, se montre très ouvert aux idées généreuses des «Lumières». Il publie en 1788 un Essai sur la régénération physique, morale et politique des juifs et, la même année, fonde la «Société des Amis des Noirs».

Député du clergé aux états généraux en 1789, il demande et obtient la réunion des trois ordres puis vote la Constitution civile du clergé (1790) et l'égalité des droits civils pour les juifs (1791)...

Juliette Récamier

4 décembre 1777 à Lyon - 11 mai 1849 à Paris

Biographie Juliette Récamier

Belle entre les belles, Juliette Récamier est sous le Directoire et le Consulat l'une des reines de la mode.

Elle se fait représenter sur les premières revues de mode, ancêtres de nos magazines féminins, inaugure le style «Directoire» et propage la vogue du coton blanc. Elle lance la «mode à la grecque» ou à «l'étrusque».

Entourée d'innombrables soupirants comme Benjamin Constant ou le général Wellington, auxquels elle n'accorde que les «consolations de la bonté», elle noue une longue amitié amoureuse avec François-René de Chateaubriand. Son portrait et celui de son amie Mme de Staël ont été immortalisés par le baron Gérard...

Francisco Franco

4 décembre 1892 à El Ferrol (Galice, Espagne) - 20 novembre 1975 à Madrid (Espagne)

Biographie Francisco Franco

Né dans une famille de marins, Francisco Franco Bahamonde entre dans l'armée et organise au Maroc la Légion étrangère espagnole. Il s'illustre en 1925 dans la guerre du Rif, ce qui lui vaut de devenir général à 33 ans. En juillet 1936, il participe avec ses troupes marocaines à l'insurrection militaire contre le gouvernement républicain et ne tarde pas à en prendre la tête. Il devient en 1939 le dictateur tout-puissant de l'Espagne (le caudillo) au terme d'une cruelle guerre civile et déclenche alors une féroce répression contre les vaincus républicains.

Décès

Armand Jean Richelieu

9 septembre 1585 à Paris - 4 décembre 1642 à Paris

Biographie Armand Jean Richelieu

Évêque du modeste évêché de Luçon, Armand Jean du Plessis, duc de Richelieu, se fait remarquer aux états généraux de 1614 par Marie de Médicis, mère de Louis XIII. Il obtient un poste de secrétaire d'État puis la barrette de cardinal. Il dirige le Conseil du roi à partir de 1624, en qualité de « principal ministre » ou Premier ministre, et révèle dès lors son génie politique.

Il met au pas la noblesse, prompte aux duels et aux révoltes, et assoit l'autorité du roi (on appellera plus tard ce régime «absolutisme»). Il combat avec efficacité les protestants de l'intérieur et leurs alliés anglais...

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès