ça s'est passé un... - 19 octobre - Herodote.net

ça s'est passé un...

19 octobre

Événements

19 octobre 202 av. J.-C. : Hannibal est défait par Scipion à Zama

Les armées du général carthaginois Hannibal et du consul romain Scipion, fortes l'une et l'autre d'environ 50 000 hommes, s'affrontent aux environs du 19 octobre de l'an 202 av. J.-C., sous les murs de Zama, capitale du royaume numide de Massinissa, allié des Romains, à environ 150 km de Carthage (et Tunis).

Hannibal tente de percer et désorganiser les lignes romaines avec ses 80 éléphants de combat mais Scipion créé des couloirs dans ses défenses où passent naturellement les pachydermes qui se font attaquer sur les flancs. Certains, apeurés rebroussent chemin et sèment la panique dans leurs propres rangs.

Les deuxième et troisième lignes romaines prennent alors à revers les Carthaginois dont la défaite est écrasante. Sans doute vingt mille morts dans leurs rangs contre 1 500 chez les Romains.

Ainsi se termine la deuxième guerre punique. Hannibal est contraint à l'exil par ses concitoyens. Son vainqueur devient pour la postérité « Scipion l'Africain ». Il reviendra à son fils adoptif Scipion Émilien de faire le siège de Carthage et de détruire la ville un demi-siècle plus tard, au terme de la troisième guerre punique.



19 octobre 439 : Genséric s'empare de Carthage

Sous la conduite de leur roi Godégisile, les Vandales ont franchi le Rhin avec d'autres tribus de Germains à l'hiver 406 et envahi l'empire romain d'Occident. Ils se sont installés au sud de l'Espagne, en Bétique, laquelle en conservera le souvenir dans son nouveau nom, l'Andalousie (en arabe al-Andalous, déformation de Vandalousie, « pays des Vandales »).

Mais voilà qu'en Afrique du nord, le gouverneur romain de la province, le comte Boniface, se révolte contre l'empereur Valentinien III, fils de Galla Placida. Il appelle à l'aide le roi Genséric (ou Geiséric), fils et successeur de Godégisile.

Mauvais calcul. Les Vandales occupent la Numidie. Le comte Boniface, rappelé à ses devoirs par Saint Augustin, tente de leur résister mais Genséric l'assiège dans Hippone et, pour finir, s'empare de Carthage, capitale de la province, le 19 octobre 439. Valentinien III lui reconnaît la possession de Carthage et de l'Afrique.

Genséric à Rome (Karl Brioullov, 1833)



19 octobre 1781 : Victoire des Insurgents à Yorktown

Le 19 octobre 1781, à Yorktown, les insurgés américains battent le général anglais Cornwallis, grâce à l'appui de la flotte française, conduite par l'amiral de Grasse...

Suite de l'article

19 octobre 1935 : Fin de la Longue Marche

Le 19 octobre 1935 s'achève la Longue Marche.

Les communistes chinois de Mao Zedong fuient devant les troupes de Tchang Kaï-chek et de son parti, le Guomingand. Après une épopée de douze mille kilomètres à travers la Chine, ils se réfugient au Shaanxi...

Suite de l'article

C'est sa fête : René

René Goupil, chirurgien et Jésuite, est parti au Québec afin d'évangéliser les Hurons. Le missionnaire a été torturé et décapité en 1642, sous les yeux de son compagnon d'infortune, Isaac Jogues. Canonisé en 1930, René Goupil est devenu le saint patron du Canada.

Naissance

François Choderlos de Laclos

19 octobre 1741 à Amiens - 5 septembre 1803 à Tarente (Italie)

Biographie François Choderlos de Laclos

François Choderlos de Laclos fut un remarquable officier de cavalerie et un acteur important de la Révolution française.

Pourtant, c'est un roman épistolaire (sous forme de lettres) écrit pour tuer l'ennui dans les villes de garnison qui a fait sa gloire : Les liaisons dangereuses, paru le 23 mars 1782...

Décès

Jean sans Terre

24 décembre 1167 à Oxford (Angleterre) - 19 octobre 1216 à Newark (Nottinghamshire) (Angleterre)

Biographie  Jean sans Terre

Enfant tardif d'Aliénor d'Aquitaine (45 ans à sa naissance) et Henri II Plantagenêt, Jean sans Terre (en anglais John Lackland) doit son surnom à ce qu'il n'a pas reçu de terres en apanage à sa naissance, à la différence de ses frères. Il n'en est pas moins le fils préféré de son père, ce qui ne l'empêchera pas de se montrer ingrat...

Jonathan Swift

30 novembre 1667 à Dublin (Irlande) - 19 octobre 1745 à Dublin (Irlande)

Biographie Jonathan Swift

L'auteur célébrissime des Voyages de Gulliver (1720) est né à Dublin, en Irlande, dans une famille anglicane d'origine anglaise. Il entre au service d'un diplomate prestigieux, Sir William Temple, avant d'être nommé pasteur d'une paroisse proche de Belfast.

Il met son talent de satiriste au service de ses opinions politiques libérales. En 1704, Le conte du tonneau a l'heur de déplaire à la reine Anne et son auteur doit dès lors se cantonner en Irlande. Là, il ne tarde pas à souffrir des discriminations qui frappent les habitants de l'île, tant catholiques qu'anglicans.

Il est l'un des premiers Irlandais à se révolter contre cet état de fait. C'est ainsi qu'il publie en 1720 un Appel pour la consommation exclusive de produits irlandais d'où est tiré l'ironique formule : « Brûlez tout ce qui vient d'Angleterre, hors le charbon ».

En 1729, trois ans après la publication de son chef d'oeuvre, Les voyages de Gulliver (à la fois conte d'enfant et satire de la société moderne), il récidive avec une Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres d'être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public.

Dans ce pamphlet inspiré par la profonde misère qui sévit en Irlande, il propose rien moins que de rôtir et manger les enfants en surnombre : « Quand à notre ville de Dublin, on pourrait y aménager des abattoirs, dans les quartiers les plus appropriés, et qu'on en soit assuré, les bouchers ne manqueront pas, bien que je recommande d'acheter plutôt les nourrissons vivants et de les préparer "au sang" comme les cochons à rôtir »...

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux