ça s'est passé un... - 5 octobre - Herodote.net

ça s'est passé un...

5 octobre

Événements

5 octobre 1285 : Avènement de Philippe IV le Bel

Philippe IV le Bel devient roi à 17 ans, le 5 octobre 1285, à la mort de son père Philippe III le Hardi, victime du typhus à Perpignan au retour d'une catastrophique expédition contre l'Aragon. Marié l'année précédente à Jeanne de Navarre, qui lui a apporté en dot la Champagne et la Brie et à laquelle il restera toujours fidèle, il est sacré à Reims avec sa femme le 6 janvier 1286, selon la tradition capétienne.

Sous son règne, en près de trente ans, la France va consolider ses frontières. La monarchie va échapper à l'emprise du pouvoir religieux et s'écarter des traditions féodales en se dotant d'une administration moderne et en faisant appel à des fonctionnaires zélés issus de la bourgeoisie : Guillaume de Nogaret, Enguerrand de Marigny,...



5 octobre 1465 : Fin de la « Ligue du Bien public »

Le 5 octobre 1465, les grands seigneurs du royaume concluent la paix avec le roi Louis XI à Conflans...

Suite de l'article

5 octobre 1789 : Les Parisiennes vont chercher le roi à Versailles

Le 5 octobre 1789, à Paris, quelques milliers de femmes mécontentes de la cherté de la vie et de la disette se rendent à Versailles auprès du roi Louis XVI. Des chômeurs sont de la partie ainsi que d'anciens combattants de la Bastille. Chacun brandit une arme improvisée, fourche ou pique.

L'Assemblée est envahie et une délégation de femmes se rend auprès du roi. Celui-ci les écoute et promet de ravitailler Paris.

Mais le lendemain, les grilles du château sont forcées et la foule se rue vers les appartements de la reine. Celle-ci s'enfuit et échappe de peu au massacre, mais plusieurs de ses gardes du corps sont tués. Le roi n'ose pas s'opposer par la force à la sédition et accepte de regagner Paris avec les émeutiers...

Suite de l'article

5 octobre 1795 : Bonaparte devient le « général Vendémiaire »

Le 5 octobre 1795, ou 13 Vendémiaire An IV, le général Napoléon Bonaparte fait une entrée remarquée dans les affaires politiques de la France...

Suite de l'article

5 octobre 1897 : Guerre de Canudos

À la suite de la proclamation de la République et de la séparation de l'Église et de l'État, de nombreuses révoltes éclatent au Brésil. La plus grave est sans conteste celle qui se termine par un bain de sang à Canudos, dans l'État de Bahia.

Des milliers de fidèles ont progressivement rejoint, dans une exploitation abandonnée, Antônio Maciel, prédicateur qui annonce la fin des temps et vomit la république, la séparation de l'Église et de l'État et le mariage laïc, tout en incitant à ne pas payer ses impôts. C'est une véritable ville de plus de 20.000 habitants qui se développe à Canudos, bien structurée autour de l'élevage, l'agriculture et la religion. C'est aussi un défi pour les grands propriétaires, dont la domination toute-puissante sur leur main d'Suvre est ainsi remise en cause, pour l'Église attachée à éradiquer les superstitions, et pour l'État, tourné vers la modernité.

Trois expéditions militaires sont mises en déroute par les hommes de Canudos, avant qu'une quatrième ne finisse par triompher, après de très durs combats entre juin et octobre 1897. Le « conseiller » Antônio Maciel y trouve la mort le 5 octobre 1897. La répression est féroce, dénoncée par le grand écrivain Euclides Da Cunha dans Hautes Terres, La Guerre De Canudos, publié en 1902 et devenu un classique. Plus récemment, Mario Vargas Llosa en a fait un roman, La Guerre de la fin du monde.



5 octobre 1908 : L'Autriche-Hongrie annexe la Bosnie-Herzégovine

Le 5 octobre 1908, l'empire austro-hongrois annexe formellement la Bosnie-Herzégovine, une province ottomane qu'il occupait légalement depuis le congrès de Berlin de 1878. C'est le début d'une succession de troubles qui vont agiter les Balkans et finalement mettre le feu à l'Europe entière...

Suite de l'article

5 octobre 1910 : Le Portugal devient une République

Le 5 octobre 1910, à Lisbonne, le roi Manuel II est chassé par un coup d'État militaire : le Portugal devient une République.

Le pays reste un fidèle allié de l'Angleterre et participe à la Première Guerre mondiale. Mais une fois la paix revenue, les divisions dans le camp républicain entraînent pas moins de seize nouveaux coups d'État jusqu'à la prise de pouvoir par le général Gomes da Costa le 28 Mai 1926.

Fête de la République

L'anniversaire de ce jour est devenue au Portugal la fête de la République.

Le pays célèbre par ailleurs sa fête nationale le 10 juin, jour anniversaire de la mort du grand poète lusitanien Luís Vaz de Camões, dit « le Camoëns » en français (1525-1580).



5 octobre 1911 : Les troupes italiennes débarquent à Tripoli

Le 5 octobre 1911, 1700 marins italiens débarquent à Tripoli, en Afrique du nord, après un bombardement en règle des forts qui défendent la petite ville. C'est que, comme tout le monde, pourrait-on dire, l'Italie aspire à sa part du gâteau colonial...

Suite de l'article

5 octobre 1970 : « Crise d'octobre »

Le 5 octobre 1970, au petit jour, un commando enlève à son domicile James Richard Cross, attaché commercial britannique au Canada. Cinq jours plus tard, un autre commando enlève Pierre Laporte, ministre du Travail et de l'Immigration du Québec. Les ravisseurs se réclament du FLQ (Front de Libération du Québec), un groupuscule d'extrême-gauche né en 1963. Il s'apparente aux autres groupuscules ultraviolents des « années de plomb », en Allemagne, Italie, Irlande, pays Basque etc.

Le 16 octobre, le gouvernement fédéral de Pierre-Elliott Trudeau suspend les libertés individuelles tandis que l'armée canadienne et la police arrêtent quelque 400 personnes soupçonnées d'appartenir ou de soutenir le FLQ. Le lendemain, on retrouve le corps de Pierre Laporte dans le coffre d'une voiture. Le malheureux a été étranglé avec la chaînette qu'il portait autour du cou. Cette « Crise d'octobre » a signé l'arrêt de mort du FLQ et laissé une trace durable dans la vie politique du Québec.



C'est sa fête : Fleur

Née au XIVe siècle dans une famille de 19 enfants, cette religieuse se voue au service des malades à l'hospice de Beaulieu, dans le Quercy, où elle est restée très populaire.
Nos modernes hommes de marketing ont imaginé de faire de ce jour la Fête des Fleurs !

Naissances

Françoise Athénaïs de Montespan

5 octobre 1641 à Lussac-les-Châteaux (Poitou, France) - 27 mai 1707 à Bourbon-l'Archambault

Biographie Françoise Athénaïs de Montespan

Belle blonde, Françoise est née de Gabriel de Rochechouart, prince de Tonnay-Charente, duc de Mortemart. Elle épouse le marquis de Montespan à 23 ans et ravit à son amie Mlle de La Vallière le coeur du jeune roi Louis XIV. Prénommée Athénaïs selon la mode précieuse du temps, elle devient la maîtresse du roi en 1667 et quelques années plus tard sa favorite...

Denis Diderot

5 octobre 1713 à Langres - 31 janvier 1784 à Paris

Biographie Denis Diderot

Denis Diderot est à l'origine de l'Encyclopédie, une somme de toutes les connaissances du XVIIIe siècle. Il naît dans la famille d'un coûtelier aisé de Langres, en Champagne.

On le destine à l'état ecclésiastique mais il perd très vite la foi et mène une vie de bohème jusqu'à son mariage...

Roland Garros

5 octobre 1888 - 4 octobre 1918

Biographie Roland Garros

La popularité du jeune aviateur décolle lorsqu’il traverse pour la première fois la Méditerranée le 23 septembre 1913, de Fréjus à Bizerte, en Tunisie, sans escale et en moins de huit heures. Roland Garros devient la coqueluche du Tout-Paris mais ne va pas s'en tenir là...

Vaclav Havel

5 octobre 1936 à Prague (Tchécoslovaquie) - 18 décembre 2011 à Hradecek (République tchèque)

Biographie Vaclav Havel

Rien ne prédestinait Vaclav Havel, enfant de la bourgeoisie intellectuelle pragoise, à devenir le chef de l'opposition au régime communiste puis le président de la nouvelle République tchèque.

Le « coup de Prague » de 1948 a vu la Tchécoslovaquie démocratique tomber sous la coupe des communistes pro-soviétiques. Sous le nouveau régime, le jeune Vaclav, bien qu'attiré par le théâtre, va être contraint de travailler comme laborantin. 

C'est seulement à la faveur de l'éphémère « printemps de Prague », en 1968, qu'il réalise son rêve de jeunesse et devient metteur en scène, écrivain et dramaturge, à sa manière nonchalante et distanciée.

Mais la répression le renvoie dans l'opposition et la semi-clandestinité.

Le 1er janvier 1977, après l'arrestation d'un groupe de rock, il publie avec ses amis la Charte 77, un manifeste en faveur de la liberté et des droits de l'homme. Il paie de cinq années de prison cet acte de rébellion.

L'effondrement du communisme européen et la démocratisation en douceur du pays (la « révolution de velours ») lui valent d'être élu chef de l'État tchécoslovaque le 28 décembre 1989.

Immensément populaire, il a la déception de voir la Slovaquie se séparer de la République tchèque. Il démissionne le 20 juillet 1992 mais est réélu à la présidence de la nouvelle République tchèque le 2 février 1993 et y restera jusqu'au 2 février 2003.

Décès

Philippe III le Hardi

30 avril 1245 à Poissy - 5 octobre 1285 à Perpignan

Philippe III le Hardi, fils de Saint Louis et de Marguerite de Provence, monte sur le trône de France à 25 ans, suite à la mort de son père sous les murailles de Tunis...

Hortense de Beauharnais

10 avril 1783 à Paris - 5 octobre 1837 à Arenenberg (Thurgovie, Suisse)

Biographie Hortense de Beauharnais

Hortense est la fille de Joséphine de Beauharnais et de son premier mari, le général Alexandre de Beauharnais, guillotiné sous la Révolution. C'est sans plaisir aucun qu'elle et son cher frère Eugène voient le général Bonaparte ravir le coeur de leur mère.

Contre son gré, elle épouse Louis Bonaparte, un personnage au demeurant terne et désagréable, agité de tremblements, d'un naturel violent et imprévisible, de sept ans son aîné...

Steve Jobs

24 février 1955 à San Francisco (États-Unis) - 5 octobre 2011 à Palo Alto (États-Unis)

Biographie Steve Jobs

Enfant naturel d'un Syrien et d'une Américaine, Steve Jobs est adopté peu après sa naissance par un couple américain de Mountain View (Californie).

Puissamment inspiré et d'un caractère affirmé, il crée l'entreprise Apple dans le garage de ses parents avec son ami l'informaticien Steve Wozniak (le nom et le logo de l'entreprise sont un hommage à Alan Turing, un informaticien britannique génial et homosexuel qui s'est suicidé après avoir croqué une pomme).

Tirant profit de l'invention du micro-processeur, Apple invente le micro-ordinateur (Apple II, 1976) puis le multifenêtrage et la souris (Macintosh, 1984). Malgré ces succès, Steve Jobs est viré en 1985 de sa propre société.

Il crée une compagnie concurrente, NeXT, et revient chez Apple par la grande porte en 1997. Dès lors vont s'enchaîner des innovations qui vont changer le monde : iPod (1998), iPhone (2007) et iPad (2010).

Steve Jobs apparaît comme le plus grand visionnaire de sa génération, l'héritier de Thomas Edison et Henry Ford. Mais son ego et son âpreté au gain en font aussi le représentant de son époque néolibérale, amorale, individualiste et cupide.

En témoigne le contraste abyssal entre le caractère avantgardiste d'Apple, champion de la Silicon Valley californienne (100 milliards de dollars de trésorerie, marge brute : 44% en 2011), et le sort misérable des ouvrières de l'entreprise chinoise où sont fabriqués ses produits (cadences, salaires, santé, environnement).

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès