ça s'est passé un... - 28 juin - Herodote.net

ça s'est passé un...

28 juin

Événements

28 juin 1389 : Défaite des Serbes à Kossovo Polié

Au coeur des Balkans, sur la lande sinistre de Kossovo Polié, deux armées s'affrontent le 28 juin 1389. D'un côté, les Serbes de Lazare, prince de Raska ; de l'autre, les Turcs du sultan ottoman Mourad 1er.

C'en est bientôt fini de l'indépendance du royaume serbe. Aucun royaume chrétien n'est désormais en mesure d'arrêter la poussée turque dans les Balkans et l'Europe centrale...

Suite de l'article

28 juin 1519 : Charles Quint est élu empereur d'Allemagne

Le 28 juin 1519, Charles Quint est élu empereur d'Allemagne. Son adversaire malheureux est le roi de France François 1er...

Suite de l'article

28 juin 1593 : L'arrêt Lemaître confirme la loi salique

Le 28 juin 1593, par l'arrêt Le Maistre ou Lemaître (texte originel), le Parlement de Paris casse par avance toute décision qui contreviendrait à la loi salique. Il interdit de ce fait la transmission de la couronne par les femmes...



28 juin 1629 : Édit de grâce d'Alès

Le 28 juin 1629, après avoir vaincu les protestants de La Rochelle qui prétendaient lui tenir tête, Louis XIII publie l'édit de grâce d'Alès par lequel il oblige les protestants du royaume à renoncer à leurs places de sûreté et au droit de tenir des assemblées politiques. L'affaiblissement du protestantisme français va de pair avec l'atténuation des libertés provinciales et le renforcement de la monarchie absolue.



28 juin 1635 : La Guadeloupe devient française

Le 28 juin 1635, Jean Duplessis et Charles de l'Olive, de la Compagnie des Isles d'Amérique (ou des Isles de l'Amérique), débarquent à la pointe Allègre et prennent possession de la Guadeloupe au nom du roi Louis XIII. Nommé gouverneur, l'Olive extermine les Indiens Caraïbes du cru et transforme la Guadeloupe en une île à sucre...

L'île a été découverte par Christophe Colomb le 4 novembre 1493, jour du pèlerinage de la Sierra de Guadalupe, en Estrémadure, d'où son nom ! Elle est divisée entre l'île de Basse-Terre, surmontée par le volcan de la Soufrière, et l'île de Grande-Terre. Ces îles sont reliées par un isthme où coule la Rivière salée et où se trouve la principale ville, Pointe-à-Pitre. Le chef-lieu est Basse-Terre...

Suite de l'article

28 juin 1833 : Guizot instaure un enseignement primaire public

Le 28 juin 1833, au début du règne de Louis-Philippe 1er, le ministre de l'Instruction publique François Guizot fait voter une loi instaurant en France un enseignement primaire public. Chaque commune doit, dans les six ans qui suivent, devenir propriétaire d'un local d'école, loger et entretenir un ou plusieurs instituteurs et instruire tous les enfants en échange d'une rétribution mensuelle des familles...

Suite de l'article

28 juin 1835 : Bataille des marais de La Macta

Le 28 juin 1835, une armée française s'étant aventurée loin de ses bases, elle est proprement décimée par les troupes de l'émir Abd el-Kader dans les marais de La Macta. Fort de sa victoire, l'émir installe sa capitale à Tagdemt (ou Tagdempt).

La défaite française survient après que le général Trézel eut remplacé le général Desmichels à Oran et rompu avec la politique conciliante de son prédécesseur à l'égard d'Abd el-Kader. Son échec lui vaut d'être rappelé en France ainsi que le gouverneur général Drouet d'Erlon. Le général Thomas Bugeaud débarque en renfort avec trois régiments...



28 juin 1914 : Assassinat d'un archiduc à Sarajevo

Le 28 juin 1914, l'archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d'Autriche-Hongrie, est assassiné à Sarajevo par un nationaliste serbe. Cet attentat est le prétexte que vont utiliser quelques semaines plus tard les grandes puissances européennes pour s'entredévorer...

Suite de l'article

28 juin 1919 : Paix bâclée à Versailles

Le 28 juin 1919, dans la Galerie des Glaces du château de Versailles, là même où fut proclamé le IIe Reich allemand en 1871, un traité entre l'Allemagne et les Alliés règle le conflit qui débuta à Sarajevo 5 ans plus tôt, jour pour jour.

Pour la forme, les représentants de 27 pays alliés font face aux Allemands. Mais le traité a été concocté en cercle fermé par quatre personnes seulement : le Français Georges Clemenceau, le Britannique David Lloyd George, l'Américain Thomas Woodrow Wilsonsans oublier l'Italien Vittorio Orlando. À la signature du « Diktat », le comte de Brockdorff-Rantzau lit une longue protestation au nom de l'Allemagne ; c'est le début d'un grand malentendu entre le principal vaincu de la guerre et les Alliés...

L’Allemagne est amputée du huitième de son territoire et du dixième de sa population. Elle est par ailleurs soumise à des limitations de souveraineté humiliantes et tenue pour seule responsable de la guerre !

Dans les mois qui suivent, d’autres traités sont aussi conclus avec les autres vaincus de la Grande Guerre. La carte du continent européen en sort complètement transformée avec la disparition de quatre empires, l'allemand, l'austro-hongrois, le russe et l'ottoman, au profit de petits États nationalistes, souvent hétérogènes, revendicatifs... et impuissants…

Suite de l'article

28 juin 1956 : Réforme administrative de l'Algérie

Le 28 juin 1956, le gouvernement français remplace les trois départements créés en 1848 en Algérie (Alger, Oran, Constantine) et le département de Bône créé en 1955 par douze subdivisions, transformées l'année suivante en autant de départements. Les départements deviendront des wilayas dans l'Algérie indépendante.



28 juin 1989 : Milovesic enflamme les Serbes

Le 28 juin 1989, Slobodan Milosevic commémore en grande pompe le 600e anniversaire de la bataille du Champ du Merle qui a mis fin à l'indépendance de la Serbie médiévale. Le mois précédent, il a été élu président de la République fédérative de Serbie, principale composante de la Yougoslavie.

Sur le site même de la bataille, un million de Serbes, soit le cinquième de la population adulte du pays (!) lui font un triomphe lorsqu'il annonce un programme de « reconquête » du Kosovo, une province autonome de la Serbie.

Les 200 000 Serbes du Kosovo se montrent les plus ardents soutiens du projet de Milosevic car ils s'inquiètent de leur marginalisation face à près de 2 millions de musulmans de langue albanaise.

Mais les autres républiques de la Fédération yougoslave, plus ouvertes sur l'Occident, s'inquiètent avec raison de la dérive belliciste de la Serbie. Elle va déboucher sur les dernières guerres européennes du XXe siècle.



C'est sa fête :  Irénée

Évêque de Lyon à la fin du IIe siècle, Irénée succède à Pothin, qui fut martyrisé avec Blandine sous le règne de l'empereur Marc Aurèle. Sur la colline de Fourvière, qui domine la capitale des Gaules, une église porte encore le nom de Saint Irénée.

Naissances

Henri VIII Tudor

28 juin 1491 à Greenwich (Angleterre) - 28 janvier 1547 à Westminster (Angleterre)

Biographie  Henri VIII Tudor

Henri VIII monte sur le trône d'Angleterre à 17 ans, le 22 avril 1509. Il succède à son père Henri VII, fondateur de la dynastie des Tudor, en lieu et place de son frère aîné Arthur, mort prématurément.

Pour des motifs conjugaux d'une grande légèreté, le roi, qui jouit d'un pouvoir quasiment absolu, va provoquer une rupture religieuse avec Rome et un schisme sanglant en faisant voter par le Parlement l'Acte de suprématie qui fonde l'Église anglicane. Il est encouragé en cela par ses conseillers Thomas Wolsey, Thomas Cranmer et Thomas Cromwell.

Au total, le roi va se marier successivement avec Catherine d'Aragon, Anne Boleyn, Jeanne (ou Jane) Seymour, Anne de Clèves, Catherine Howard et Catherine Parr.

Jean-Jacques Rousseau

28 juin 1712 à Genève (Suisse) - 2 juillet 1778 à Ermenonville

Biographie Jean-Jacques Rousseau

Né à Genève, Jean-Jacques Rousseau mène d’abord une vie vagabonde... Il est même un temps secrétaire d'ambassade à Venise, où il fait les quatre cents coups. À 32 ans, il s'installe à Paris. Timide, déclassé et dédaigneux des richesses matérielles, cet autodidacte fréquente néanmoins de brillants écrivains et artistes tels que Voltaire, Grimm, Rameau,... dans les salons qui fleurissent sous le règne de Louis XV.

Le succès lui vient avec son Discours sur les sciences et les arts, un réquisitoire vibrant contre les scandaleux privilèges auxquels peuvent mener les arts et les sciences.

S’opposant violemment à Voltaire, Rousseau dénonce les excès de la civilisation et le raffinement aristocratique. Comme remède à la décadence morale, il préconise des lois et un contrat social sous l'égide du «peuple souverain». Il se pose ainsi en théoricien de la démocratie.

Jean-Jacques meurt dans la solitude mais transmet à ses nombreux lecteurs la croyance en la bonté naturelle de l’homme, qui annonce la Révolution française, et une sensibilité à fleur de peau qui va s’épanouir dans le romantisme.

Pierre Laval

28 juin 1883 à Châteldon - 15 octobre 1945 à Fresnes

Biographie Pierre Laval

Né dans la famille d'un modeste cafetier, Pierre Laval devient avocat après des études d'autodidacte. Il est élu en 1914 député socialiste d'Aubervilliers. Pacifiste invétéré, il devient après la Grande Guerre plusieurs fois ministre, dans les gouvernement de Briand comme dans celui de Tardieu. Il promulgue la loi sur les assurances sociales, à l'origine de la Sécurité Sociale.

En 1935, il négocie une alliance avec Mussolini ainsi qu'avec Staline, pour contrer Hitler. Mais l'invasion de l'Éthiopie par l'Italie signe son échec. Ministre d'État dans le gouvernement Pétain après l'invasion de la France par la Wehrmacht, il s'engage dans une collaboration de plus en plus sordide avec l'occupant...

Paul-Émile Victor

28 juin 1907 à Genève (Suisse) - 7 mars 1995 à Bora-Bora (Polynésie)

Biographie Paul-Émile Victor

Né dans la famille d'un riche industriel, le jeune Paul-Émile Victor cherche longtemps sa voie. Élève-ingénieur à l'École Centrale de Lyon, il réalise l'exploit de s'en faire expulser avant la remise du diplôme.

Après une expérience dans la Marine puis dans l'aviation, il rencontre en 1934 le très célèbre explorateur Jean-Baptiste Charcot et le convainc de l'emmener sur le Pourquoi pas ? jusqu'au Groenland...

Décès

François-Ferdinand de Habsbourg

18 décembre 1863 à Graz (Autriche) - 28 juin 1914 à Sarajevo (Bosnie)

Biographie  François-Ferdinand de Habsbourg

Assassiné à Sarajevo ainsi que son épouse, François-Ferdinand de Habsbourg est devenu l'héritier de l'empire austro-hongrois suite au suicide de l'archiduc Rodolphe, à Mayerling...

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès