ça s'est passé un... - 1er mars - Herodote.net

ça s'est passé un...

1er mars

Événements

1er mars 293 : Dioclétien instaure la « tétrarchie »

Le 1er mars 293, l'empereur romain Dioclétien instaure la tétrarchie, une forme originale de gouvernement à quatre. Il découpe les vastes provinces de l'empire et crée des circonscriptions de taille plus réduite, plus faciles à organiser et défendre. Rome n'est plus le siège du gouvernement. La Ville éternelle est délaissée au profit de quatre capitales frontalières plus proches des légions.

Dioclétien et son collègue Maximien prennent le titre d'Auguste. Le premier gouverne l'Orient (capitale : Nicomédie, au sud de la mer de Marmara, en face de Byzance, le second l'Italie et l'Afrique (capitale : Milan). Les adjoints prennent le titre de César. Constance Chlore gouverne l'Espagne, la Bretagne et la Gaule (capitale : Trèves), Galère l'Illyrie (capitale : Sirmium, dans la Hongrie actuelle). Les premiers résultats se révèlent satisfaisants : mieux encadrées, les légions repoussent avec succès les assauts barbares....

Suite de l'article

1er mars 487 : Le vase de Soissons

Selon le chroniqueur Grégoire de Tours (539-594), Clovis, âgé de 20 ans et encore païen, avait pillé diverses églises, notamment à Reims.

Clovis et le vase de Soissons (image de manuel scolaire)L'évêque de la ville, identifié à Remi (ou Rémi), le prie de lui restituer un vase remarquable et le jeune roi des Francs, soucieux de lui plaire, le lui promet. C'est ainsi qu'à Soissons, devant le butin rassemblé, il demande à ses soldats la permission d'enfreindre l'usage, qui est de distribuer le butin par tirage au sort, en en restituant un lot. Mais l'un des soldats, envieux et impulsif, s'insurge et frappe de sa francisque le vase qui s'en trouve cabossé. Clovis ravale sa rage et restitue malgré tout le vase à l'évêque.

Là-dessus, le 1er mars 487, il passe ses troupes en revue et repère dans les rangs l'homme qui l'a défié. Il lui reproche une tenue négligée et d'un geste brutal jette ses armes à terre. Le soldat se baisse pour les ramasser. Clovis, alors, lève sa hache et la lui plante dans la tête. « Ainsi as-tu traité le vase de Soissons », aurait-il dit en guise d'oraison funèbre.



1er mars 1244 : Chute de Montségur

Le 1er mars 1244, la forteresse de Montségur tombe aux mains du sénéchal de Carcassonne après un siège de 9 mois. 205 réfugiés cathares sont jugés par l'Inquisition et brûlés vifs quelques jours plus tard.



1er mars 1382 : La révolte fiscale des Maillotins

Le 1er mars 1382, marchands et artisans parisiens, exaspérés par la pression fiscale et les désordres de la cour, prennent à parti les agents du fisc. Cette révolte fiscale surgit pendant la guerre de Cent ans qui met aux prises la monarchie capétienne et le roi anglais...

Suite de l'article

1er mars 1562 : Massacre de Wassy

Le 1er mars 1562, 200 protestants du village de Wassy (ou Vassy), en Champagne, écoutent un prêche dans une grange, à l'intérieur de la ville, quand ls sont surpris par les soldats de François II de Guise...

Suite de l'article

1er mars 1565 : Fondation de Rio de Janeiro

Le 1er mars 1565, sur la côte du Brésil, au fond d'une baie, le capitaine portugais Estácio de Sá fonde la ville de São Sebastião do Rio de Janeiro...

Suite de l'article

1er mars 1580 : Publication des Essais

Le 1er mars 1580, publication des Essais à Bordeaux. L'oeuvre de Michel de Montaigne reçoit un accueil excellent tant du public cultivé que du roi lui-même.



1er mars 1815 : Napoléon débarque à Golfe-Juan, début des Cent-Jours

Le 1er mars 1815, Napoléon débarque à Golfe-Juan avec 900 grenadiers, en provenance de l'île d'Elbe...

Suite de l'article

1er mars 1896 : Les Italiens défaits à Adoua

Le 1er mars 1896, 100.000 Éthiopiens répondent à l'appel de leur empereur ou négus Ménélik II. Bien armés et dotés d'une artillerie grâce à la bienveillance des Anglais, ils écrasent une armée italienne de 18.000 hommes (dont 10.000 Européens) près de la localité d'Adoua. Le héros du jour est un prince éthiopien, le ras Makkonen.

Commandés par le général Baratieri, les Italiens projetaient de conquérir le dernier pays indépendant d'Afrique noire...

Suite de l'article

1er mars 1919 : Les Coréens manifestent pour l'indépendance

Le 1er mars 1919, les Coréens défilent en masse à Séoul, capitale du pays, pour réclamer leur indépendance. Un gouvernement est bientôt constitué en exil à Shanghai, sous la présidence du docteur Syngman Rhee. Quelques années plus tôt, le 22 août 1910, le « royaume du Matin calme », précédemment vassal de la Chine, avait été annexé par le Japon.



1er mars 1970 : Les Rhodésiens blancs proclament leur indépendance

Le 1er mars 1970, les colons blancs de la Rhodésie britannique proclament leur indépendance sous l'égide de Ian Smith. Pour la première fois depuis l'indépendance des État-Unis, la Grande-Bretagne est confrontée à une sécession unilatérale.

Les Blancs de Rhodésie devront en 1979 partager le pouvoir avec la majorité noire. L'année suivante, le leader communiste Robert Mugabe deviendra le Premier ministre d'un nouvel État baptisé Zimbabwe (capitale : Harare, ex-Salisbury).



C'est sa fête : Aubin

Moine près de Guérande, Aubin devint évêque d'Angers en 529. Il se signala par ses dénonciations de l'inceste qui était, paraît-il, pratique courante parmi les guerriers francs de l'époque mérovingienne.

Naissances

Jean-Baptiste de La Quintinie

1er mars 1624 à Chabanais - 11 novembre 1688 à Versailles

Biographie Jean-Baptiste de La Quintinie

Créateur du potager du roi à Versailles, Jean-Baptiste de La Quintinie a donné ses lettres de noblesse au métier de maraîcher et horticulteur...

Frédéric Chopin

1er mars 1810 à Zelazowa-Wola (Pologne) - 17 octobre 1849 à Paris

Biographie Frédéric Chopin

Frédéric Chopin est né d'une aristocrate polonaise et d'un père français, émigré en Pologne. Pianiste prodige, lui-même s'exile à Paris où il vit en donnant des leçons et se prend de passion pour le bel canto. Il va y puiser l'essentiel de son inspiration. Ses amis Eugène Delacroix et George Sand qualifient de «Note bleue» son toucher musical en demi-teinte...

Ce compositeur romantique, coqueluche des salons, s'est activement engagé dans les luttes révolutionnaires de son époque et en particulier le soulèvement des Polonais contre l'occupant russe. Mort prématurément de la tuberculose, il reste le symbole le plus attachant des liens qui unissent la France et la Pologne. Son corps repose au Père Lachaise, à Paris, mais son coeur, selon ses dernières volontés, est incrusté dans un pilier de l'église Sainte-Croix de Varsovie.

Décès

Benjamin Delessert

14 janvier 1773 à Lyon - 1er mars 1847 à Paris

Issu d'une famille de soyeux, Benjamin Delessert s'est formé en Grande-Bretagne, le pays le plus en avance de son époque, aux techniques industrielles (la machine à vapeur de Watt). Il a également suivi les cours du fondateur de l'économie politique, Adam Smith en personne.

En 1795, tandis que la France se remet avec peine des désordres de la Terreur, il crée un bureau de bienfaisance à Paris puis, en 1800, le premier «fourneau économique Rumford». C'est l'ancêtre des soupes populaires.

Mais cet infatigable entrepreneur, plutôt que de faire la charité aux travailleurs nécessiteux, préfère leur apporter un soutien actif et les aider à se prendre en charge, selon le principe que développera bien plus tard l'abbé Pierre ! En 1801, il crée la Société d'encouragement pour l'enseignement industriel et, l'année suivante, la Société philanthropique, dont le but est de promouvoir toutes inventions ou innovations sociales susceptibles d'aider les pauvres : création de dispensaires, patronage de sociétés de secours mutuels etc.

Dans les heures sombres de l'Empire, il met sa fortune et son génie au service du pays en industrialisant le procédé d'extraction du sucre de betterave. Cela lui vaut les félicitations de l'empereur, la Légion d'honneur et le titre de baron.

Sous la Restauration, il consacre sa fortune à la constitution de grandes collections de botanique, en relation avec les naturalistes de l'époque comme Alexander von Humbolt. En 1818, il couronne son oeuvre philanthropique avec la création de la Caisse d'Épargne de Paris, la première d'une nombreuse progéniture.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès