10 mai 1804

Formation de la Garde impériale

 

La Garde consulaire, corps d'élite de deux mille soldats « qui se seront distingués sur le champ de bataille », est rebaptisée Garde impériale le 10 mai 1804, avant même que le Premier Consul ne soit désigné Empereur des Français sous le nom de Napoléon par le Sénat.

Cette Vieille Garde, constituée d'impressionnants grenadiers de grande taille avec bonnets à poil, sera ensuite complétée par une Moyenne Garde puis, après 1812, par une Jeune Garde. Les effectifs totaux atteignent 25 000 en 1809 et 40 000 en 1812. En raison même de ses qualités, l'Empereur la réserve pour les coups d'éclat et parfois, comme à Borodino, sur la Moskowa, s'attire le reproche de trop l'économiser.

NB : après la chute de l'Empire, on désigna les anciens grognards de la Garde par l'expression empathique : « un vieux de la vieille » [sous-entendu : de la vieille Garde]. L'expression désigne aujourd'hui de façon amusée une personne revenue de tout.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net