Le dictionnaire de l'Histoire - Roch-Hachana, Yom Kippour - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Roch-Hachana, Yom Kippour

Fin septembre début octobre, le peuple juif fête le nouvel an selon le calendrier hébraïque. Cette fête de Roch-Hachana ou Roch Hashana («tête ou début de l'année» en hébreu) commémore la création de l'Homme par Dieu (en principe en 3768 av. J.-C.).

Le 16 septembre 2012, le Nouvel An juif inaugure ainsi l'entrée dans l’année 5773 du calendrier hébraïque.

Pendant deux jours chômés, les croyants font le bilan de leurs actes pendant l'année écoulée, au son du chofar (ou shofar, corne de bélier), censé remuer les coeurs. Le chofar rappelle l’épisode biblique au cours duquel Abraham sacrifia un animal à la place de son fils Isaac. Pour cette raison, la fête est aussi appelée « fête des trompettes».

L'attente de la sentence divine fait de Roch-Hachana une fête austère placée sous le signe de la couleur blanche, nonobstant les grands repas kasher ou Seder qui en marquent le début et la fin.

La période de repentir prend fin dix jours plus tard, au Yom Kippour (le «Jour du Grand Pardon»). Cette célébration majeure réunit les juifs bien au-delà des cercles pratiquants. Elle se traduit par une journée entière consacrée au jeûne et à la prière et se termine au son du chofar.

Voir : Le judaïsme, religion du Dieu unique, et la Bible

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès