Colette (1873 - 1954) - La scandaleuse - Herodote.net

Colette (1873 - 1954)

La scandaleuse

Colette a eu la vie intense et trépidante d’une femme qui a su saisir les opportunités pour s’affranchir des carcans du début de ce XXe siècle, vivre ses désirs, faire fructifier ses talents et se forger une personnalité qui la conduira à recevoir la plus haute décoration honorifique française.

Mais derrière ce caractère entier aux amours multiples se cachaient deux passions exclusives : les chats et l’écriture…

Isabelle Grégor

Colette dans le mimodrame La Chair. L’actrice est nue sous le drap, 1907, Léopold Reutlinger, photographie, (volumes 53 et 55), Gallica, BnF, Paris.

Toutes voiles dehors !

Sidonie-Gabrielle Colette naît le 28 janvier 1873 et vit une enfance épanouie au milieu de la nature, dans l'Yonne tout d'abord, puis à Châtillon.

Séduisante, elle conquiert à 17 ans le cœur de Henry Gauthier-Villars, surnommé Willy, ami de la famille et écrivain de quinze ans son aîné, avec qui elle se marie en 1893 et part ensuite vivre à Paris. Cette période est cruciale pour Colette qui commence à écrire et rencontrer les plumes journalistiques de l'époque.

Son mari, qui emploie de nombreux nègres, l'encourage à poursuivre en lui demandant de raconter ses souvenirs d'enfance. Claudine à l'école, publié sous le nom de Willy, est un succès éclatant et préfigure le destin hors-norme de cette femme.

En 1903, à 30 ans, Colette est congédiée par son mari. Arborant avec superbe des cheveux courts, elle part avec son chien et son chat s'installer chez Mathilde de Morny, descendante de Louis XV, marquise de Belbeuf et Missy pour les intimes.

Après un divorce fracassant, elle peut enfin inscrire son nom sur les couvertures de ses Claudine. Cette reconnaissance lui ouvre les portes de l'édition, du music hall et de l'émancipation ! Après une apparition sur scène à moitié nue au Moulin Rouge, elle devient baronne en 1912 grâce à son deuxième mariage avec le rédacteur en chef Henry de Jouvenel. À la fois actrice, écrivaine et mère, sa vie a un parfum d'aventure exaltant.

En 1925, elle rencontre Maurice Goudeket qui sera son troisième et dernier mari. Avec lui, elle va savourer les joies de la reconnaissance et des honneurs de la Nation.

Colette s'éteint le 3 avril 1954. En hommage à cette personnalité hors du commun, cette « première femme qui ait vraiment écrit en femme » selon les mots de Maurois, le gouvernement décrète des funérailles nationales.

L'auteur : Isabelle Grégor

Isabelle Grégor

Isabelle Grégor a obtenu un doctorat de Lettres modernes avec une thèse consacrée au récit de voyage de Bougainville. Cette thèse a donné lieu à des publications, par exemple dans la Revue d'Histoire maritime, et à des conférences dans des colloques scientifiques.

Notre collaboratrice a également passé avec succès le concours de CAPES en 2008 et enseigne les lettres dans un lycée de Poitou-Charentes.

Publié ou mis à jour le : 2019-01-18 16:39:22

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux