1er janvier 1960

Le Cameroun ouvre le « bal des indépendances »

Quand débute l'année 1960 - année-charnière s'il en est -, l'Afrique noire est encore pour l'essentiel constituée de colonies européennes. Font exception l'Éthiopie, brièvement annexée par l'Italie fasciste et le Liberia, fondé en 1847. Le Soudan anglo-égyptien, la Gold Coast anglaise, devenue le Ghana, et la Guinée, ont acquis leur indépendance un peu plus tôt, respectivement en 1956, 1957 et 1958.

Le Cameroun ouvre le « bal des indépendances » dans l'Afrique coloniale française le 1er janvier 1960. Le Nigeria anglais et la Somalie anglo-italienne et le Congo belge s'émancipent la même année, de même que le Congo Belge, mais celui-ci dans des conditions autrement plus dramatiques. C'est le début de la fin de la tutelle de l'Europe sur le continent noir.

En définitive, la colonisation de l'Afrique noire aura duré selon les pays six à huit décennies, soit à peine plus longtemps que les indépendances à ce jour. Elle n'aura été qu'une courte parenthèse dans l'Histoire du continent. En ce début du XXIe siècle débute une nouvelle forme d'exploitation du continent avec l'arrivée en force de la Chine, avide de matières premières et de produits agricoles...

André Larané
L'Afrique, de la colonisation aux indépendances

Cliquez pour agrandir
En deux décennies, dans les années 1950 et 1960, les Européens ont donné l'indépendance à leurs colonies africaines, à quelques exceptions près comme les colonies portugaises et les micro-possessions françaises (Comores et Mayotte).

Le continent africain est constitué aujourd'hui d'une mosaïque de 54 États indépendants (y compris cinq États méditerranéens) issus de l'éclatement des empires coloniaux ainsi que de la sécession de l'Érythrée d'avec l'ancien empire d'Éthiopie et de la scission plus récente du Soudan...

Farandole des indépendances en 1960

Au Cameroun, ancienne colonie allemande partagée en 1918 entre la France et le Royaume-Uni, des leaders politiques n'attendent pas le bon vouloir de la métropole pour déclencher un soulèvement dès 1956.

Celui-ci est sévèrement réprimé mais conduit la France à accorder l'indépendance au pays dès le 1er janvier 1960 sous le nom de République unie du Cameroun (capitale : Yaoundé). Le premier président en est Ahmadou Ahidjo. Le 27 avril, le Togo (capitale : Lomé) devient à son tour indépendant et Sylvanus Olympio en est élu président de la République.

Le 20 juin naît la Fédération du Mali, qui réunit les colonies du Sénégal et du Soudan français, mais elle éclate dès le 20 août et l'ancienne colonie du Sénégal (capitale : Dakar) prend le large. Le 25 août, l'agrégé de grammaire Léopold Sédar Senghor devient président de la nouvelle République. Le 22 septembre, le Soudan (capitale : Bamako) proclame à son tour son indépendance sour le nom de Mali (ancien royaume africain). Le premier président de la République en est Modibo Keita.

Le 26 juin, Madagascar, grande île de l'océan Indien, célèbre son indépendance (capitale : Tananarive) et porte à sa présidence un ancien instituteur : Philibert Tsiranana.

Les Belges, empêtrés dans les violences de tous ordres qui ensanglantent leur grande colonie du Congo héritée du roi Léopold II, se résolvent à l'émanciper. Elle devient indépendante le 30 juin avec à sa tête Joseph Kasavubu, président, et Patrice Lumumba, premier ministre (capitale : Léopoldville, aujourd'hui Kinshasa).

Le lendemain, 1er juillet, la Somalia, colonie italienne, et le Somaliland, colonie britannique, fusionnent pour devenir la république de Somalie (capitale : Mogadiscio) avec à sa tête un certain Aden Abdullah Osman Daar.

Le 1er août, le Dahomey (aujourd'hui Bénin) devient indépendant (capitale : Porto Novo) avec pour président un certain Hubert Maga. Le 3 août, vient le tour du Niger (capitale : Niamey) avec pour président Hamani Diori. Le 5 août, celui de la Haute-Volta (aujourd'hui Burkina Faso, capitale : Ouagadougou) ; président : Maurice Yaméogo.

Le 7 août 1960, la Côte d'Ivoire devient indépendante (capitale : Abidjan, puis Yamoussoukro). Son premier président est un médecin de 55 ans devenu planteur de cacao, Félix Houphouët-Boigny. Sa mort, le 7 décembre 1993, débouchera sur la ruine de ce pays, qui fut dans les années 1970 le plus prospère d'Afrique noire.

Le 11 août, c'est au tour du Tchad, une colonie très pauvre de l'ancienne AEF (Afrique Équatoriale Française) de devenir indépendant (capitale : Fort-Lamy, aujourd'hui N'Djamena). Son premier président est un Sara chrétien du Sud : l'instituteur François Tombalbaye. Son assassinat en 1975 débouche sur la mainmise des nomades musulmans du nord sur le pouvoir. Deux jours après, le 13 août 1960, l'Oubangui-Chari, autre colonie d'AEF, devient indépendant sous le nom de République centrafricaine (capitale : Bangui) avec à sa tête David Dacko. Le 15 août, le Congo-Brazzaville, de l'AEF lui aussi, devient indépendant avec l'abbé Fulbert Youlou pour président. Le 17 août, c'est le tour du Gabon (capitale : Libreville), avec Léon Mba pour président.

Le 1er octobre, la colonie britannique du Nigeria (capitale : Lagos) accède à l'indépendance. Cette fédération est l'État le plus peuplé d'Afrique noire dont il représente un quart de la population et sans doute aussi l'un des plus hétérogènes. L'année des indépendances africaines se clôt le 28 novembre sur l'indépendance de la Mauritanie (capitale : Nouakchott), avec pour président de la République Moktar Ould Daddah.

Dans les années suivantes accèdent à l'indépendance la Sierra Leone et le Tanganyika ou Tanzanie britanniques(1961), le Rwanda et le Burundi belges (1962), l'Ouganda et le Kenya (1962 et 1963), l'Afrique australe britannique et la petite Guinée équatoriale espagnole (1968), enfin les colonies portugaises : Guinée-Bissau (1973), Mozambique, Cap-Vert et Angola (1975) ainsi que Djibouti, ancien comptoir français (1977). L'Érythrée, colonie italienne annexée par l'Éthiopie, s'émancipe en 1993.

Pour les commentateurs « éclairés », il ne fait pas de doute que cette vague d'indépendance ouvre la voie à des progrès rapides. Les désillusions seront grandes.

Publié ou mis à jour le : 2020-01-09 19:31:29

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net