ça s'est passé un... - 29 décembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

29 décembre

Événements

29 décembre 1170 : Meurtre dans la cathédrale de Cantorbéry

Le 29 décembre 1170, l'archevêque Thomas Becket (52 ans) est assassiné pendant qu'il célèbre la messe dans sa cathédrale de Cantorbéry.

Il s'était attiré la vindicte du roi Henri II Plantagenêt par son refus d'accepter les Constitutions de Clarendon, qui plaçaient l'Église d'Angleterre sous la tutelle du trône...

Suite de l'article

29 décembre 1675 : Les cafés anglais interdits pour cause de fake news

Le 29 décembre 1675, le roi Charles II d’Angleterre émet une proclamation interdisant les cafés et exposant les raisons pour lesquelles la Couronne juge ces établissements délétères : « Ils ont produit des effets très néfastes et dangereux […], car dans ces établissements […] se trament et se diffusent des informations fausses, malicieuses et scandaleuses, visant à diffamer le gouvernement de Sa Majesté et à altérer la paix et la tranquillité du royaume ». C’est pourquoi « Sa Majesté considère juste et nécessaire de fermer et de supprimer ces cafés »...

Suite de l'article

29 décembre 1835 : Traité de New Echota

Le 29 décembre 1835, une poignée de chefs de la Nation cherokee, parmi lesquels Major Ridge et son neveu Stand Watie, signent avec le gouvernement des États-Unis le traité de New Echota.

Par ce traité, les Indiens renoncent à leurs terres ancestrales de Georgie et de Caroline du Nord, en échange d'argent et de nouvelles terres à l'ouest du Missisipi, en Oklahoma...

Suite de l'article

29 décembre 1845 : Les États-Unis annexent le Texas

Le 29 décembre 1845, les États-Unis annexent officiellement le Texas. Après une courte guerre marquée par le siège de Fort Alamo, le Texas avait pu dix ans plus tôt se détacher du Mexique et obtenir son indépendance. Il demande et obtient son admission au sein de la Fédération américaine.



29 décembre 1890 : Massacre de Wounded Knee

Le 29 décembre 1890, à Wounded Knee, dans le Dakota du Sud, le massacre de 300 Indiens Sioux met un point final aux guerres indiennes.



C'est sa fête : Thomas Becket

Thomas BecketL'Église catholique n'a pas manqué de canoniser la victime de Henri II après son assassinat.

Son tombeau, à Cantorbéry, est devenu un lieu de pèlerinage très couru jusqu'à ce que le roi Henri VIII le fasse détruire, après sa rupture avec la papauté.

voir l'article complet

Naissances

Mme de Pompadour

29 décembre 1721 à Paris - 15 avril 1764 à Versailles

Biographie Mme de Pompadour

Jeanne Antoinette Poisson, fille d'un conducteur de vivres, reçoit une excellente éducation. Devenue en 1745 la maîtresse du roi Louis XV, elle est élevée au rang de marquise de Pompadour. Usée par la vie de cour, elle doit s'effacer au profit d'autres favorites dès 1751 mais reste la confidente du roi, bénéficiant de largesses comme le château de Pompadour, en Corrèze, et l'hôtel d'Évreux, à Paris, plus connu aujourd'hui sous le nom de... palais de l'Élysée.

Elle use de son influence en faveur du ministère Choiseul et on lui attribue le «renversement des alliances» au cours de la Guerre de Sept ans. Mais ses origines roturières lui valent la haine des courtisans qui répandent à son propos des chansons satiriques, les «poissonnades». On lui prête le mot : «Après nous le déluge !», le soir de la bataille de Rossbach. Mécène et femme de goût, la marquise fait aménager à Paris la place Louis XV (la Concorde) en style néo-antique. Elle protège aussi les Encyclopédistes et les «philosophes» qui contestent l'absolutisme royal, y compris Voltaire qui lui doit son fauteuil d'académicien.

William Gladstone

29 décembre 1809 à Liverpool (Angleterre) - 19 mai 1898 à Hawarden (Flinshire, Angleterre)

Biographie William Gladstone

William Gladstone anime le parti whig (libéral) sous le règne de Victoria. D'une grande rigueur religieuse, il plaide pour l'émancipation des catholiques et des israélites...

Décès

Louis David

30 août 1748 à Paris - 29 décembre 1825 à Bruxelles (Belgique)

Biographie Louis David

Le peintre Louis David, fidèle à l'école classique et au goût du XVIIIe siècle pour l'Antiquité, illustre la Révolution française à travers quelques belles peintures épiques. Député à la Convention nationale, ami de Robespierre, il vote la mort du roi. Il sévit aussi au sein du sinistre comité de sûreté générale, qui traque les suspects et les défère devant le Tribunal révolutionnaire. Il peint l'assassinat de Marat et fait transférer la dépouille de ce dernier au Panthéon.

Bien plus tard, il se rallie à Bonaparte et peint le sacre de celui-ci à Notre-Dame. À la chute de l'Empire, refusant par avance une grâce royale, il s'exile à Bruxelles.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux