Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 6 mars 1836

Vous avez accès à
deux dossiers complets
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

6 mars 1836

Massacre à Fort Alamo


Le 6 mars 1836, 5 000 soldats mexicains s'emparent de Fort Alamo, au Texas, après des combats acharnés. Les 187 défenseurs succombent tous...

David Crockett à Fort Alamo (Robert Jenkins Onderdonk, 1903, Etat du Texas)

Le Texas faisait à l'origine partie du Mexique. Mais à ses 4.000 habitants hispaniques étaient venus s'ajouter de nombreux colons nord-américains accompagnés de leurs esclaves.

Les nouveaux habitants se heurtent au gouvernement mexicain, notamment parce qu'il prétend abolir l'esclavage ! Ils proclament leur autonomie à l'initiative de l'un d'eux, Sam Houston, mais le général Santa Anna, qui se qualifie lui-même de «Napoléon du Nouveau Monde», marche contre les rebelles.

Deux colons, James Bowie et William Travis, décident d'attendre les Mexicains dans une ancienne mission hâtivement fortifiée, près de San Antonio, avec 160 hommes. Tandis que l'armée ennemie l'encercle, il est rejoint par quelques dizaines de volontaires américains conduits par un trappeur de légende originaire du Tennessee : Davy Crockett (49 ans).

Pendant quelques jours, sans répit, les Mexicains canonnent le fort. Au matin du 6 mars enfin, ils franchissent l'enceinte en catimini. Quand l'alerte est donnée, chacun se précipite à son poste mais le combat est trop inégal. Le corps à corps s'interrompt au bout d'une heure faute de combattants.

Rééditant l'exploit de Léonidas aux Thermopyles, les défenseurs de Fort Alamo auront permis aux Texans de gagner leur liberté en retenant l'armée mexicaine du 24 février 1836 à ce 6 mars. Entre temps, en effet, le 2 mars 1836, le Texas a proclamé officiellement son indépendance.

Santa Anna reprend sa marche en avant mais le sort se retourne à San Jacinto où, le 21 avril, les Mexicains, épuisés, sont surpris par 900 Texans sous les ordres de Sam Houston. Aux cris de «Vengeance pour El Alamo», ils tirent Santa Anna de sa sieste, tuent 600 ennemis et en capturent autant. Santa Anna, contraint et forcé, évacue le Texas et reconnaît son indépendance. Sam Houston devient le premier président de la nouvelle République.

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-03-04 11:33:12

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Jules B (06-03-201614:26:49)

Comme ce serait intéressant de lire une version états-unienne et une version mexicaine. La version de gagnant et celle du perdant.

jc (06-03-201314:28:46)

L'article est synthétique, même trop à mon gout, on aurait peut être pu évoquer la légende qui a perduré après le massacre, les chansons, les films...par exemple.
J'aime énormément votre site. Merci

Arthur Gohin (04-03-200921:05:24)

J'apprends là pour la première fois que Davy Crockett serait mort pour défendre l'esclavagisme !
J'ai fait un petit séjour au Texas. Les anglophones rencontrés ne mentionnent pas la question de l'esclavage dans la cause de cette guerre du Texas. Ils mentionnent beaucoup plus volontiers que le gouvernement central mexicain n'était pas correct avec les questions d'impôt... Ils s'inquiètent par ailleurs du retour actuel de l'espagnol comme langue courante du pays.

Alpha Lima (03-03-200909:22:09)

Nous pouvons remarquer que la raison du plus fort devient la meilleure et que la "vérité" historique correspond à la propagande du vainqueur, quel qu'il soit.

Marcel Quevrin (09-03-200804:23:45)

La morale ! personne n'en est propriétaire. Ni les EU, ni les Mexicains qui ont la mémoire courte...

Alain Martial (06-03-200807:28:18)

A mao-c-tou et golo. Les Etats-Unis sont nés dans l´arnaque, il ne faut pas oublier que les premiers "indépendantistes" n´étaient que des contrebandiers de thé et autres biens commerciaux. Leur croissance n´est le fait que de spoliations dont on voit les ultimes avatars au Moyen-Orient. La moitié de leur population, y compris Barak Obama (j´exagère à peine) ne sait même pas où se trouve l´Amérique Latine.


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est la première défaite des armées de Napoléon 1er ?

Réponse
Publicité