ça s'est passé un... - 12 décembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

12 décembre

Événements

12 décembre 627 : Héraclius victorieux de Chosroès à Ninive

Le 12 décembre 627, l'empereur byzantin, le basileus Héraclius, remporte une victoire décisive sur les Perses sassanides de l'empereur Chosroès II, sous les murs de Ninive, en Mésopotamie.



12 décembre 1602 : La Journée de l'Escalade

Le 12 décembre 1602, la ville de Genève repousse une attaque du duc de Savoie, son suzerain féodal. Après cette bataille connue sous le nom de Journée de l'Escalade, elle se ralliera à la confédération helvétique...

Suite de l'article

12 décembre 1604 : Henri IV promulgue la Paulette

Le 12 décembre 1604, Henri IV et son ministre et ami Maximilien de Béthune, futur duc de Sully, instaurent la Paulette, d'après le nom de son inventeur, le conseiller Paulet, pour se concilier la bourgeoisie et faire rentrer de l'argent frais dans les caisses de l'État : en échange de cette taxe aux funestes conséquences, les officiers (fonctionnaires et magistrats) obtiennent le droit de léguer leur charge (et les revenus qui l'accompagnent).



12 décembre 1806 : Karageorges s'empare de Belgrade

Le 12 décembre 1806, le Serbe Karageorges s'empare de Belgrade. 24 ans plus tard jour pour jour, l'empire ottoman reconnaît l'autonomie de la Serbie...



12 décembre 1830 : La Serbie devient autonome

L'empire ottoman reconnaît l'autonomie de la principauté de Serbie le 12 décembre 1830. Presque au même moment, la Grèce acquiert son indépendance...

Suite de l'article

12 décembre 1901 : Marconi réalise la première transmission radio

Le 12 décembre 1901, le physicien italien Guglielmo Marconi (27 ans) réalise la première transmission radio au-dessus de l'océan Atlantique, entre son laboratoire de Poldhu, dans les Cornouailles anglaises, et Saint-Jean-de-Terre-Neuve.

Le succès de Marconi a été rendu possible par les recherches d'Édouard Branly, brillant scientifique et médecin français, professeur à l'Institut catholique de Paris, qui a découvert dix ans plus tôt le principe de la radioconduction.

Mais l'invention de la radio, qui vaudra à Marconi le prix Nobel de physique en 1909, est aujourd'hui plus volontiers attribuée à Nikola Tesla, physicien génial mais moins habile en affaires, qui aurait déposé les brevets correspondants en 1900. Tesla s'est aussi fait dépouiller de ses travaux sur le moteur à courant continu par Thomas Edison et de son invention du moteur à courant alternatif par George Westinghouse !

D'abord appelée « télégraphie sans fil » (TSF), en référence à l'invention de Claude Chappe, la radio naît sous la forme de trois petits signes brefs désignant en morse la lettre S.

Le 3 novembre 1906, à Berlin, le deuxième congrès international de télégraphie adopte le sigle SOS comme norme internationale de l’appel de détresse sur les ondes, en raison de sa simplicité à émettre en Morse : (· · · — — — · · ·). Ce sigle sans signification particulière sera ultérieurement associé à « Save our souls » ou « Save our ship » (« Sauvez nos âmes ou notre bateau »).



C'est sa fête : Jeanne-Françoise

Fille d'un notable de Dijon, Jeanne-Françoise épouse le baron de Chantal.

Devenue veuve, elle développe à Annecy, avec François de Sales, la congrégation de la Visitation Sainte-Marie, au service des pauvres et des malades. Elle meurt en 1641, non sans avoir rencontré Vincent de Paul, un autre saint de ce siècle mystique. Son corps repose à Annecy à côté de celui de François de Sales.

Naissances

Robert Surcouf

12 décembre 1773 à Saint-Malo - 8 juillet 1827 à Saint-Servan

Biographie Robert Surcouf

Issu d'une famille de marins, Robert Surcouf navigue dès l'âge de 13 ans. Officier avant 20 ans pour belle conduite au feu puis lors d’un naufrage, il se lance dans la traite négrière sur les rivages de Madagascar...

Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine

12 décembre 1791 à Vienne (Autriche) - 18 décembre 1847 à Vienne (Autriche)

Biographie  Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine

L'archiduchesse d'Autriche Marie-Louise a 18 ans quand elle est mariée à Napoléon 1er (40 ans)...

.

Gustave Flaubert

12 décembre 1821 à Rouen - 8 mai 1880 à Canteleu (Seine-Maritime)

Biographie Gustave Flaubert

Né le 12 décembre 1821 à Rouen, dans la famille d'un chirurgien, Gustave Flaubert, enfant précoce, se lie d'amitié avec Maxime du Camp, lequel l'encourage à écrire un premier roman, L'Éducation sentimentale.

Contraint d'interrompre ses études après une crise d'épilepsie, il entame une liaison de dix ans avec Louise Collet et, ayant hérité de la fortune paternelle, décide de se consacrer à la littérature en dilettante.

Établi à Croisset, au bord de la Seine, il termine en 1849 La tentation de Saint Antoine puis entame l'écriture de son plus célèbre roman, Madame Bovary. Il l'interrompt pour un voyage en Égypte avec Maxime du Camp.

Le roman est enfin publié en 1856, sous le Second Empire. Il signe la fin du romantisme et le début du réalisme, pour lequel il n'y a « ni beaux ni vilains sujets ». En 1862 paraît Salammbô et en 1869 la seconde version de L'Éducation sentimentale.

À sa mort, le 8 mai 1880, dans sa maison de Croisset, à Canteleu, au bord de la Seine, il laisse aussi Trois Contes et un roman inachevé, Bouvard et Pécuchet.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux